La Bible de Jérusalem

LA GENESE

50 chapitres


Table

Chapitres 01 Chapitres 02 Chapitres 03 Chapitres 04 Chapitres 05 Chapitres 06 Chapitres 07 Chapitres 08 Chapitres 09 Chapitres 10 Chapitres 11 Chapitres 12 Chapitres 13 Chapitres 14 Chapitres 15 Chapitres 16 Chapitres 17 Chapitres 18 Chapitres 19 Chapitres 20 Chapitres 21 Chapitres 22 Chapitres 23 Chapitres 24 Chapitres 25 Chapitres 26 Chapitres 27 Chapitres 28 Chapitres 29 Chapitres 30 Chapitres 31 Chapitres 32 Chapitres 33 Chapitres 34 Chapitres 35 Chapitres 36 Chapitres 37 Chapitres 38 Chapitres 39 Chapitres 40 Chapitres 41 Chapitres 42 Chapitres 43 Chapitres 44 Chapitres 45 Chapitres 46 Chapitres 47 Chapitres 48 Chapitres 49 Chapitres 50

Chapitre 1     Retourner en haut

1:1Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
1:2Or la terre était vide et vague, les ténèbres couvraient l'abîme, un vent de Dieu tournoyait sur les eaux.
1:3Dieu dit : Que la lumière soit et la lumière fut.
1:4Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres.
1:5Dieu appela la lumière jour et les ténèbres nuit . Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour.
1:6Dieu dit : Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux et qu'il sépare les eaux d'avec les eaux et il en fut ainsi.
1:7Dieu fit le firmament, qui sépara les eaux qui sont sous le firmament d'avec les eaux qui sont au-dessus du firmament,
1:8et Dieu appela le firmament ciel . Il y eut un soir et il y eut un matin : deuxième jour.
1:9Dieu dit : Que les eaux qui sont sous le ciel s'amassent en une seule masse et qu'apparaisse le continent et il en fut ainsi.
1:10Dieu appela le continent terre et la masse des eaux mers, et Dieu vit que cela était bon.
1:11Dieu dit : Que la terre verdisse de verdure : des herbes portant semence et des arbres fruitiers donnant sur la terre selon leur espèce des fruits contenant leur semence et il en fut ainsi.
1:12La terre produisit de la verdure : des herbes portant semence selon leur espèce, des arbres donnant selon leur espèce des fruits contenant leur semence, et Dieu vit que cela était bon.
1:13Il y eut un soir et il y eut un matin : troisième jour.
1:14Dieu dit : Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit; qu'ils servent de signes, tant pour les fêtes que pour les jours et les années;
1:15qu'ils soient des luminaires au firmament du ciel pour éclairer la terre et il en fut ainsi.
1:16Dieu fit les deux luminaires majeurs : le grand luminaire comme puissance du jour et le petit luminaire comme puissance de la nuit, et les étoiles.
1:17Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre,
1:18pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière et les ténèbres, et Dieu vit que cela était bon.
1:19Il y eut un soir et il y eut un matin : quatrième jour.
1:20Dieu dit : Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel et il en fut ainsi.
1:21Dieu créa les grands serpents de mer et tous les êtres vivants qui glissent et qui grouillent dans les eaux selon leur espèce, et toute la gent ailée selon son espèce, et Dieu vit que cela était bon.
1:22Dieu les bénit et dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez l'eau des mers, et que les oiseaux multiplient sur la terre.
1:23Il y eut un soir et il y eut un matin : cinquième jour.
1:24Dieu dit : Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce et il en fut ainsi.
1:25Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.
1:26Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu'ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre.
1:27Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.
1:28Dieu les bénit et leur dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre.
1:29Dieu dit : Je vous donne toutes les herbes portant semence, qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres qui ont des fruits portant semence : ce sera votre nourriture.
1:30A toutes les bêtes sauvages, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui rampe sur la terre et qui est animé de vie, je donne pour nourriture toute la verdure des plantes et il en fut ainsi.
1:31Dieu vit tout ce qu'il avait fait : cela était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : sixième jour.

Chapitre 2     Retourner en haut

2:1Ainsi furent achevés le ciel et la terre, avec toute leur armée.
2:2Dieu conclut au septième jour l'ouvrage qu'il avait fait et, au septième jour, il chôma, après tout l'ouvrage qu'il avait fait.
2:3Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car il avait chômé après tout son ouvrage de création.
2:4Telle fut l'histoire du ciel et de la terre, quand ils furent créés Au temps où Yahvé Dieu fit la terre et le ciel,
2:5il n'y avait encore aucun arbuste des champs sur la terre et aucune herbe des champs n'avait encore poussé, car Yahvé Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n'y avait pas d'homme pour cultiver le sol.
2:6Toutefois, un flot montait de terre et arrosait toute la surface du sol.
2:7Alors Yahvé Dieu modela l'homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant.
2:8Yahvé Dieu planta un jardin en Éden, à l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait modelé.
2:9Yahvé Dieu fit pousser du sol toute espèce d'arbres séduisants à voir et bons à manger, et l'arbre de vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
2:10Un fleuve sortait d'Éden pour arroser le jardin et de là il se divisait pour former quatre bras.
2:11Le premier s'appelle le Pishôn : il contourne tout le pays de Havila, où il y a l'or;
2:12l'or de ce pays est pur et là se trouvent le bdellium et la pierre de cornaline.
2:13Le deuxième fleuve s'appelle le Gihôn : il contourne tout le pays de Kush.
2:14Le troisième fleuve s'appelle le Tigre : il coule à l'orient d'Assur. Le quatrième fleuve est l'Euphrate.
2:15Yahvé Dieu prit l'homme et l'établit dans le jardin d'Éden pour le cultiver et le garder.
2:16Et Yahvé Dieu fit à l'homme ce commandement : Tu peux manger de tous les arbres du jardin.
2:17Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort.
2:18Yahvé Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie.
2:19Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l'homme pour voir comment celui-ci les appellerait : chacun devait porter le nom que l'homme lui aurait donné.
2:20L'homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l'aide qui lui fût assortie.
2:21Alors Yahvé Dieu fit tomber une torpeur sur l'homme, qui s'endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place.
2:22Puis, de la côte qu'il avait tirée de l'homme, Yahvé Dieu façonna une femme et l'amena à l'homme.
2:23Alors celui-ci s'écria : Pour le coup, c'est l'os de mes os et la chair de ma chair ! Celle-ci sera appelée femme, car elle fut tirée de l'homme, celle-ci !
2:24C'est pourquoi l'homme quitte son père et sa mère et s'attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.
2:25Or tous deux étaient nus, l'homme et sa femme, et ils n'avaient pas honte l'un devant l'autre.

Chapitre 3     Retourner en haut

3:1Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme : Alors, Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?
3:2La femme répondit au serpent : Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin.
3:3Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort.
3:4Le serpent répliqua à la femme : Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
3:5Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal.
3:6La femme vit que l'arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu'il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea.
3:7Alors leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus; il cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes.
3:8Ils entendirent le pas de Yahvé Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour, et l'homme et sa femme se cachèrent devant Yahvé Dieu parmi les arbres du jardin.
3:9Yahvé Dieu appela l'homme : Où es-tu ? dit-il.
3:10 J'ai entendu ton pas dans le jardin, répondit l'homme; j'ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché.
3:11Il reprit : Et qui t'a appris que tu étais nu ? Tu as donc mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger !
3:12L'homme répondit : C'est la femme que tu as mise auprès de moi qui m'a donné de l'arbre, et j'ai mangé !
3:13Yahvé Dieu dit à la femme : Qu'as-tu fait là ? et la femme répondit : C'est le serpent qui m'a séduite, et j'ai mangé.
3:14Alors Yahvé Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.
3:15Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête et tu l'atteindras au talon.
3:16A la femme, il dit : Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et lui dominera sur toi.
3:17A l'homme, il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.
3:18Il produira pour toi épines et chardons et tu mangeras l'herbe des champs.
3:19A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu'à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise.
3:20L'homme appela sa femme Eve, parce qu'elle fut la mère de tous les vivants.
3:21Yahvé Dieu fit à l'homme et à sa femme des tuniques de peau et les en vêtit.
3:22Puis Yahvé Dieu dit : Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu'il n'étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l'arbre de vie, n'en mange et ne vive pour toujours !
3:23Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d'Éden pour cultiver le sol d'où il avait été tiré.
3:24Il bannit l'homme et il posta devant le jardin d'Éden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l'arbre de vie.

Chapitre 4     Retourner en haut

4:1L'homme connut Eve, sa femme; elle conçut et enfanta Caïn et elle dit : J'ai acquis un homme de par Yahvé.
4:2Elle donna aussi le jour à Abel, frère de Caïn. Or Abel devint pasteur de petit bétail et Caïn cultivait le sol.
4:3Le temps passa et il advint que Caïn présenta des produits du sol en offrande à Yahvé,
4:4et qu'Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau, et même de leur graisse. Or Yahvé agréa Abel et son offrande.
4:5Mais il n'agréa pas Caïn et son offrande, et Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu.
4:6Yahvé dit à Caïn : Pourquoi es-tu irrité et pourquoi ton visage est-il abattu ?
4:7Si tu es bien disposé, ne relèveras-tu pas la tête ? Mais si tu n'es pas bien disposé, le péché n'est-il pas à la porte, une bête tapie qui te convoite, pourras-tu la dominer ?
4:8Cependant Caïn dit à son frère Abel : Allons dehors, et, comme ils étaient en pleine campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.
4:9Yahvé dit à Caïn : Où est ton frère Abel ? Il répondit : Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ?
4:10Yahvé reprit : Qu'as-tu fait ! Écoute le sang de ton frère crier vers moi du sol !
4:11Maintenant, sois maudit et chassé du sol fertile qui a ouvert la bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère.
4:12Si tu cultives le sol, il ne te donnera plus son produit : tu seras un errant parcourant la terre.
4:13Alors Caïn dit à Yahvé : Ma peine est trop lourde à porter.
4:14Vois ! Tu me bannis aujourd'hui du sol fertile, je devrai me cacher loin de ta face et je serai un errant parcourant la terre : mais, le premier venu me tuera !
4:15Yahvé lui répondit : Aussi bien, si quelqu'un tue Caïn, on le vengera sept fois et Yahvé mit un signe sur Caïn, afin que le premier venu ne le frappât point.
4:16Caïn se retira de la présence de Yahvé et séjourna au pays de Nod, à l'orient d'Éden.
4:17Caïn connut sa femme, qui conçut et enfanta Hénok. Il devint un constructeur de ville et il donna à la ville le nom de son fils, Hénok.
4:18A Hénok naquit Irad, et Irad engendra Mehuyaèl, et Mehuyaèl engendra Metushaèl, et Metushaèl engendra Lamek.
4:19Lamek prit deux femmes : le nom de la première était Ada et le nom de la seconde Çilla.
4:20Ada enfanta Yabal : il fut l'ancêtre de ceux qui vivent sous la tente et ont des troupeaux.
4:21Le nom de son frère était Yubal : il fut l'ancêtre de tous ceux qui jouent de la lyre et du chalumeau.
4:22De son côté, Çilla enfanta Tubal-Caïn : il fut l'ancêtre de tous les forgerons en cuivre et en fer; la sœur de Tubal-Caïn était Naama.
4:23Lamek dit à ses femmes : Ada et Çilla, entendez ma voix, femmes de Lamek, écoutez ma parole : J'ai tué un homme pour une blessure, un enfant pour une meurtrissure.
4:24C'est que Caïn est vengé sept fois, mais Lamek, septante-sept fois !
4:25Adam connut sa femme; elle enfanta un fils et lui donna le nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a accordé une autre descendance à la place d'Abel, puisque Caïn l'a tué .
4:26Un fils naquit à Seth aussi, et il lui donna le nom d'Énosh. Celui-ci fut le premier à invoquer le nom de Yahvé.

Chapitre 5     Retourner en haut

5:1Voici le livret de la descendance d'Adam : Le jour où Dieu créa Adam, il le fit à la ressemblance de Dieu.
5:2Homme et femme il les créa, il les bénit et leur donna le nom d'Homme, le jour où ils furent créés.
5:3Quand Adam eut cent trente ans, il engendra un fils à sa ressemblance, comme son image, et il lui donna le nom de Seth.
5:4Le temps que vécut Adam après la naissance de Seth fut de huit cents ans et il engendra des fils et des filles.
5:5Toute la durée de la vie d'Adam fut de neuf cent trente ans, puis il mourut.
5:6Quand Seth eut cent cinq ans, il engendra Énosh.
5:7Après la naissance d'Énosh, Seth vécut huit cent sept ans et il engendra des fils et des filles.
5:8Toute la durée de la vie de Seth fut de neuf cent douze ans, puis il mourut.
5:9Quand Énosh eut quatre-vingt-dix ans, il engendra Qénân.
5:10Après la naissance de Qénân, Énosh vécut huit cent quinze ans et il engendra des fils et des filles.
5:11Toute la durée de la vie d'Énosh fut de neuf cent cinq ans, puis il mourut.
5:12Quand Qénân eut soixante-dix ans, il engendra Mahalaléel.
5:13Après la naissance de Mahalaléel, Qénân vécut huit cent quarante ans et il engendra des fils et des filles.
5:14Toute la durée de la vie de Qénân fut de neuf cent dix ans, puis il mourut.
5:15Quand Mahalaléel eut soixante-cinq ans, il engendra Yéred.
5:16Après la naissance de Yéred, Mahalaléel vécut huit cent trente ans et il engendra des fils et des filles.
5:17Toute la durée de la vie de Mahalaléel fut de huit cent quatre-vingt-quinze ans, puis il mourut.
5:18Quand Yéred eut cent soixante-deux ans, il engendra Hénok.
5:19Après la naissance d'Hénok, Yéred vécut huit cents ans et il engendra des fils et des filles.
5:20Toute la durée de la vie de Yéred fut de neuf cent soixante-deux ans, puis il mourut.
5:21Quand Hénok eut soixante-cinq ans, il engendra Mathusalem.
5:22Hénok marcha avec Dieu. Après la naissance de Mathusalem, Hénok vécut trois cents ans et il engendra des fils et des filles.
5:23Toute la durée de la vie d'Hénok fut de trois cent soixante-cinq ans.
5:24Hénok marcha avec Dieu, puis il disparut, car Dieu l'enleva.
5:25Quand Mathusalem eut cent quatre-vingt-sept ans, il engendra Lamek.
5:26Après la naissance de Lamek, Mathusalem vécut sept cent quatre-vingt-deux ans et il engendra des fils et des filles.
5:27Toute la durée de la vie de Mathusalem fut de neuf cent soixante-neuf ans, puis il mourut.
5:28Quand Lamek eut cent quatre-vingt-deux ans, il engendra un fils.
5:29Il lui donna le nom de Noé, car, dit-il, celui-ci nous apportera, dans notre travail et le labeur de nos mains, une consolation tirée du sol que Yahvé a maudit .
5:30Après la naissance de Noé, Lamek vécut cinq cent quatre-vingt-quinze ans et il engendra des fils et des filles.
5:31Toute la durée de la vie de Lamek fut de sept cent soixante-dix-sept ans, puis il mourut.
5:32Quand Noé eut atteint cinq cents ans, il engendra Sem, Cham et Japhet.

Chapitre 6     Retourner en haut

6:1Lorsque les hommes commencèrent d'être nombreux sur la face de la terre et que des filles leur furent nées,
6:2les fils de Dieu trouvèrent que les filles des hommes leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qu'il leur plut.
6:3Yahvé dit : Que mon esprit ne soit pas indéfiniment responsable de l'homme, puisqu'il est chair; sa vie ne sera que de cent vingt ans.
6:4Les Nephilim étaient sur la terre en ces jours-là et aussi dans la suite quand les fils de Dieu s'unissaient aux filles des hommes et qu'elles leur donnaient des enfants; ce sont les héros du temps jadis, ces hommes fameux.
6:5Yahvé vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre et que son cœur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée.
6:6Yahvé se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre et il s'affligea dans son cœur.
6:7Et Yahvé dit : Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j'ai créés - et avec les hommes, les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel -, car je me repens de les avoir faits.
6:8Mais Noé avait trouvé grâce aux yeux de Yahvé.
6:9Voici l'histoire de Noé : Noé était un homme juste, intègre parmi ses contemporains, et il marchait avec Dieu.
6:10Noé engendra trois fils, Sem, Cham et Japhet.
6:11La terre se pervertit au regard de Dieu et elle se remplit de violence.
6:12Dieu vit la terre : elle était pervertie, car toute chair avait une conduite perverse sur la terre.
6:13Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrivée, je l'ai décidé, car la terre est pleine de violence à cause des hommes et je vais les faire disparaître de la terre.
6:14Fais-toi une arche en bois résineux, tu la feras en roseaux et tu l'enduiras de bitume en dedans et en dehors.
6:15Voici comment tu la feras : trois cents coudées pour la longueur de l'arche, cinquante coudées pour sa largeur, trente coudées pour sa hauteur.
6:16Tu feras à l'arche un toit et tu l'achèveras une coudée plus haut, tu placeras l'entrée de l'arche sur le côté et tu feras un premier, un second et un troisième étages.
6:17 Pour moi, je vais amener le déluge, les eaux, sur la terre, pour exterminer de dessous le ciel toute chair ayant souffle de vie : tout ce qui est sur la terre doit périr.
6:18Mais j'établirai mon alliance avec toi et tu entreras dans l'arche, toi et tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi.
6:19De tout ce qui vit, de tout ce qui est chair, tu feras entrer dans l'arche deux de chaque espèce pour les garder en vie avec toi; qu'il y ait un mâle et une femelle.
6:20De chaque espèce d'oiseaux, de chaque espèce de bestiaux, de chaque espèce de toutes les bestioles du sol, un couple viendra avec toi pour que tu les gardes en vie.
6:21De ton côté, procure-toi de tout ce qui se mange et fais-en provision : cela servira de nourriture pour toi et pour eux.
6:22Noé agit ainsi; tout ce que Dieu lui avait commandé, il le fit.

Chapitre 7     Retourner en haut

7:1Yahvé dit à Noé : Entre dans l'arche, toi et toute ta famille, car je t'ai vu seul juste à mes yeux parmi cette génération.
7:2De tous les animaux purs, tu prendras sept paires, le mâle et sa femelle; des animaux qui ne sont pas purs, tu prendras un couple, le mâle et sa femelle
7:3 et aussi des oiseaux du ciel, sept paires, le mâle et sa femelle, pour perpétuer la race sur toute la terre.
7:4Car encore sept jours et je ferai pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits et j'effacerai de la surface du sol tous les êtres que j'ai faits.
7:5Noé fit tout ce que Yahvé lui avait commandé.
7:6Noé avait six cents ans quand arriva le déluge, les eaux sur la terre.
7:7Noé - avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils - entra dans l'arche pour échapper aux eaux du déluge.
7:8 Des animaux purs et des animaux qui ne sont pas purs, des oiseaux et de tout ce qui rampe sur le sol,
7:9un couple entra dans l'arche de Noé, un mâle et une femelle, comme Dieu avait ordonné à Noé.
7:10Au bout de sept jours, les eaux du déluge vinrent sur la terre.
7:11En l'an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, ce jour-là jaillirent toutes les sources du grand abîme et les écluses du ciel s'ouvrirent.
7:12La pluie tomba sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits.
7:13Ce jour même, Noé et ses fils, Sem, Cham et Japhet, avec la femme de Noé et les trois femmes de ses fils, entrèrent dans l'arche,
7:14et avec eux les bêtes sauvages de toute espèce, les bestiaux de toute espèce, les bestioles de toute espèce qui rampent sur la terre, les volatiles de toute espèce, tous les oiseaux, tout ce qui a des ailes.
7:15Auprès de Noé, entra dans l'arche un couple de tout ce qui est chair, ayant souffle de vie,
7:16et ceux qui entrèrent étaient un mâle et une femelle de tout ce qui est chair, comme Dieu le lui avait commandé. Et Yahvé ferma la porte sur Noé.
7:17Il y eut le déluge pendant quarante jours sur la terre; les eaux grossirent et soulevèrent l'arche, qui fut élevée au-dessus de la terre.
7:18Les eaux montèrent et grossirent beaucoup sur la terre et l'arche s'en alla à la surface des eaux.
7:19Les eaux montèrent de plus en plus sur la terre et toutes les plus hautes montagnes qui sont sous tout le ciel furent couvertes.
7:20Les eaux montèrent quinze coudées plus haut, recouvrant les montagnes.
7:21Alors périt toute chair qui se meut sur la terre : oiseaux, bestiaux, bêtes sauvages, tout ce qui grouille sur la terre, et tous les hommes.
7:22Tout ce qui avait une haleine de vie dans les narines, c'est-à-dire tout ce qui était sur la terre ferme, mourut.
7:23Ainsi disparurent tous les êtres qui étaient à la surface du sol, depuis l'homme jusqu'aux bêtes, aux bestioles et aux oiseaux du ciel; ils furent effacés de la terre et il ne resta que Noé et ce qui était avec lui dans l'arche.
7:24La crue des eaux sur la terre dura cent cinquante jours.

Chapitre 8     Retourner en haut

8:1Alors Dieu se souvint de Noé et de toutes les bêtes sauvages et de tous les bestiaux qui étaient avec lui dans l'arche; Dieu fit passer un vent sur la terre et les eaux désenflèrent.
8:2Les sources de l'abîme et les écluses du ciel furent fermées; - la pluie fut retenue de tomber du ciel
8:3et les eaux se retirèrent petit à petit de la terre; - les eaux baissèrent au bout de cent cinquante jours
8:4et, au septième mois, au dix-septième jour du mois, l'arche s'arrêta sur les monts d'Ararat.
8:5Les eaux continuèrent de baisser jusqu'au dixième mois et, au premier du dixième mois, apparurent les sommets des montagnes.
8:6Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu'il avait faite à l'arche
8:7et il lâcha le corbeau, qui alla et vint en attendant que les eaux aient séché sur la terre.
8:8Alors il lâcha d'auprès de lui la colombe pour voir si les eaux avaient diminué à la surface du sol.
8:9La colombe, ne trouvant pas un endroit où poser ses pattes, revint vers lui dans l'arche, car il y avait de l'eau sur toute la surface de la terre; il étendit la main, la prit et la fit rentrer auprès de lui dans l'arche.
8:10Il attendit encore sept autres jours et lâcha de nouveau la colombe hors de l'arche.
8:11La colombe revint vers lui sur le soir et voici qu'elle avait dans le bec un rameau tout frais d'olivier ! Ainsi Noé connut que les eaux avaient diminué à la surface de la terre.
8:12Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe, qui ne revint plus vers lui.
8:13C'est en l'an six cent un de la vie de Noé, au premier mois, le premier du mois, que les eaux séchèrent sur la terre. Noé enleva la couverture de l'arche; il regarda et voici que la surface du sol était sèche !
8:14Au second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche.
8:15Alors Dieu parla ainsi à Noé :
8:16 Sors de l'arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi.
8:17Tous les animaux qui sont avec toi, tout ce qui est chair, oiseaux, bestiaux et tout ce qui rampe sur la terre, fais-les sortir avec toi : qu'ils pullulent sur la terre, qu'ils soient féconds et multiplient sur la terre.
8:18Noé sortit avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils;
8:19et toutes les bêtes sauvages, tous les bestiaux, tous les oiseaux, toutes les bestioles qui rampent sur la terre sortirent de l'arche, une espèce après l'autre.
8:20Noé construisit un autel à Yahvé, il prit de tous les animaux purs et de tous les oiseaux purs et offrit des holocaustes sur l'autel.
8:21Yahvé respira l'agréable odeur et il se dit en lui-même : Je ne maudirai plus jamais la terre à cause de l'homme, parce que les desseins du cœur de l'homme sont mauvais dès son enfance; plus jamais je ne frapperai tous les vivants comme j'ai fait.
8:22Tant que durera la terre, semailles et moisson, froidure et chaleur, été et hiver, jour et nuit ne cesseront plus.

Chapitre 9     Retourner en haut

9:1Dieu bénit Noé et ses fils et il leur dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre.
9:2Soyez la crainte et l'effroi de tous les animaux de la terre et de tous les oiseaux du ciel, comme de tout ce dont la terre fourmille et de tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains.
9:3Tout ce qui se meut et possède la vie vous servira de nourriture, je vous donne tout cela au même titre que la verdure des plantes.
9:4Seulement, vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c'est-à-dire le sang.
9:5Mais je demanderai compte du sang de chacun de vous. J'en demanderai compte à tous les animaux et à l'homme, aux hommes entre eux, je demanderai compte de l'âme de l'homme.
9:6Qui verse le sang de l'homme, par l'homme aura son sang versé. Car à l'image de Dieu l'homme a été fait.
9:7Pour vous, soyez féconds, multipliez, pullulez sur la terre et la dominez.
9:8Dieu parla ainsi à Noé et à ses fils :
9:9 Voici que j'établis mon alliance avec vous et avec vos descendants après vous,
9:10et avec tous les êtres animés qui sont avec vous : oiseaux, bestiaux, toutes bêtes sauvages avec vous, bref tout ce qui est sorti de l'arche, tous les animaux de la terre.
9:11J'établis mon alliance avec vous : tout ce qui est ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n'y aura plus de déluge pour ravager la terre.
9:12Et Dieu dit : Voici le signe de l'alliance que j'institue entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir :
9:13je mets mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d'alliance entre moi et la terre.
9:14Lorsque j'assemblerai les nuées sur la terre et que l'arc apparaîtra dans la nuée,
9:15je me souviendrai de l'alliance qu'il y a entre moi et vous et tous les êtres vivants, en somme toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.
9:16Quand l'arc sera dans la nuée, je le verrai et me souviendrai de l'alliance éternelle qu'il y a entre Dieu et tous les êtres vivants, en somme toute chair qui est sur la terre.
9:17Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l'alliance que j'établis entre moi et toute chair qui est sur la terre.
9:18Les fils de Noé qui sortirent de l'arche étaient Sem, Cham et Japhet; Cham est le père de Canaan.
9:19Ces trois-là étaient les fils de Noé et à partir d'eux se fit le peuplement de toute la terre.
9:20Noé, le cultivateur, commença de planter la vigne.
9:21Ayant bu du vin, il fut enivré et se dénuda à l'intérieur de sa tente.
9:22Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et avertit ses deux frères au-dehors.
9:23Mais Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent tous deux sur leur épaule et, marchant à reculons, couvrirent la nudité de leur père; leurs visages étaient tournés en arrière et ils ne virent pas la nudité de leur père.
9:24Lorsque Noé se réveilla de son ivresse, il apprit ce qui lui avait fait son fils le plus jeune.
9:25Et il dit : Maudit soit Canaan ! Qu'il soit pour ses frères le dernier des esclaves !
9:26Il dit aussi : Béni soit Yahvé, le Dieu de Sem, et que Canaan soit son esclave !
9:27Que Dieu mette Japhet au large, qu'il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit son esclave !
9:28Après le déluge, Noé vécut trois cent cinquante ans.
9:29Toute la durée de la vie de Noé fut de neuf cent cinquante ans, puis il mourut.

Chapitre 10     Retourner en haut

10:1Voici la descendance des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet, auxquels des fils naquirent après le déluge :
10:2Fils de Japhet : Gomer, Magog, les Mèdes, Yavân, Tubal, Moshek, Tiras.
10:3Fils de Gomer : Ashkenaz, Riphat, Togarma.
10:4Fils de Yavân : Elisha, Tarsis, les Kittim, les Dananéens.
10:5A partir d'eux se fit la dispersion dans les îles des nations. Tels furent les fils de Japhet, d'après leurs pays et chacun selon sa langue, selon leurs clans et d'après leurs nations.
10:6Fils de Cham : Kush, Miçrayim, Put, Canaan.
10:7Fils de Kush : Séba, Havila, Sabta, Rama, Sabteka. Fils de Rama : Sheba, Dedân.
10:8Kush engendra Nemrod, qui fut le premier potentat sur la terre.
10:9C'était un vaillant chasseur devant Yahvé, et c'est pourquoi l'on dit : Comme Nemrod, vaillant chasseur devant Yahvé.
10:10Les soutiens de son empire furent Babel, Érek et Akkad, villes qui sont toutes au pays de Shinéar.
10:11De ce pays sortit Ashshur, et il bâtit Ninive, Rehobot-Ir, Kalah,
10:12et Rèsèn entre Ninive et Kalah c'est la grande ville .
10:13Miçrayim engendra les gens de Lud, de Anam, de Lehab, de Naphtuh,
10:14de Patros, de Kasluh et de Kaphtor, d'où sont sortis les Philistins.
10:15Canaan engendra Sidon, son premier-né, puis Hèt,
10:16et le Jébuséen, l'Amorite, le Girgashite,
10:17le Hivvite, l'Arqite, le Sinite,
10:18l'Arvadite, le Çemarite, le Hamatite; ensuite se dispersèrent les clans cananéens.
10:19La frontière des Cananéens allait de Sidon en direction de Gérar, jusqu'à Gaza, puis en direction de Sodome, Gomorrhe, Adma et Çeboyim, et jusqu'à Lésha.
10:20Tels furent les fils de Cham, selon leurs clans et leurs langues, d'après leurs pays et leurs nations.
10:21Une descendance naquit également à Sem, l'ancêtre de tous les fils de Éber et le frère aîné de Japhet.
10:22Fils de Sem : Élam, Ashshur, Arpakshad, Lud, Aram.
10:23Fils d'Aram : Uç, Hul, Géter et Mash.
10:24Arpakshad engendra Shélah et Shélah engendra Éber.
10:25A Éber naquirent deux fils : le premier s'appelait Péleg, car ce fut en son temps que la terre fut divisée, et son frère s'appelait Yoqtân.
10:26Yoqtân engendra Almodad, Shéleph, Haçarmavet, Yérah,
10:27Hadoram, Uzal, Diqla,
10:28Obal, Abimaèl, Sheba,
10:29Ophir, Havila, Yobab; tous ceux-là sont fils de Yoqtân.
10:30Ils habitaient à partir de Mésha en direction de Séphar, la montagne de l'Orient.
10:31Tels furent les fils de Sem, selon leurs clans et leurs langues, d'après leurs pays et leurs nations.
10:32Tels furent les clans des descendants de Noé, selon leurs lignées et d'après leurs nations. Ce fut à partir d'eux que les peuples se dispersèrent sur la terre après le déluge.

Chapitre 11     Retourner en haut

11:1Tout le monde se servait d'une même langue et des mêmes mots.
11:2Comme les hommes se déplaçaient à l'orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s'y établirent.
11:3Ils se dirent l'un à l'autre : Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.
11:4Ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre !
11:5Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.
11:6Et Yahvé dit : Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.
11:7Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres.
11:8Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.
11:9Aussi la nomma-t-on Babel, car c'est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c'est de là qu'il les dispersa sur toute la face de la terre.
11:10Voici la descendance de Sem : Quand Sem eut cent ans, il engendra Arpakshad, deux ans après le déluge.
11:11Après la naissance d'Arpakshad, Sem vécut cinq cents ans et il engendra des fils et des filles.
11:12Quand Arpakshad eut trente-cinq ans, il engendra Shélah.
11:13Après la naissance de Shélah, Arpakshad vécut quatre cent trois ans et il engendra des fils et des filles.
11:14Quand Shélah eut trente ans, il engendra Éber.
11:15Après la naissance de Éber, Shélah vécut quatre cent trois ans et il engendra des fils et des filles.
11:16Quand Éber eut trente-quatre ans, il engendra Péleg.
11:17Après la naissance de Péleg, Éber vécut quatre cent trente ans et il engendra des fils et des filles.
11:18Quand Péleg eut trente ans, il engendra Réu.
11:19Après la naissance de Réu, Péleg vécut deux cent neuf ans et il engendra des fils et des filles.
11:20Quand Réu eut trente-deux ans, il engendra Serug.
11:21Après la naissance de Serug, Réu vécut deux cent sept ans et il engendra des fils et des filles.
11:22Quand Serug eut trente ans, il engendra Nahor.
11:23Après la naissance de Nahor, Serug vécut deux cents ans et il engendra des fils et des filles.
11:24Quand Nahor eut vingt-neuf ans, il engendra Térah.
11:25Après la naissance de Térah, Nahor vécut cent dix-neuf ans et il engendra des fils et des filles.
11:26Quand Térah eut soixante-dix ans, il engendra Abram, Nahor et Harân.
11:27Voici la descendance de Térah : Térah engendra Abram, Nahor et Harân. Harân engendra Lot.
11:28Harân mourut en présence de son père Térah dans son pays natal, Ur des Chaldéens.
11:29Abram et Nahor se marièrent : la femme d'Abram s'appelait Saraï; la femme de Nahor s'appelait Milka, fille de Harân, qui était le père de Milka et de Yiska.
11:30Or Saraï était stérile : elle n'avait pas d'enfant.
11:31Térah prit son fils Abram, son petit-fils Lot, fils de Harân, et sa bru Saraï, femme d'Abram. Il les fit sortir d'Ur des Chaldéens pour aller au pays de Canaan, mais, arrivés à Harân, ils s'y établirent.
11:32La durée de la vie de Térah fut de deux cent cinq ans, puis il mourut à Harân.

Chapitre 12     Retourner en haut

12:1Yahvé dit à Abram : Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t'indiquerai.
12:2Je ferai de toi un grand peuple, je te bénirai, je magnifierai ton nom; sois une bénédiction !
12:3Je bénirai ceux qui te béniront, je réprouverai ceux qui te maudiront. Par toi se béniront tous les clans de la terre.
12:4Abram partit, comme lui avait dit Yahvé, et Lot partit avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu'il quitta Harân.
12:5Abram prit sa femme Saraï, son neveu Lot, tout l'avoir qu'ils avaient amassé et le personnel qu'ils avaient acquis à Harân; ils se mirent en route pour le pays de Canaan et ils y arrivèrent.
12:6Abram traversa le pays jusqu'au lieu saint de Sichem, au Chêne de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.
12:7Yahvé apparut à Abram et dit : C'est à ta postérité que je donnerai ce pays. Et là, Abram bâtit un autel à Yahvé qui lui était apparu.
12:8Il passa de là dans la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa sa tente, ayant Béthel à l'ouest et Aï à l'est. Là, il bâtit un autel à Yahvé et il invoqua son nom.
12:9Puis, de campement en campement, Abram alla au Négeb.
12:10Il y eut une famine dans le pays et Abram descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine pesait lourdement sur le pays.
12:11Lorsqu'il fut près d'entrer en Égypte, il dit à sa femme Saraï : Vois-tu, je sais que tu es une femme de belle apparence.
12:12Quand les Égyptiens te verront, ils diront : C'est sa femme, et ils me tueront et te laisseront en vie.
12:13Dis, je te prie, que tu es ma sœur, pour qu'on me traite bien à cause de toi et qu'on me laisse en vie par égard pour toi.
12:14De fait, quand Abram arriva en Égypte, les Égyptiens virent que la femme était très belle.
12:15Les officiers de Pharaon la virent et la vantèrent à Pharaon; et la femme fut emmenée au palais de Pharaon.
12:16Celui-ci traita bien Abram à cause d'elle : il eut du petit et du gros bétail, des ânes, des esclaves, des servantes, des ânesses, des chameaux.
12:17Mais Yahvé frappa Pharaon de grandes plaies, et aussi sa maison, à propos de Saraï, la femme d'Abram.
12:18Pharaon appela Abram et dit : Qu'est-ce que tu m'as fait ? Pourquoi ne m'as-tu pas déclaré qu'elle était ta femme ?
12:19Pourquoi as-tu dit : Elle est ma sœur ! en sorte que je l'ai prise pour femme. Maintenant, voilà ta femme : prends-la et va-t'en !
12:20Pharaon le confia à des hommes qui le reconduisirent à la frontière, lui, sa femme et tout ce qu'il possédait.

Chapitre 13     Retourner en haut

13:1D'Égypte, Abram avec sa femme et tout ce qu'il possédait, et Lot avec lui, remonta au Négeb.
13:2Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or.
13:3Ses campements le conduisirent du Négeb jusqu'à Béthel, à l'endroit où sa tente s'était dressée d'abord entre Béthel et Aï,
13:4à l'endroit de l'autel qu'il avait érigé précédemment, et là, Abram invoqua le nom de Yahvé.
13:5Lot, qui accompagnait Abram, avait également du petit et du gros bétail, ainsi que des tentes.
13:6Le pays ne suffisait pas à leur installation commune : ils avaient de trop grands biens pour pouvoir habiter ensemble.
13:7Il y eut une dispute entre les pâtres des troupeaux d'Abram et ceux des troupeaux de Lot les Cananéens et les Perizzites habitaient alors le pays .
13:8Aussi Abram dit-il à Lot : Qu'il n'y ait pas discorde entre moi et toi, entre mes pâtres et les tiens, car nous sommes des frères !
13:9Tout le pays n'est-il pas devant toi ? Sépare-toi de moi. Si tu prends la gauche, j'irai à droite, si tu prends la droite, j'irai à gauche.
13:10Lot leva les yeux et vit toute la Plaine du Jourdain qui était partout irriguée - c'était avant que Yahvé ne détruisît Sodome et Gomorrhe - comme le jardin de Yahvé, comme le pays d'Égypte, jusque vers Çoar.
13:11Lot choisit pour lui toute la Plaine du Jourdain et il émigra à l'orient; ainsi ils se séparèrent l'un de l'autre :
13:12Abram s'établit au pays de Canaan et Lot s'établit dans les villes de la Plaine; il dressa ses tentes jusqu'à Sodome.
13:13Les gens de Sodome étaient de grands scélérats et pécheurs contre Yahvé.
13:14 Yahvé dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève les yeux et regarde, de l'endroit où tu es, vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident.
13:15Tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours.
13:16Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre : quand on pourra compter les grains de poussière de la terre, alors on comptera tes descendants !
13:17Debout ! Parcours le pays en long et en large, car je te le donnerai.
13:18Avec ses tentes, Abram alla s'établir au Chêne de Mambré, qui est à Hébron, et là, il érigea un autel à Yahvé.

Chapitre 14     Retourner en haut

14:1Au temps d'Amraphel roi de Shinéar, d'Aryok roi d'Ellasar, de Kedor-Laomer roi d'Élam et de Tidéal roi des Goyim,
14:2ceux-ci firent la guerre contre Béra roi de Sodome, Birsha roi de Gomorrhe, Shinéab roi d'Adma, Shémeéber roi de Çeboyim et le roi de Béla c'est Çoar .
14:3Ces derniers se liguèrent dans la vallée de Siddim c'est la mer du Sel .
14:4Douze ans ils avaient été soumis à Kedor-Laomer, mais, la treizième année, ils se révoltèrent.
14:5En la quatorzième année, arrivèrent Kedor-Laomer et les rois qui étaient avec lui. Ils battirent les Rephaïm à Ashterot-Qarnayim, les Zuzim à Ham, les Émim dans la plaine de Qiryatayim,
14:6les Horites dans les montagnes de Séïr jusqu'à El-Parân, qui est à la limite du désert.
14:7Ils firent un mouvement tournant et vinrent à la Source du Jugement c'est Cadès; ils battirent tout le territoire des Amalécites et aussi les Amorites qui habitaient Haçaçôn-Tamar.
14:8Alors le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d'Adma, le roi de Çeboyim et le roi de Béla c'est Çoar s'ébranlèrent et se rangèrent en bataille contre eux dans la vallée de Siddim,
14:9contre Kedor-Laomer roi d'Élam, Tidéal roi des Goyim, Amraphel roi de Shinéar et Aryok roi d'Ellasar : quatre rois contre cinq !
14:10Or la vallée de Siddim était pleine de puits de bitume; dans leur fuite, le roi de Sodome et le roi de Gomorrhe y tombèrent, et le reste se réfugia dans la montagne.
14:11Les vainqueurs prirent tous les biens de Sodome et de Gomorrhe et tous leurs vivres, et s'en allèrent.
14:12Ils prirent aussi Lot et ses biens le neveu d'Abram, et s'en allèrent; il habitait Sodome.
14:13Un rescapé vint informer Abram l'Hébreu, qui demeurait au Chêne de l'Amorite Mambré, frère d'Eshkol et d'Aner; ils étaient les alliés d'Abram.
14:14Quand Abram apprit que son parent était emmené captif, il leva ses partisans, ses familiers, au nombre de trois cent dix-huit, et mena la poursuite jusqu'à Dan.
14:15Il les attaqua de nuit en ordre dispersé, lui et ses gens, il les battit et les poursuivit jusqu'à Hoba, au nord de Damas.
14:16Il reprit tous les biens, et aussi son parent Lot et ses biens, ainsi que les femmes et les gens.
14:17Quand Abram revint après avoir battu Kedor-Laomer et les rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome alla à sa rencontre dans la vallée de Shavé c'est la vallée du Roi .
14:18Melchisédech, roi de Shalem, apporta du pain et du vin; il était prêtre du Dieu Très Haut.
14:19Il prononça cette bénédiction : Béni soit Abram par le Dieu Très Haut qui créa ciel et terre,
14:20et béni soit le Dieu Très Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout.
14:21Le roi de Sodome dit à Abram : Donne-moi les personnes et prends les biens pour toi.
14:22Mais Abram répondit au roi de Sodome : Je lève la main devant le Dieu Très Haut qui créa ciel et terre :
14:23ni un fil ni une courroie de sandale, je ne prendrai rien de ce qui est à toi, et tu ne pourras pas dire : J'ai enrichi Abram.
14:24Rien pour moi. Seulement ce que mes serviteurs ont mangé et la part des hommes qui sont venus avec moi, Aner, Eshkol et Mambré; eux prendront leur part.

Chapitre 15     Retourner en haut

15:1Après ces événements, la parole de Yahvé fut adressée à Abram, dans une vision : Ne crains pas, Abram ! Je suis ton bouclier, ta récompense sera très grande.
15:2Abram répondit : Mon Seigneur Yahvé, que me donnerais-tu ? Je m'en vais sans enfant...
15:3Abram dit : Voici que tu ne m'as pas donné de descendance et qu'un des gens de ma maison héritera de moi.
15:4Alors cette parole de Yahvé lui fut adressée : Celui-là ne sera pas ton héritier, mais bien quelqu'un issu de ton sang.
15:5Il le conduisit dehors et dit : Lève les yeux au ciel et dénombre les étoiles si tu peux les dénombrer et il lui dit : Telle sera ta postérité.
15:6Abram crut en Yahvé, qui le lui compta comme justice.
15:7Il lui dit : Je suis Yahvé qui t'ai fait sortir d'Ur des Chaldéens, pour te donner ce pays en possession.
15:8Abram répondit : Mon Seigneur Yahvé, à quoi saurai-je que je le posséderai ?
15:9Il lui dit : Va me chercher une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et un pigeonneau.
15:10Il lui amena tous ces animaux, les partagea par le milieu et plaça chaque moitié vis-à-vis de l'autre; cependant il ne partagea pas les oiseaux.
15:11Les rapaces s'abattirent sur les cadavres, mais Abram les chassa.
15:12Comme le soleil allait se coucher, une torpeur tomba sur Abram et voici qu'un grand effroi le saisit.
15:13 Yahvé dit à Abram : Sache bien que tes descendants seront des étrangers dans un pays qui ne sera pas le leur. Ils y seront esclaves, on les opprimera pendant quatre cents ans.
15:14Mais je jugerai aussi la nation à laquelle ils auront été asservis et ils sortiront ensuite avec de grands biens.
15:15Pour toi, tu t'en iras en paix avec tes pères, tu seras enseveli dans une vieillesse heureuse.
15:16C'est à la quatrième génération qu'ils reviendront ici, car jusque-là l'iniquité des Amorites n'aura pas atteint son comble.
15:17Quand le soleil fut couché et que les ténèbres s'étendirent, voici qu'un four fumant et un brandon de feu passèrent entre les animaux partagés.
15:18Ce jour-là Yahvé conclut une alliance avec Abram en ces termes : A ta postérité je donne ce pays, du Fleuve d'Égypte jusqu'au Grand Fleuve, le fleuve d'Euphrate,
15:19les Qénites, les Qenizzites, les Qadmonites,
15:20les Hittites, les Perizzites, les Rephaïm,
15:21les Amorites, les Cananéens, les Girgashites et les Jébuséens.

Chapitre 16     Retourner en haut

16:1La femme d'Abram, Saraï, ne lui avait pas donné d'enfant. Mais elle avait une servante égyptienne, nommée Agar,
16:2et Saraï dit à Abram : Vois, je te prie : Yahvé n'a pas permis que j'enfante. Va donc vers ma servante. Peut-être obtiendrai-je par elle des enfants. Et Abram écouta la voix de Saraï.
16:3Ainsi, au bout de dix ans qu'Abram résidait au pays de Canaan, sa femme Saraï prit Agar l'Égyptienne, sa servante, et la donna pour femme à son mari, Abram.
16:4Celui-ci alla vers Agar, qui devint enceinte. Lorsqu'elle se vit enceinte, sa maîtresse ne compta plus à ses yeux.
16:5Alors Saraï dit à Abram : Tu es responsable de l'injure qui m'est faite ! J'ai mis ma servante entre tes bras et, depuis qu'elle s'est vue enceinte, je ne compte plus à ses yeux. Que Yahvé juge entre moi et toi !
16:6Abram dit à Saraï : Eh bien, ta servante est entre tes mains, fais-lui comme il te semblera bon. Saraï la maltraita tellement que l'autre s'enfuit de devant elle.
16:7L'Ange de Yahvé la rencontra près d'une certaine source au désert, la source qui est sur le chemin de Shur.
16:8Il dit : Agar, servante de Saraï, d'où viens-tu et où vas-tu ? Elle répondit : Je fuis devant ma maîtresse Saraï.
16:9L'Ange de Yahvé lui dit : Retourne chez ta maîtresse et sois-lui soumise.
16:10L'Ange de Yahvé lui dit : Je multiplierai beaucoup ta descendance, tellement qu'on ne pourra pas la compter.
16:11L'Ange de Yahvé lui dit : Tu es enceinte et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom d'Ismaèl, car Yahvé a entendu ta détresse.
16:12Celui-là sera un onagre d'homme, sa main contre tous, la main de tous contre lui, il s'établira à la face de tous ses frères.
16:13A Yahvé qui lui avait parlé, Agar donna ce nom : Tu es El Roï, car, dit-elle, Ai-je encore vu ici après celui qui me voit ?
16:14C'est pourquoi on a appelé ce puits le puits de Lahaï Roï; il se trouve entre Cadès et Béred.
16:15Agar enfanta un fils à Abram, et Abram donna au fils qu'enfanta Agar le nom d'Ismaèl.
16:16Abram avait quatre-vingt-six ans quand Agar le fit père d'Ismaèl.

Chapitre 17     Retourner en haut

17:1Lorsqu'Abram eut atteint quatre-vingt-dix-neuf ans, Yahvé lui apparut et lui dit : Je suis El Shaddaï, marche en ma présence et sois parfait.
17:2J'institue mon alliance entre moi et toi, et je t'accroîtrai extrêmement.
17:3Et Abram tomba la face contre terre. Dieu lui parla ainsi :
17:4 Moi, voici mon alliance avec toi : tu deviendras père d'une multitude de nations.
17:5Et l'on ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te fais père d'une multitude de nations.
17:6Je te rendrai extrêmement fécond, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.
17:7J'établirai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta race après toi.
17:8A toi et à ta race après toi, je donnerai le pays où tu séjournes, tout le pays de Canaan, en possession à perpétuité, et je serai votre Dieu.
17:9Dieu dit à Abraham : Et toi, tu observeras mon alliance, toi et ta race après toi, de génération en génération.
17:10Et voici mon alliance qui sera observée entre moi et vous, c'est-à-dire ta race après toi : que tous vos mâles soient circoncis.
17:11Vous ferez circoncire la chair de votre prépuce, et ce sera le signe de l'alliance entre moi et vous.
17:12Quand ils auront huit jours, tous vos mâles seront circoncis, de génération en génération. Qu'il soit né dans la maison ou acheté à prix d'argent à quelque étranger qui n'est pas de ta race,
17:13on devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acheté à prix d'argent. Mon alliance sera marquée dans votre chair comme une alliance perpétuelle.
17:14L'incirconcis, le mâle dont on n'aura pas coupé la chair du prépuce, cette vie-là sera retranchée de sa parenté : il a violé mon alliance.
17:15Dieu dit à Abraham : Ta femme Saraï, tu ne l'appelleras plus Saraï, mais son nom est Sara.
17:16Je la bénirai et même je te donnerai d'elle un fils; je la bénirai, elle deviendra des nations, et des rois de peuples viendront d'elle.
17:17Abraham tomba la face contre terre, et il se mit à rire car il se disait en lui-même : Un fils naîtra-t-il à un homme de cent ans, et Sara qui a quatre-vingt-dix ans va-t-elle enfanter ?
17:18Abraham dit à Dieu : Oh ! qu'Ismaèl vive devant ta face !
17:19Mais Dieu reprit : Non, mais ta femme Sara te donnera un fils, tu l'appelleras Isaac, j'établirai mon alliance avec lui, comme une alliance perpétuelle, pour être son Dieu et celui de sa race après lui.
17:20En faveur d'Ismaèl aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
17:21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac, que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison.
17:22Lorsqu'il eut fini de lui parler, Dieu remonta d'auprès d'Abraham.
17:23Alors Abraham prit son fils Ismaèl, tous ceux qui étaient nés dans sa maison, tous ceux qu'il avait acquis de son argent, bref tous les mâles parmi les gens de la maison d'Abraham, et il circoncit la chair de leur prépuce, ce jour même, comme Dieu le lui
17:24Abraham était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans lorsqu'on circoncit la chair de son prépuce
17:25et Ismaèl, son fils, était âgé de treize ans lorsqu'on circoncit la chair de son prépuce.
17:26Ce jour même furent circoncis Abraham et son fils Ismaèl,
17:27et tous les hommes de sa maison, enfants de la maison ou acquis d'un étranger à prix d'argent, furent circoncis avec lui.

Chapitre 18     Retourner en haut

18:1Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
18:2Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
18:3Il dit : Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter.
18:4Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds et vous vous étendrez sous l'arbre.
18:5Que j'aille chercher un morceau de pain et vous vous réconforterez le cœur avant d'aller plus loin; c'est bien pour cela que vous êtes passés près de votre serviteur ! Ils répondirent : Fais donc comme tu as dit.
18:6Abraham se hâta vers la tente auprès de Sara et dit : Prends vite trois boisseaux de farine, de fleur de farine, pétris et fais des galettes.
18:7Puis Abraham courut au troupeau et prit un veau tendre et bon; il le donna au serviteur qui se hâta de le préparer.
18:8Il prit du caillé, du lait, le veau qu'il avait apprêté et plaça le tout devant eux; il se tenait debout près d'eux, sous l'arbre, et ils mangèrent.
18:9Ils lui demandèrent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est dans la tente.
18:10L'hôte dit : Je reviendrai vers toi l'an prochain; alors, ta femme Sara aura un fils. Sara écoutait, à l'entrée de la tente, qui se trouvait derrière lui.
18:11Or Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge, et Sara avait cessé d'avoir ce qu'ont les femmes.
18:12Donc, Sara rit en elle-même, se disant : Maintenant que je suis usée, je connaîtrais le plaisir ! Et mon mari qui est un vieillard !
18:13Mais Yahvé dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, se disant : Vraiment, vais-je encore enfanter, alors que je suis devenue vieille ?
18:14Y a-t-il rien de trop merveilleux pour Yahvé ? A la même saison l'an prochain, je reviendrai chez toi et Sara aura un fils.
18:15Sara démentit : Je n'ai pas ri, dit-elle, car elle avait peur, mais il répliqua : Si, tu as ri.
18:16S'étant levés, les hommes partirent de là et arrivèrent en vue de Sodome. Abraham marchait avec eux pour les reconduire.
18:17Yahvé s'était dit : Vais-je cacher à Abraham ce que je vais faire,
18:18alors qu'Abraham deviendra une nation grande et puissante et que par lui se béniront toutes les nations de la terre ?
18:19Car je l'ai distingué, pour qu'il prescrive à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de Yahvé en accomplissant la justice et le droit; de la sorte, Yahvé réalisera pour Abraham ce qu'il lui a promis.
18:20Donc, Yahvé dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe est bien grand ! Leur péché est bien grave !
18:21Je veux descendre et voir s'ils ont fait ou non tout ce qu'indique le cri qui, contre eux, est monté vers moi; alors je saurai.
18:22Les hommes partirent de là et allèrent à Sodome. Yahvé se tenait encore devant Abraham.
18:23Celui-ci s'approcha et dit : Vas-tu vraiment supprimer le juste avec le pécheur ?
18:24Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les supprimer et ne pardonneras-tu pas à la cité pour les cinquante justes qui sont dans son sein ?
18:25Loin de toi de faire cette chose-là ! de faire mourir le juste avec le pécheur, en sorte que le juste soit traité comme le pécheur. Loin de toi ! Est-ce que le juge de toute la terre ne rendra pas justice ?
18:26 Yahvé répondit : Si je trouve à Sodome cinquante justes dans la ville, je pardonnerai à toute la cité à cause d'eux.
18:27Abraham reprit : Je suis bien hardi de parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre.
18:28Mais peut-être, des cinquante justes en manquera-t-il cinq : feras-tu, pour cinq, périr toute la ville ? Il répondit : Non, si j'y trouve quarante-cinq justes.
18:29Abraham reprit encore la parole et dit : Peut-être n'y en aura-t-il que quarante, et il répondit : Je ne le ferai pas, à cause des quarante.
18:30Abraham dit : Que mon Seigneur ne s'irrite pas et que je puisse parler : peut-être s'en trouvera-t-il trente, et il répondit : Je ne le ferai pas, si j'en trouve trente.
18:31Il dit : Je suis bien hardi de parler à mon Seigneur : peut-être s'en trouvera-t-il vingt, et il répondit : Je ne détruirai pas, à cause des vingt.
18:32Il dit : Que mon Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai une dernière fois : peut-être s'en trouvera-t-il dix, et il répondit : Je ne détruirai pas, à cause des dix.
18:33Yahvé, ayant achevé de parler à Abraham, s'en alla, et Abraham retourna chez lui.

Chapitre 19     Retourner en haut

19:1Quand les deux Anges arrivèrent à Sodome sur le soir, Lot était assis à la porte de la ville. Dès que Lot les vit, il se leva à leur rencontre et se prosterna, face contre terre.
19:2Il dit : Je vous en prie, Messeigneurs ! Veuillez descendre chez votre serviteur pour y passer la nuit et vous laver les pieds, puis au matin vous reprendrez votre route, mais ils répondirent : Non, nous passerons la nuit sur la place.
19:3Il les pressa tant qu'ils allèrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur prépara un repas, fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent.
19:4Ils n'étaient pas encore couchés que la maison fut cernée par les hommes de la ville, les gens de Sodome, depuis les jeunes jusqu'aux vieux, tout le peuple sans exception.
19:5Ils appelèrent Lot et lui dirent : Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? Amène-les-nous pour que nous en abusions.
19:6Lot sortit vers eux à l'entrée et, ayant fermé la porte derrière lui,
19:7il dit : Je vous en supplie, mes frères, ne commettez pas le mal !
19:8Écoutez : j'ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon, mais, pour ces hommes, ne leur faites rien, puisqu'ils sont entrés sous l'ombre de mon toit.
19:9Mais ils répondirent : Ote-toi de là ! En voilà un qui est venu en étranger, et il fait le juge ! Eh bien, nous te ferons plus de mal qu'à eux ! Ils le pressèrent fort, lui Lot, et s'approchèrent pour briser la porte.
19:10Mais les hommes sortirent le bras, firent rentrer Lot auprès d'eux dans la maison et refermèrent la porte.
19:11Quant aux hommes qui étaient à l'entrée de la maison, ils les frappèrent de berlue, du plus petit jusqu'au plus grand, et ils n'arrivaient pas à trouver l'ouverture.
19:12Les hommes dirent à Lot : As-tu encore quelqu'un ici ? Tes fils, tes filles, tous les tiens qui sont dans la ville, fais-les sortir de ce lieu.
19:13Nous allons en effet détruire ce lieu, car grand est le cri qui s'est élevé contre eux à la face de Yahvé, et Yahvé nous a envoyés pour les exterminer.
19:14Lot alla parler à ses futurs gendres, qui devaient épouser ses filles : Debout, dit-il, quittez ce lieu, car Yahvé va détruire la ville. Mais ses futurs gendres crurent qu'il plaisantait.
19:15Lorsque pointa l'aurore, les Anges insistèrent auprès de Lot, en disant : Debout ! prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent là, de peur d'être emporté par le châtiment de la ville.
19:16Et comme il hésitait, les hommes le prirent par la main, ainsi que sa femme et ses deux filles, pour la pitié que Yahvé avait de lui. Ils le firent sortir et le laissèrent en dehors de la ville.
19:17Comme ils le menaient dehors, il dit : Sauve-toi, sur ta vie ! Ne regarde pas derrière toi et ne t'arrête nulle part dans la Plaine, sauve-toi à la montagne pour n'être pas emporté !
19:18Lot leur répondit : Non, je t'en prie, Monseigneur !
19:19Ton serviteur a trouvé grâce à tes yeux et tu as montré une grande miséricorde à mon égard en m'assurant la vie. Mais moi, je ne puis pas me sauver à la montagne sans que m'atteigne le malheur et que je meure.
19:20Voilà cette ville, assez proche pour y fuir, et elle est peu de chose. Permets que je m'y sauve - est-ce qu'elle n'est pas peu de chose ? - et que je vive !
19:21Il lui répondit : Je te fais encore cette grâce de ne pas renverser la ville dont tu parles.
19:22Vite, sauve-toi là-bas, car je ne puis rien faire avant que tu n'y sois arrivé. C'est pourquoi on a donné à la ville le nom de Çoar.
19:23Au moment où le soleil se levait sur la terre et où Lot entrait à Çoar,
19:24Yahvé fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu venant de Yahvé,
19:25et il renversa ces villes et toute la Plaine, avec tous les habitants des villes et la végétation du sol.
19:26Or la femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une colonne de sel.
19:27Levé de bon matin, Abraham vint à l'endroit où il s'était tenu devant Yahvé
19:28et il jeta son regard sur Sodome, sur Gomorrhe et sur toute la Plaine, et voici qu'il vit la fumée monter du pays comme la fumée d'une fournaise !
19:29Ainsi, lorsque Dieu détruisit les villes de la Plaine, il s'est souvenu d'Abraham et il a retiré Lot du milieu de la catastrophe, dans le renversement des villes où habitait Lot.
19:30Lot monta de Çoar et s'établit dans la montagne avec ses deux filles, car il n'osa pas rester à Çoar. Il s'installa dans une grotte, lui et ses deux filles.
19:31L'aînée dit à la cadette : Notre père est âgé et il n'y a pas d'homme dans le pays pour s'unir à nous à la manière de tout le monde.
19:32Viens, faisons boire du vin à notre père et couchons avec lui; ainsi, de notre père, nous susciterons une descendance.
19:33Elles firent boire, cette nuit-là, du vin à leur père, et l'aînée vint s'étendre près de son père, qui n'eut conscience ni de son coucher ni de son lever.
19:34Le lendemain, l'aînée dit à la cadette : La nuit dernière, j'ai couché avec mon père; faisons-lui boire du vin encore cette nuit et va coucher avec lui; ainsi, de notre père nous susciterons une descendance.
19:35Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là, et la cadette s'étendit auprès de lui, qui n'eut conscience ni de son coucher ni de son lever.
19:36Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.
19:37L'aînée donna naissance à un fils et elle l'appela Moab; c'est l'ancêtre des Moabites d'aujourd'hui.
19:38La cadette aussi donna naissance à un fils et elle l'appela Ben-Ammi; c'est l'ancêtre des Bené-Ammon d'aujourd'hui.

Chapitre 20     Retourner en haut

20:1Abraham partit de là pour le pays du Négeb et demeura entre Cadès et Shur. Il vint séjourner à Gérar.
20:2Abraham dit de sa femme Sara : C'est ma sœur et Abimélek, le roi de Gérar, fit enlever Sara.
20:3Mais Dieu visita Abimélek en songe, pendant la nuit, et lui dit : Tu vas mourir à cause de la femme que tu as prise, car elle est une femme mariée.
20:4Abimélek, qui ne s'était pas approché d'elle, dit : Mon Seigneur, vas-tu aussi tuer quelqu'un d'innocent ?
20:5N'est-ce pas lui qui m'a dit : C'est ma sœur, et elle, oui elle-même, a dit : C'est mon frère. C'est avec une bonne conscience et des mains pures que j'ai fait cela !
20:6Dieu lui répondit dans le songe : Moi aussi je sais que tu as fait cela en bonne conscience, et c'est encore moi qui t'ai retenu de pécher contre moi; aussi n'ai-je pas permis que tu la touches.
20:7Maintenant, rends la femme de cet homme : il est prophète et il intercédera pour toi afin que tu vives. Mais si tu ne la rends pas, sache que tu mourras sûrement, avec tous les tiens.
20:8Abimélek se leva tôt et appela tous ses serviteurs. Il leur raconta toute cette affaire et les hommes eurent grand-peur.
20:9Puis Abimélek appela Abraham et lui dit : Que nous as-tu fait ? Quelle offense ai-je commise contre toi pour que tu attires une si grande faute sur moi et sur mon royaume ? Tu as agi à mon égard comme on ne doit pas agir.
20:10Et Abimélek dit à Abraham : Qu'est-ce qui t'a pris d'agir ainsi ?
20:11Abraham répondit : Je me suis dit : Pour sûr, il n'y a aucune crainte de Dieu dans cet endroit, et on va me tuer à cause de ma femme.
20:12Et puis, elle est vraiment ma sœur, la fille de mon père mais non la fille de ma mère, et elle est devenue ma femme.
20:13Alors, quand Dieu m'a fait errer loin de ma famille, je lui ai dit : Voici la faveur que tu me feras : partout où nous arriverons, dis de moi que je suis ton frère.
20:14Abimélek prit du petit et du gros bétail, des serviteurs et des servantes et les donna à Abraham, et lui rendit sa femme Sara.
20:15Abimélek dit aussi : Vois mon pays qui est ouvert devant toi. Établis-toi où bon te semble.
20:16A Sara il dit : Voici mille pièces d'argent que je donne à ton frère. Ce sera pour toi comme un voile jeté sur les yeux de tous ceux qui sont avec toi, et de tout cela tu es justifiée.
20:17Abraham intercéda auprès de Dieu et Dieu guérit Abimélek, sa femme et ses servantes, pour qu'ils puissent avoir des enfants.
20:18Car Yahvé avait rendu stérile le sein de toutes les femmes dans la maison d'Abimélek, à cause de Sara, la femme d'Abraham.

Chapitre 21     Retourner en haut

21:1Yahvé visita Sara comme il avait dit et il fit pour elle comme il avait promis.
21:2Sara conçut et enfanta un fils à Abraham déjà vieux, au temps que Dieu avait marqué.
21:3Au fils qui lui naquit, enfanté par Sara, Abraham donna le nom d'Isaac.
21:4Abraham circoncit son fils Isaac, quand il eut huit jours, comme Dieu lui avait ordonné.
21:5Abraham avait cent ans lorsque lui naquit son fils Isaac.
21:6Et Sara dit : Dieu m'a donné de quoi rire, tous ceux qui l'apprendront me souriront.
21:7Elle dit aussi : Qui aurait dit à Abraham que Sara allaiterait des enfants ! car j'ai donné un fils à sa vieillesse.
21:8L'enfant grandit et fut sevré, et Abraham fit un grand festin le jour où l'on sevra Isaac.
21:9Or Sara aperçut le fils né à Abraham de l'Égyptienne Agar, qui jouait avec son fils Isaac,
21:10et elle dit à Abraham : Chasse cette servante et son fils, il ne faut pas que le fils de cette servante hérite avec mon fils Isaac.
21:11Cette parole déplut beaucoup à Abraham, à propos de son fils,
21:12mais Dieu lui dit : Ne te chagrine pas à cause du petit et de ta servante, tout ce que Sara te demande, accorde-le, car c'est par Isaac qu'une descendance perpétuera ton nom,
21:13mais du fils de la servante je ferai aussi une grande nation car il est de ta race.
21:14Abraham se leva tôt, il prit du pain et une outre d'eau qu'il donna à Agar, et il mit l'enfant sur son épaule, puis il la renvoya. Elle s'en fut errer au désert de Bersabée.
21:15Quand l'eau de l'outre fut épuisée, elle jeta l'enfant sous un buisson
21:16et elle alla s'asseoir vis-à-vis, loin comme une portée d'arc. Elle se disait en effet : Je ne veux pas voir mourir l'enfant ! Elle s'assit vis-à-vis et se mit à crier et à pleurer.
21:17Dieu entendit les cris du petit et l'Ange de Dieu appela du ciel Agar et lui dit : Qu'as-tu, Agar ? Ne crains pas, car Dieu a entendu les cris du petit, là où il était.
21:18Debout ! soulève le petit et tiens-le ferme, car j'en ferai une grande nation.
21:19Dieu dessilla les yeux d'Agar et elle aperçut un puits. Elle alla remplir l'outre et fit boire le petit.
21:20Dieu fut avec lui, il grandit et demeura au désert, et il devint un tireur d'arc.
21:21Il demeura au désert de Parân et sa mère lui choisit une femme du pays d'Égypte.
21:22En ce temps-là, Abimélek vint avec Pikol, le chef de son armée, dire à Abraham : Dieu est avec toi en tout ce que tu fais.
21:23Maintenant, jure-moi ici par Dieu que tu ne me tromperas pas, ni mon lignage et parentage, et que tu auras pour moi et pour ce pays où tu es venu en hôte la même amitié que j'ai eue pour toi.
21:24Abraham répondit : Oui, je le jure !
21:25Abraham fit reproche à Abimélek à propos du puits que les serviteurs d'Abimélek avaient usurpé.
21:26Et Abimélek répondit : Je ne sais pas qui a pu faire cela : toi-même ne m'en as jamais informé et moi-même je n'en ai rien appris qu'aujourd'hui.
21:27Abraham prit du petit et du gros bétail et le donna à Abimélek, et tous les deux conclurent une alliance.
21:28Abraham mit à part sept brebis du troupeau,
21:29et Abimélek lui demanda : Que font là ces sept brebis que tu as mises à part ?
21:30Il répondit : C'est pour que tu acceptes de ma main ces sept brebis, afin qu'elles soient un témoignage que j'ai bien creusé ce puits.
21:31C'est ainsi qu'on appela ce lieu Bersabée, parce qu'ils y avaient tous deux prêté serment.
21:32Après qu'ils eurent conclu alliance à Bersabée, Abimélek se leva, avec Pikol, le chef de son armée, et ils retournèrent au pays des Philistins.
21:33Abraham planta un tamaris à Bersabée et il y invoqua le nom de Yahvé, Dieu d'Éternité.
21:34Abraham séjourna longtemps au pays des Philistins.

Chapitre 22     Retourner en haut

22:1Après ces événements, il arriva que Dieu éprouva Abraham et lui dit : Abraham ! Abraham ! Il répondit : Me voici !
22:2Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, que tu chéris, Isaac, et va-t'en au pays de Moriyya, et là tu l'offriras en holocauste sur une montagne que je t'indiquerai.
22:3Abraham se leva tôt, sella son âne et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois de l'holocauste et se mit en route pour l'endroit que Dieu lui avait dit.
22:4Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l'endroit de loin.
22:5Abraham dit à ses serviteurs : Demeurez ici avec l'âne. Moi et l'enfant nous irons jusque là-bas, nous adorerons et nous reviendrons vers vous.
22:6Abraham prit le bois de l'holocauste et le chargea sur son fils Isaac, lui-même prit en mains le feu et le couteau et ils s'en allèrent tous deux ensemble.
22:7Isaac s'adressa à son père Abraham et dit : Mon père ! Il répondit : Oui, mon fils ! - Eh bien, reprit-il, voilà le feu et le bois, mais où est l'agneau pour l'holocauste ?
22:8Abraham répondit : C'est Dieu qui pourvoira à l'agneau pour l'holocauste, mon fils, et ils s'en allèrent tous deux ensemble.
22:9Quand ils furent arrivés à l'endroit que Dieu lui avait indiqué, Abraham y éleva l'autel et disposa le bois, puis il lia son fils Isaac et le mit sur l'autel, par-dessus le bois.
22:10Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils.
22:11Mais l'Ange de Yahvé l'appela du ciel et dit : Abraham ! Abraham ! Il répondit : Me voici !
22:12L'Ange dit : N'étends pas la main contre l'enfant ! Ne lui fais aucun mal ! Je sais maintenant que tu crains Dieu : tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique.
22:13Abraham leva les yeux et vit un bélier, qui s'était pris par les cornes dans un buisson, et Abraham alla prendre le bélier et l'offrit en holocauste à la place de son fils.
22:14A ce lieu, Abraham donna le nom de Yahvé pourvoit, en sorte qu'on dit aujourd'hui : Sur la montagne, Yahvé pourvoit.
22:15L'Ange de Yahvé appela une seconde fois Abraham du ciel
22:16et dit : Je jure par moi-même, parole de Yahvé : parce que tu as fait cela, que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique,
22:17je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable qui est sur le bord de la mer, et ta postérité conquerra la porte de ses ennemis.
22:18Par ta postérité se béniront toutes les nations de la terre, parce que tu m'as obéi.
22:19Abraham revint vers ses serviteurs et ils se mirent en route ensemble pour Bersabée. Abraham résida à Bersabée.
22:20Après ces événements, on annonça à Abraham que Milka elle aussi avait enfanté des fils à son frère Nahor :
22:21son premier-né Uç, Buz, le frère de celui-ci, Qemuel, père d'Aram,
22:22Késed, Hazo, Pildash, Yidlaph, Bétuel
22:23 et Bétuel engendra Rébecca . Ce sont les huit enfants que Milka donna à Nahor, le frère d'Abraham.
22:24Il avait une concubine, nommée Réuma, qui eut aussi des enfants : Tébah, Gaham, Tahas et Maaka.

Chapitre 23     Retourner en haut

23:1La durée de la vie de Sara fut de cent vingt-sept ans,
23:2et elle mourut à Qiryat-Arba - c'est Hébron - au pays de Canaan. Abraham entra faire le deuil de Sara et la pleurer.
23:3Puis Abraham se leva de devant son mort et parla ainsi aux fils de Hèt :
23:4 Je suis chez vous un étranger et un résident. Accordez-moi chez vous une possession funéraire pour que j'enlève mon mort et l'enterre.
23:5Les fils de Hèt firent cette réponse à Abraham :
23:6 Monseigneur, écoute-nous plutôt ! Tu es un prince de Dieu parmi nous : enterre ton mort dans la meilleure de nos tombes; personne ne te refusera sa tombe pour que tu puisses enterrer ton mort.
23:7Abraham se leva et s'inclina devant les gens du pays, les fils de Hèt,
23:8et il leur parla ainsi : Si vous consentez que j'enlève mon mort et que je l'enterre, écoutez-moi et intercédez pour moi auprès d'Éphrôn, fils de Çohar,
23:9pour qu'il me cède la grotte de Makpéla, qui lui appartient et qui est à l'extrémité de son champ. Qu'il me la cède pour sa pleine valeur, en votre présence, comme possession funéraire.
23:10Or Éphrôn était assis parmi les fils de Hèt, et Éphrôn le Hittite répondit à Abraham au su des fils de Hèt, de tous ceux qui franchissaient la porte de sa ville :
23:11 Non, Monseigneur, écoute-moi ! Je te donne le champ et je te donne aussi la grotte qui y est, je te fais ce don au vu des fils de mon peuple. Enterre ton mort.
23:12Abraham s'inclina devant les gens du pays
23:13et il parla ainsi à Éphrôn, au su des gens du pays : Si seulement tu voulais m'écouter ! Je donne le prix du champ, accepte-le de moi, et j'enterrerai là mon mort.
23:14Éphrôn répondit à Abraham :
23:15 Monseigneur, écoute-moi plutôt : une terre de quatre cents sicles d'argent, entre moi et toi, qu'est-ce que cela ? Enterre ton mort.
23:16Abraham donna son consentement à Éphrôn et Abraham pesa à Éphrôn l'argent dont il avait parlé au su des fils de Hèt, soit quatre cents sicles d'argent ayant cours chez le marchand.
23:17Ainsi le champ d'Éphrôn, qui est à Makpéla, vis-à-vis de Mambré, le champ et la grotte qui y est sise, et tous les arbres qui sont dans le champ, dans sa limite,
23:18passèrent en propriété à Abraham au vu des fils de Hèt, de tous ceux qui franchissaient la porte de sa ville.
23:19Puis Abraham enterra Sara, sa femme, dans la grotte du champ de Makpéla, vis-à-vis de Mambré c'est Hébron, au pays de Canaan.
23:20C'est ainsi que le champ et la grotte qui y est sise furent acquis à Abraham des fils de Hèt comme possession funéraire.

Chapitre 24     Retourner en haut

24:1Abraham était alors un vieillard avancé en âge, et Yahvé avait béni Abraham en tout.
24:2Abraham dit au plus vieux serviteur de sa maison, le régisseur de tous ses biens : Mets ta main sous ma cuisse.
24:3Je te fais jurer par Yahvé, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, que tu ne prendras pas pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j'habite.
24:4Mais tu iras dans mon pays, dans ma parenté, et tu choisiras une femme pour mon fils Isaac.
24:5Le serviteur lui demanda : Peut-être la femme ne voudra-t-elle pas me suivre dans ce pays-ci : faudra-t-il que je ramène ton fils dans le pays d'où tu es sorti ?
24:6Abraham lui répondit : Garde-toi bien de ramener mon fils là-bas.
24:7Yahvé, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, qui m'a pris de ma maison paternelle et du pays de ma parenté, qui m'a dit et qui m'a juré qu'il donnerait ce pays-ci à ma descendance, Yahvé enverra son Ange devant toi, pour que tu prennes une femme de là-bas.
24:8Et si la femme ne veut pas te suivre, tu seras quitte du serment que je t'impose. En tout cas, ne ramène pas mon fils là-bas.
24:9Le serviteur mit sa main sous la cuisse de son maître Abraham et il lui prêta serment pour cette affaire.
24:10Le serviteur prit dix des chameaux de son maître et, emportant de tout ce que son maître avait de bon, il se mit en route pour l'Aram Naharayim, pour la ville de Nahor.
24:11Il fit agenouiller les chameaux en dehors de la ville, près du puits, à l'heure du soir, à l'heure où les femmes sortent pour puiser.
24:12Et il dit : Yahvé, Dieu de mon maître Abraham, sois-moi propice aujourd'hui et montre ta bienveillance pour mon maître Abraham !
24:13Je me tiens près de la source et les filles des gens de la ville sortent pour puiser de l'eau.
24:14 La jeune fille à qui je dirai : Incline donc ta cruche, que je boive et qui répondra : Bois et j'abreuverai aussi tes chameaux, ce sera celle que tu as destinée à ton serviteur Isaac, et je connaîtrai à cela que tu as montré ta bienveillance pour moi.
24:15Il n'avait pas fini de parler que sortait Rébecca, qui était fille de Bétuel, fils de Milka, la femme de Nahor, frère d'Abraham, et elle avait sa cruche sur l'épaule.
24:16La jeune fille était très belle, elle était vierge, aucun homme ne l'avait approchée. Elle descendit à la source, emplit sa cruche et remonta.
24:17Le serviteur courut au-devant d'elle et dit : S'il te plaît, laisse-moi boire un peu d'eau de ta cruche.
24:18Elle répondit : Bois, Monseigneur et vite elle abaissa sa cruche sur son bras et le fit boire.
24:19Quand elle eut fini de lui donner à boire, elle dit : Je vais puiser aussi pour tes chameaux, jusqu'à ce qu'ils soient désaltérés.
24:20Vite elle vida sa cruche dans l'auge, courut encore au puits pour puiser et puisa pour tous les chameaux.
24:21L'homme la considérait en silence, se demandant si Yahvé l'avait ou non mené au but.
24:22Lorsque les chameaux eurent fini de boire, l'homme prit un anneau d'or pesant un demi-sicle, qu'il mit à ses narines, et, à ses bras, deux bracelets pesant dix sicles d'or,
24:23et il dit : De qui es-tu la fille ? Apprends-le moi, je te prie. Y a-t-il de la place chez ton père pour que nous passions la nuit ?
24:24Elle répondit : Je suis la fille de Bétuel, le fils que Milka a enfanté à Nahor
24:25et elle continua : Il y a, chez nous, de la paille et du fourrage en quantité, et de la place pour gîter.
24:26Alors l'homme se prosterna et adora Yahvé,
24:27et il dit : Béni soit Yahvé, Dieu de mon maître Abraham, qui n'a pas ménagé sa bienveillance et sa bonté à mon maître. Yahvé a guidé mes pas chez le frère de mon maître !
24:28La jeune fille courut annoncer chez sa mère ce qui était arrivé.
24:29Or Rébecca avait un frère qui s'appelait Laban, et Laban courut au-dehors vers l'homme, à la source.
24:30Dès qu'il eut vu l'anneau et les bracelets que portait sa sœur et qu'il eut entendu sa sœur Rébecca dire : Voilà comment cet homme m'a parlé, il alla vers l'homme et le trouva encore debout près des chameaux, à la source.
24:31Il lui dit : Viens, béni de Yahvé ! Pourquoi restes-tu dehors, quand j'ai débarrassé la maison et fait de la place pour les chameaux ?
24:32L'homme vint à la maison et Laban débâta les chameaux, il donna de la paille et du fourrage aux chameaux et, pour lui et les hommes qui l'accompagnaient, de l'eau pour se laver les pieds.
24:33On lui présenta à manger, mais il dit : Je ne mangerai pas avant d'avoir dit ce que j'ai à dire, et Laban répondit : Parle.
24:34Il dit : Je suis le serviteur d'Abraham.
24:35Yahvé a comblé mon maître de bénédictions et celui-ci est devenu très riche : il lui a donné du petit et du gros bétail, de l'argent et de l'or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes.
24:36Sara, la femme de mon maître, lui a, quand il était déjà vieux, enfanté un fils, auquel il a transmis tous ses biens.
24:37Mon maître m'a fait prêter ce serment : Tu ne prendras pas pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens dont j'habite le pays.
24:38Malheur à toi si tu ne vas pas dans ma maison paternelle, dans ma famille, choisir une femme pour mon fils !
24:39J'ai dit à mon maître : Peut-être cette femme n'acceptera pas de me suivre,
24:40et il m'a répondu : Yahvé, en présence de qui j'ai marché, enverra son Ange avec toi, il te mènera au but et tu prendras pour mon fils une femme de ma famille, de ma maison paternelle.
24:41Tu seras alors quitte de ma malédiction : tu seras allé dans ma famille et, s'ils te refusent, tu seras quitte de ma malédiction.
24:42Je suis arrivé aujourd'hui à la source et j'ai dit : Yahvé, Dieu de mon maître Abraham, montre, je te prie, si tu es disposé à mener au but le chemin par où je vais :
24:43je me tiens près de la source; la jeune fille qui sortira pour puiser, à qui je dirai : S'il te plaît, donne-moi à boire un peu d'eau de ta cruche,
24:44et qui répondra : Bois toi-même et je puiserai aussi pour tes chameaux, ce sera la femme que Yahvé a destinée au fils de mon maître.
24:45Je n'avais pas fini de parler en moi-même que Rébecca sortait, sa cruche sur l'épaule. Elle descendit à la source et puisa. Je lui dis : Donne-moi à boire, s'il te plaît !
24:46Vite, elle se déchargea de sa cruche et dit : Bois, et j'abreuverai aussi tes chameaux. J'ai bu et elle a abreuvé aussi mes chameaux.
24:47Je lui ai demandé : De qui es-tu la fille ? et elle a répondu : Je suis la fille de Bétuel, le fils que Milka a donné à Nahor. Alors j'ai mis cet anneau à ses narines et ces bracelets à ses bras,
24:48et je me suis prosterné et j'ai adoré Yahvé, et j'ai béni Yahvé, Dieu de mon maître Abraham, qui m'avait conduit par un chemin de bonté prendre pour son fils la fille du frère de mon maître.
24:49Maintenant, si vous êtes disposés à montrer à mon maître bienveillance et bonté, déclarez-le moi, si non, déclarez-le moi, pour que je me tourne à droite ou à gauche.
24:50Laban et Bétuel prirent la parole et dirent : La chose vient de Yahvé, nous ne pouvons te dire ni oui ni non.
24:51Rébecca est là devant toi : prends-la et pars, et qu'elle devienne la femme du fils de ton maître, comme a dit Yahvé.
24:52Lorsque le serviteur d'Abraham entendit ces paroles, il se prosterna à terre devant Yahvé.
24:53Il sortit des bijoux d'argent et d'or et des vêtements, qu'il donna à Rébecca; il fit aussi de riches cadeaux à son frère et à sa mère.
24:54Ils mangèrent et ils burent, lui et les hommes qui l'accompagnaient, et ils passèrent la nuit. Le matin, quand ils furent levés, il dit : Laissez-moi aller chez mon maître.
24:55Alors le frère et la mère de Rébecca dirent : Que la jeune fille reste avec nous une dizaine de jours, ensuite elle partira.
24:56Mais il leur répondit : Ne me retardez pas, puisque c'est Yahvé qui m'a mené au but : laissez-moi partir, que j'aille chez mon maître.
24:57Ils dirent : Appelons la jeune fille et demandons-lui son avis.
24:58Ils appelèrent Rébecca et lui dirent : Veux-tu partir avec cet homme ? et elle répondit : Je veux bien.
24:59Alors ils laissèrent partir leur sœur Rébecca, avec sa nourrice, le serviteur d'Abraham et ses hommes.
24:60Ils bénirent Rébecca et lui dirent : Notre sœur, ô toi, deviens des milliers de myriades ! Que ta postérité conquière la porte de ses ennemis !
24:61Rébecca et ses servantes se levèrent, montèrent sur les chameaux et suivirent l'homme. Le serviteur prit Rébecca et partit.
24:62Isaac était revenu du puits de Lahaï Roï, et il habitait au pays du Négeb.
24:63Or Isaac sortit pour se promener dans la campagne, à la tombée du soir, et, levant les yeux, il vit que des chameaux arrivaient.
24:64Et Rébecca, levant les yeux, vit Isaac. Elle sauta à bas du chameau
24:65et dit au serviteur : Quel est cet homme-là, qui vient dans la campagne à notre rencontre ? Le serviteur répondit : C'est mon maître; alors elle prit son voile et se couvrit.
24:66Le serviteur raconta à Isaac toute l'affaire qu'il avait faite.
24:67Et Isaac introduisit Rébecca dans sa tente : il la prit et elle devint sa femme et il l'aima. Et Isaac se consola de la perte de sa mère.

Chapitre 25     Retourner en haut

25:1Abraham prit encore une femme, qui s'appelait Qetura.
25:2Elle lui enfanta Zimrân, Yoqshân, Medân, Madiân, Yishbaq et Shuah. -
25:3Yosqhân engendra Sheba et Dedân, et les fils de Dedân furent les Ashshurites, les Letushim et les Léummim. -
25:4Fils de Madiân : Épha, Épher, Hanok, Abida, Eldaa. Tous ceux-là sont fils de Qetura.
25:5Abraham donna tous ses biens à Isaac.
25:6Quant aux fils de ses concubines, Abraham leur fit des présents et les envoya, de son vivant, loin de son fils Isaac à l'est, au pays d'Orient.
25:7Voici la durée de la vie d'Abraham : cent soixante-quinze ans.
25:8Puis Abraham expira, il mourut dans une vieillesse heureuse, âgé et rassasié de jours, et il fut réuni à sa parenté.
25:9Isaac et Ismaèl, ses fils, l'enterrèrent dans la grotte de Makpéla, dans le champ d'Éphrôn fils de Çohar, le Hittite, qui est vis-à-vis de Mambré.
25:10C'est le champ qu'Abraham avait acheté aux fils de Hèt; là furent enterrés Abraham et sa femme Sara.
25:11Après la mort d'Abraham, Dieu bénit son fils Isaac, et Isaac habita près du puits de Lahaï Roï.
25:12Voici la descendance d'Ismaèl, le fils d'Abraham, que lui enfanta Agar, la servante égyptienne de Sara.
25:13Voici les noms des fils d'Ismaèl, selon leurs noms et leur lignée : le premier-né d'Ismaèl Nebayot, puis Qédar, Adbéel, Mibsam,
25:14Mishma, Duma, Massa,
25:15Hadad, Téma, Yetur, Naphish et Qédma.
25:16Ce sont là les fils d'Ismaèl et tels sont leurs noms, d'après leurs douars et leurs camps, douze chefs d'autant de clans.
25:17Voici la durée de la vie d'Ismaèl : cent trente-sept ans. Puis il expira; il mourut et il fut réuni à sa parenté.
25:18Il habita depuis Havila jusqu'à Shur, qui est à l'est de l'Égypte, en allant vers l'Assyrie. Il s'était établi à la face de tous ses frères.
25:19Voici l'histoire d'Isaac fils d'Abraham. Abraham engendra Isaac.
25:20Isaac avait quarante ans lorsqu'il épousa Rébecca, fille de Bétuel, l'Araméen de Paddân-Aram, et sœur de Laban l'Araméen.
25:21Isaac implora Yahvé pour sa femme, car elle était stérile : Yahvé l'exauça et sa femme Rébecca devint enceinte.
25:22Or les enfants se heurtaient en elle et elle dit : S'il en est ainsi, à quoi bon vivre ? Elle alla donc consulter Yahvé, et Yahvé lui dit : Il y a deux nations en ton sein, deux peuples, issus de toi, se sépareront, un peuple dominera un peuple, l'aîné
25:23 et Yahvé lui dit "Il y a deux nations en ton sein, deux peuples, issus de toi, se sépareront, un peuple dominera un peuple, l'aîné servira le cadet."
25:24Quand vint le temps de ses couches, voici qu'elle portait des jumeaux.
25:25Le premier sortit : il était roux et tout entier comme un manteau de poils; on l'appela Ésaü.
25:26Ensuite sortit son frère et sa main tenait le talon d'Ésaü; on l'appela Jacob. Isaac avait soixante ans à leur naissance.
25:27Les garçons grandirent : Ésaü devint un habile chasseur, courant la steppe, Jacob était un homme tranquille, demeurant sous les tentes.
25:28Isaac préférait Ésaü car le gibier était à son goût, mais Rébecca préférait Jacob.
25:29Une fois, Jacob prépara un potage et Ésaü revint de la campagne, épuisé.
25:30Ésaü dit à Jacob : Laisse-moi avaler ce roux, ce roux-là; je suis épuisé. - C'est pourquoi on l'a appelé Édom. -
25:31Jacob dit : Vends-moi d'abord ton droit d'aînesse.
25:32Ésaü répondit : Voici que je vais mourir, à quoi me servira le droit d'aînesse ?
25:33Jacob reprit : Prête-moi d'abord serment; il lui prêta serment et vendit son droit d'aînesse à Jacob.
25:34Alors Jacob lui donna du pain et du potage de lentilles, il mangea et but, se leva et partit. C'est tout le cas qu'Ésaü fit du droit d'aînesse.

Chapitre 26     Retourner en haut

26:1Il y eut une famine dans le pays - en plus de la première famine qui eut lieu du temps d'Abraham - et Isaac se rendit à Gérar chez Abimélek, roi des Philistins.
26:2Yahvé lui apparut et dit : Ne descends pas en Égypte; demeure au pays que je te dirai.
26:3Séjourne dans ce pays-ci, je serai avec toi et te bénirai. Car c'est à toi et à ta race que je donnerai tous ces pays-ci et je tiendrai le serment que j'ai fait à ton père Abraham.
26:4Je rendrai ta postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, je lui donnerai tous ces pays et par ta postérité se béniront toutes les nations de la terre,
26:5en retour de l'obéissance d'Abraham, qui a gardé mes observances, mes commandements, mes règles et mes lois.
26:6Ainsi Isaac demeura à Gérar.
26:7Les gens du lieu l'interrogèrent sur sa femme et il répondit : C'est ma sœur. Il eut peur de dire : Ma femme, pensant : Les gens du lieu me feront mourir à cause de Rébecca, car elle est belle.
26:8Il était là depuis longtemps quand Abimélek, le roi des Philistins, regardant une fois par la fenêtre, vit Isaac qui caressait Rébecca, sa femme.
26:9Abimélek appela Isaac et dit : Pour sûr, c'est ta femme ! Comment as-tu pu dire : C'est ma sœur ? Isaac lui répondit : Je me disais : je risque de mourir à cause d'elle.
26:10Abimélek reprit : Qu'est-ce que tu nous as fait là ? Un peu plus, quelqu'un du peuple couchait avec ta femme et tu nous chargeais d'une faute !
26:11Alors Abimélek donna cet ordre à tout le peuple : Quiconque touchera à cet homme et à sa femme sera mis à mort.
26:12Isaac fit des semailles dans ce pays et, cette année-là, il moissonna le centuple. Yahvé le bénit
26:13et l'homme s'enrichit, il s'enrichit de plus en plus, jusqu'à devenir extrêmement riche.
26:14Il avait des troupeaux de gros et de petit bétail et de nombreux serviteurs. Les Philistins en devinrent jaloux.
26:15Tous les puits que les serviteurs de son père avaient creusés, - du temps de son père Abraham, - les Philistins les avaient bouchés et comblés de terre.
26:16Abimélek dit à Isaac : Pars de chez nous, car tu es devenu beaucoup plus puissant que nous.
26:17Isaac partit donc de là et campa dans la vallée de Gérar, où il s'établit.
26:18Isaac creusa de nouveau les puits qu'avaient creusés les serviteurs de son père Abraham et que les Philistins avaient bouchés après la mort d'Abraham, et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés.
26:19Les serviteurs d'Isaac creusèrent dans la vallée et ils trouvèrent là un puits d'eaux vives.
26:20Mais les bergers de Gérar entrèrent en dispute avec les bergers d'Isaac, disant : L'eau est à nous ! Isaac nomma ce puits Éseq, parce qu'ils s'étaient querellés avec lui.
26:21Ils creusèrent un autre puits et il y eut encore une dispute à son propos; il le nomma Sitna.
26:22Alors il partit de là et creusa un autre puits, et il n'y eut pas de dispute à son propos; il le nomma Rehobot et dit : Maintenant Yahvé nous a donné le champ libre pour que nous prospérions dans le pays.
26:23De là il monta à Bersabée.
26:24Yahvé lui apparut cette nuit-là et dit : Je suis le Dieu de ton père Abraham. Ne crains rien, car je suis avec toi. Je te bénirai, je multiplierai ta postérité, en considération de mon serviteur Abraham.
26:25Il bâtit là un autel et invoqua le nom de Yahvé. Il dressa là sa tente. Les serviteurs d'Isaac forèrent un puits.
26:26Abimélek vint le voir de Gérar, avec Ahuzzat son familier et Pikol le chef de son armée.
26:27Isaac leur dit : Pourquoi venez-vous à moi, puisque vous me haïssez et que vous m'avez renvoyé de chez vous ?
26:28Ils répondirent : Nous avons eu l'évidence que Yahvé était avec toi et nous avons dit : Qu'il y ait un serment entre nous et toi et concluons une alliance avec toi :
26:29jure de ne nous faire aucun mal, puisque nous ne t'avons pas molesté, que nous ne t'avons fait que du bien et t'avons laissé partir en paix. Maintenant, tu est un béni de Yahvé.
26:30Il leur prépara un festin, et ils mangèrent et burent.
26:31Levés de bon matin, ils se firent un serment mutuel. Puis Isaac les congédia et ils le quittèrent en paix.
26:32Or ce fut ce jour-là que les serviteurs d'Isaac lui apportèrent des nouvelles du puits qu'ils creusaient et ils lui dirent : Nous avons trouvé l'eau !
26:33Il appela le puits Sabée, d'où le nom de la ville, Bersabée, jusqu'à maintenant.
26:34Quand Ésaü eut quarante ans, il prit pour femmes Yehudit, fille de Bééri le Hittite, et Basmat, fille d'Élôn le Hittite.
26:35Elles furent un sujet d'amertume pour Isaac et pour Rébecca.

Chapitre 27     Retourner en haut

27:1Isaac était devenu vieux et ses yeux avaient faibli jusqu'à ne plus voir. Il appela son fils aîné Ésaü : Mon fils ! lui dit-il, et celui-ci répondit : Oui !
27:2Il reprit : Tu vois, je suis vieux et je ne connais pas le jour de ma mort.
27:3Maintenant, prends tes armes, ton carquois et ton arc, sors dans la campagne et tue-moi du gibier.
27:4Apprête-moi un régal comme j'aime et apporte-le moi, que je mange, afin que mon âme te bénisse avant que je meure. -
27:5Or Rébecca écoutait pendant qu'Isaac parlait à son fils Ésaü. - Ésaü alla donc dans la campagne chasser du gibier pour son père.
27:6Rébecca dit à son fils Jacob : Je viens d'entendre ton père dire à ton frère Ésaü :
27:7Apporte-moi du gibier et apprête-moi un régal, je mangerai et je te bénirai devant Yahvé avant de mourir.
27:8Maintenant, mon fils, écoute-moi et fais comme je t'ordonne.
27:9Va au troupeau et apporte-moi de là deux beaux chevreaux, et j'en préparerai un régal pour ton père, comme il aime.
27:10Tu le présenteras à ton père et il mangera, afin qu'il te bénisse avant de mourir.
27:11Jacob dit à sa mère Rébecca : Vois : mon frère Ésaü est velu, et moi j'ai la peau bien lisse.
27:12Peut-être mon père va-t-il me tâter, il verra que je me suis moqué de lui et j'attirerai sur moi la malédiction au lieu de la bénédiction.
27:13Mais sa mère lui répondit : Je prends sur moi ta malédiction, mon fils ! Écoute-moi seulement et va me chercher les chevreaux.
27:14Il alla les chercher et les apporta à sa mère qui apprêta un régal comme son père aimait.
27:15Rébecca prit les plus beaux habits d'Ésaü, son fils aîné, qu'elle avait à la maison, et en revêtit Jacob, son fils cadet.
27:16Avec la peau des chevreaux elle lui couvrit les bras et la partie lisse du cou.
27:17Puis elle mit le régal et le pain qu'elle avait apprêtés entre les mains de son fils Jacob.
27:18Il alla auprès de son père et dit : Mon père ! Celui-ci répondit : Oui ! Qui es-tu, mon fils ?
27:19Jacob dit à son père : Je suis Ésaü, ton premier-né, j'ai fait ce que tu m'as commandé. Lève-toi, je te prie, assieds-toi et mange de ma chasse, afin que ton âme me bénisse.
27:20Isaac dit à son fils Jacob : Comme tu as trouvé vite, mon fils ! - C'est, répondit-il, que Yahvé ton Dieu m'a été propice.
27:21Isaac dit à Jacob : Approche-toi donc, que je te tâte, mon fils, pour savoir si, oui ou non, tu es mon fils Ésaü.
27:22Jacob s'approcha de son père Isaac, qui le tâta et dit : La voix est celle de Jacob, mais les bras sont ceux d'Ésaü !
27:23Il ne le reconnut pas car ses bras étaient velus comme ceux d'Ésaü son frère, et il le bénit.
27:24Il dit : Tu es bien mon fils Ésaü ? et l'autre répondit : Oui.
27:25Isaac reprit : Sers-moi et que je mange de la chasse de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Il le servit et il mangea, il lui présenta du vin et il but.
27:26Son père Isaac lui dit : Approche-toi et embrasse-moi, mon fils !
27:27Il s'approcha et embrassa son père, qui respira l'odeur de ses vêtements. Il le bénit ainsi : Oui, l'odeur de mon fils est comme l'odeur d'un champ fertile que Yahvé a béni.
27:28Que Dieu te donne la rosée du ciel et les gras terroirs, froment et vin en abondance !
27:29Que les peuples te servent, que des nations se prosternent devant toi ! Sois un maître pour tes frères, que se prosternent devant toi les fils de ta mère ! Maudit soit qui te maudira, Béni soit qui te bénira !
27:30Isaac avait achevé de bénir Jacob et Jacob sortait tout juste de chez son père Isaac lorsque son frère Ésaü rentra de la chasse.
27:31Lui aussi apprêta un régal et l'apporta à son père. Il lui dit : Que mon père se lève et mange de la chasse de son fils, afin que ton âme me bénisse !
27:32Son père Isaac lui demanda : Qui es-tu ? - Je suis, répondit-il, ton fils premier-né Ésaü.
27:33Alors Isaac fut secoué d'un très grand frisson et dit : Quel est donc celui-là qui a chassé du gibier et me l'a apporté ? De confiance j'ai mangé avant que tu ne viennes et je l'ai béni, et il restera béni !
27:34Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il cria avec beaucoup de force et d'amertume et dit à son père : Bénis-moi aussi, mon père !
27:35Mais celui-ci répondit : Ton frère est venu par ruse et a pris ta bénédiction.
27:36Ésaü reprit : Est-ce parce qu'il s'appelle Jacob qu'il m'a supplanté ces deux fois ? Il avait pris mon droit d'aînesse et voilà maintenant qu'il a pris ma bénédiction ! Mais, ajouta-t-il, ne m'as-tu pas réservé une bénédiction ?
27:37Isaac, prenant la parole, répondit à Ésaü : Je l'ai établi ton maître, je lui ai donné tous ses frères comme serviteurs, je l'ai pourvu de froment et de vin. Que pourrais-je faire pour toi, mon fils ?
27:38Ésaü dit à son père : Bénis-moi aussi, mon père ! Isaac resta silencieux et Ésaü se mit à pleurer.
27:39Alors son père Isaac prit la parole et dit : Loin des gras terroirs sera ta demeure, loin de la rosée qui tombe du ciel.
27:40Tu vivras de ton épée, tu serviras ton frère. Mais, quand tu t'affranchiras, tu secoueras son joug de dessus ton cou.
27:41Ésaü prit Jacob en haine à cause de la bénédiction que son père avait donnée à celui-ci et il se dit en lui-même : Proche est le temps où l'on fera le deuil de mon père. Alors je tuerai mon frère Jacob.
27:42Lorsqu'on rapporta à Rébecca les paroles d'Ésaü, son fils aîné, elle fit appeler Jacob, son fils cadet, et lui dit : Ton frère Ésaü veut se venger de toi en te tuant.
27:43Maintenant, mon fils, écoute-moi : pars, enfuis-toi chez mon frère Laban à Harân.
27:44Tu habiteras avec lui quelque temps, jusqu'à ce que se détourne la fureur de ton frère,
27:45jusqu'à ce que la colère de ton frère se détourne de toi et qu'il oublie ce que tu lui as fait; alors je t'enverrai chercher là-bas. Pourquoi vous perdrais-je tous les deux en un seul jour ? Isaac envoie Jacob chez Laban.
27:46Rébecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie à cause des filles de Hèt. Si Jacob épouse une des filles de Hèt comme celles-là, une des filles du pays, que m'importe la vie ?

Chapitre 28     Retourner en haut

28:1Isaac appela Jacob, il le bénit et lui fit ce commandement : Ne prends pas une femme parmi les filles de Canaan.
28:2Lève-toi ! Va en Padân-Aram chez Bétuel, le père de ta mère, et choisis-toi une femme de là-bas, parmi les filles de Laban, le frère de ta mère.
28:3Qu'El Shaddaï te bénisse, qu'il te fasse fructifier et multiplier pour que tu deviennes une assemblée de peuples.
28:4Qu'il t'accorde, ainsi qu'à ta descendance, la bénédiction d'Abraham, pour que tu possèdes le pays dans lequel tu séjournes et que Dieu a donné à Abraham.
28:5Isaac congédia Jacob et celui-ci partit en Paddân-Aram chez Laban, fils de Bétuel l'Araméen et frère de Rébecca, la mère de Jacob et d'Ésaü.
28:6Ésaü vit qu'Isaac avait béni Jacob et l'avait envoyé en Paddân-Aram pour y prendre femme, et qu'en le bénissant il lui avait fait ce commandement : Ne prends pas une femme parmi les filles de Canaan.
28:7Et Jacob avait obéi à son père et à sa mère et était parti en Paddân-Aram.
28:8Ésaü comprit que les filles de Canaan étaient mal vues de son père Isaac
28:9et il alla chez Ismaèl et prit pour femme - en plus de celles qu'il avait - Mahalat, fille d'Ismaèl, le fils d'Abraham, et sœur de Nebayot.
28:10Jacob quitta Bersabée et partit pour Harân.
28:11Il arriva d'aventure en un certain lieu et il y passa la nuit, car le soleil s'était couché. Il prit une des pierres du lieu, la mit sous sa tête et dormit en ce lieu.
28:12Il eut un songe : Voilà qu'une échelle était dressée sur la terre et que son sommet atteignait le ciel, et des anges de Dieu y montaient et descendaient !
28:13Voilà que Yahvé se tenait devant lui et dit : Je suis Yahvé, le Dieu d'Abraham ton ancêtre et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donne à toi et à ta descendance.
28:14Ta descendance deviendra nombreuse comme la poussière du sol, tu déborderas à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi, et tous les clans de la terre se béniront par toi et par ta descendance.
28:15Je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras et te ramènerai en ce pays, car je ne t'abandonnerai pas que je n'aie accompli ce que je t'ai promis.
28:16Jacob s'éveilla de son sommeil et dit : En vérité, Yahvé est en ce lieu et je ne le savais pas !
28:17Il eut peur et dit : Que ce lieu est redoutable ! Ce n'est rien de moins qu'une maison de Dieu et la porte du ciel !
28:18Levé de bon matin, il prit la pierre qui lui avait servi de chevet, il la dressa comme une stèle et répandit de l'huile sur son sommet.
28:19A ce lieu, il donna le nom de Béthel, mais auparavant la ville s'appelait Luz.
28:20Jacob fit ce vœu : Si Dieu est avec moi et me garde en la route où je vais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,
28:21si je reviens sain et sauf chez mon père, alors Yahvé sera mon Dieu
28:22et cette pierre que j'ai dressée comme une stèle sera une maison de Dieu, et de tout ce que tu me donneras je te payerai fidèlement la dîme.

Chapitre 29     Retourner en haut

29:1Jacob se mit en marche et alla au pays des fils de l'Orient.
29:2Et voici qu'il vit un puits dans la campagne, près duquel étaient couchés trois troupeaux de petit bétail : c'était à ce puits qu'on abreuvait les troupeaux, mais la pierre qui en fermait l'ouverture était grande.
29:3Quand tous les troupeaux étaient rassemblés là, on roulait la pierre de sur la bouche du puits, on abreuvait le bétail, puis on remettait la pierre en place sur la bouche du puits.
29:4Jacob demanda aux bergers : Mes frères, d'où êtes-vous ? et ils répondirent : Nous sommes de Harân.
29:5Il leur dit : Connaissez-vous Laban, fils de Nahor ? - Nous le connaissons, répondirent-ils.
29:6Il leur demanda : Va-t-il bien ? Ils répondirent : Il va bien, et voici justement sa fille Rachel qui vient avec le troupeau.
29:7Jacob dit : Il fait encore grand jour, ce n'est pas le moment de rentrer le bétail. Abreuvez les bêtes et retournez au pâturage.
29:8Mais il répondirent : Nous ne pouvons le faire avant que soient rassemblés tous les troupeaux et qu'on roule la pierre de sur la bouche du puits; alors nous abreuverons les bêtes.
29:9Il conversait encore avec eux lorsque Rachel arriva avec le troupeau de son père, car elle était bergère.
29:10Dès que Jacob eut vu Rachel, la fille de son oncle Laban, et le troupeau de son oncle Laban, il s'approcha, roula la pierre de sur la bouche du puits et abreuva le bétail de son oncle Laban.
29:11Jacob donna un baiser à Rachel puis éclata en sanglots.
29:12Il apprit à Rachel qu'il était le parent de son père et le fils de Rébecca, et elle courut en informer son père.
29:13Dès qu'il entendit qu'il s'agissait de Jacob, le fils de sa sœur, Laban courut à sa rencontre, il le serra dans ses bras, le couvrit de baisers et le conduisit dans sa maison. Et Jacob lui raconta toute cette histoire.
29:14Alors Laban lui dit : Oui, tu es de mes os et de ma chair ! et Jacob demeura chez lui un mois entier.
29:15Alors Laban dit à Jacob : Parce que tu es mon parent, vas-tu me servir pour rien ? Indique-moi quel doit être ton salaire.
29:16Or Laban avait deux filles : l'aînée s'appelait Léa, et la cadette, Rachel.
29:17Les yeux de Léa étaient doux, mais Rachel avait belle tournure et beau visage
29:18et Jacob aimait Rachel. Il répondit : Je te servirai sept années pour Rachel, ta fille cadette.
29:19Laban dit : Mieux vaut la donner à toi qu'à un étranger; reste chez moi.
29:20Donc Jacob servit pour Rachel, pendant sept années qui lui parurent comme quelques jours, tellement il l'aimait.
29:21Puis Jacob dit à Laban : Accorde-moi ma femme car mon temps est accompli, et que j'aille vers elle !
29:22Laban réunit tous les gens du lieu et donna un banquet.
29:23Mais voici qu'au soir il prit sa fille Léa et la conduisit à Jacob; et celui-ci s'unit à elle ! -
29:24Laban donna sa servante Zilpa comme servante à sa fille Léa. -
29:25Le matin arriva, et voilà que c'était Léa ! Jacob dit à Laban : Que m'as-tu fait là ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?
29:26Laban répondit : Ce n'est pas l'usage dans notre contrée de marier la plus jeune avant l'aînée.
29:27Mais achève cette semaine de noces et je te donnerai aussi l'autre comme prix du service que tu feras chez moi pendant encore sept autres années.
29:28Jacob fit ainsi : il acheva cette semaine de noces et Laban lui donna sa fille Rachel pour femme. -
29:29Laban donna sa servante Bilha comme servante à sa fille Rachel. -
29:30Jacob s'unit aussi à Rachel et il aima Rachel plus que Léa; il servit chez son oncle encore sept autres années.
29:31Yahvé vit que Léa n'était pas aimée et il la rendit féconde, tandis que Rachel demeurait stérile.
29:32Léa conçut et elle enfanta un fils qu'elle appela Ruben, car, dit-elle, Yahvé a vu ma détresse; maintenant mon mari m'aimera .
29:33Elle conçut encore et elle enfanta un fils; elle dit : Yahvé a entendu que je n'étais pas aimée et il m'a aussi donné celui-ci; et elle l'appela Siméon.
29:34Elle conçut encore et elle enfanta un fils; elle dit : Cette fois, mon mari s'attachera à moi, car je lui ai donné trois fils, et elle l'appela Lévi.
29:35Elle conçut encore et elle enfanta un fils; elle dit : Cette fois, je rendrai gloire à Yahvé; c'est pourquoi elle l'appela Juda. Puis elle cessa d'avoir des enfants.

Chapitre 30     Retourner en haut

30:1Rachel, voyant qu'elle-même ne donnait pas d'enfants à Jacob, devint jalouse de sa sœur et elle dit à Jacob : Fais-moi avoir aussi des enfants, ou je meurs !
30:2Jacob s'emporta contre Rachel et dit : Est-ce que je tiens la place de Dieu, qui t'a refusé la maternité ?
30:3Elle reprit : Voici ma servante Bilha. Va vers elle et qu'elle enfante sur mes genoux : par elle j'aurai moi aussi des enfants !
30:4Elle lui donna donc pour femme sa servante Bilha et Jacob s'unit à celle-ci.
30:5Bilha conçut et enfanta à Jacob un fils.
30:6Rachel dit : Dieu m'a rendu justice, même il m'a exaucée et m'a donné un fils; c'est pourquoi elle l'appela Dan.
30:7Bilha, la servante de Rachel, conçut encore et elle enfanta à Jacob un second fils.
30:8Rachel dit : J'ai lutté contre ma sœur les luttes de Dieu et je l'ai emporté; et elle l'appela Nephtali.
30:9Léa, voyant qu'elle avait cessé d'avoir des enfants, prit sa servante Zilpa et la donna pour femme à Jacob.
30:10Zilpa, la servante de Léa, enfanta à Jacob un fils.
30:11Léa dit : Par bonne fortune ! et elle l'appela Gad.
30:12Zilpa, la servante de Léa, enfanta à Jacob un second fils.
30:13Léa dit : Pour ma félicité ! car les femmes me féliciteront; et elle l'appela Asher.
30:14Étant sorti au temps de la moisson des blés, Ruben trouva dans les champs des pommes d'amour, qu'il apporta à sa mère, Léa. Rachel dit à Léa : Donne-moi, s'il te plaît, des pommes d'amour de ton fils,
30:15mais Léa lui répondit : N'est-ce donc pas assez que tu m'aies pris mon mari, pour que tu prennes aussi les pommes d'amour de mon fils ? Rachel reprit : Eh bien, qu'il couche avec toi cette nuit, en échange des pommes d'amour de ton fils.
30:16Lorsque Jacob revint des champs le soir, Léa sortit à sa rencontre et lui dit : Il faut que tu viennes vers moi, car je t'ai pris à gages pour les pommes d'amour de mon fils, et il coucha avec elle cette nuit-là.
30:17Dieu exauça Léa, elle conçut et elle enfanta à Jacob un cinquième fils;
30:18Léa dit : Dieu m'a donné mon salaire, pour avoir donné ma servante à mon mari; et elle l'appela Issachar.
30:19Léa conçut encore et elle enfanta à Jacob un sixième fils.
30:20Léa dit : Dieu m'a fait un beau présent, cette fois mon mari m'honorera, car je lui ai donné six fils; et elle l'appela Zabulon.
30:21Ensuite elle mit au monde une fille et elle l'appela Dina.
30:22Alors Dieu se souvint de Rachel, il l'exauça et la rendit féconde.
30:23Elle conçut et elle enfanta un fils; elle dit : Dieu a enlevé ma honte;
30:24et elle l'appela Joseph, disant : Que Yahvé m'ajoute un autre fils ! Comment Jacob s'enrichit.
30:25Lorsque Rachel eut enfanté Joseph, Jacob dit à Laban : Laisse-moi partir, que j'aille chez moi, dans mon pays.
30:26Donne-moi mes femmes, pour lesquelles je t'ai servi, et mes enfants, et que je m'en aille. Tu sais bien quel service j'ai accompli pour toi.
30:27Laban lui dit : Si j'ai trouvé grâce à tes yeux... J'ai appris par les présages que Yahvé m'avait béni à cause de toi.
30:28Aussi, ajouta-t-il, fixe-moi ton salaire et je te paierai.
30:29Il lui répondit : Tu sais bien de quelle façon je t'ai servi et ce que ton bien est devenu avec moi.
30:30Le peu que tu avais avant moi s'est accru énormément, et Yahvé t'a béni sur mes pas. Maintenant, quand travaillerai-je aussi pour ma maison ?
30:31Laban reprit : Que faut-il te payer ? Jacob répondit : Tu n'auras rien à me payer : si tu fais pour moi ce que je vais dire, je reprendrai la conduite de ton troupeau.
30:32 Je passerai aujourd'hui dans tout ton troupeau. Sépares-en tout animal noir parmi les moutons et ce qui est tacheté ou moucheté parmi les chèvres. Tel sera mon salaire,
30:33et mon honnêteté portera témoignage pour moi dans la suite : quand tu viendras vérifier mon salaire, tout ce qui ne sera pas moucheté ou tacheté parmi les chèvres, ou noir parmi les moutons, sera chez moi un vol.
30:34Laban dit : C'est bien; qu'il en soit comme tu as dit.
30:35Ce jour-là, il mit à part les boucs rayés et tachetés, toutes les chèvres mouchetées et tachetées, tout ce qui avait du blanc, et tout ce qui était noir parmi les moutons. Il les confia à ses fils
30:36et il mit trois jours de chemin entre lui et Jacob. Et Jacob faisait paître le reste du bétail de Laban.
30:37Jacob prit des baguettes fraîches de peuplier, d'amandier et de platane et il les écorça de bandes blanches, mettant à nu l'aubier qui était sur les baguettes.
30:38Il mit les baguettes qu'il avait écorcées en face des bêtes dans les auges, dans les abreuvoirs où les bêtes venaient boire, et les bêtes s'accouplaient en venant boire.
30:39Elle s'accouplèrent donc devant les baguettes et elles mirent bas des petits rayés, mouchetés et tachetés.
30:40Quant aux moutons, Jacob les mit à part et il tourna les bêtes vers ce qui était rayé et tout ce qui était noir dans le troupeau de Laban. Ainsi il se constitua des troupeaux à lui, qu'il ne mit pas avec les troupeaux de Laban.
30:41De plus, chaque fois que s'accouplaient les bêtes robustes, Jacob mettait les baguettes devant les yeux des bêtes dans les auges, pour qu'elle s'accouplent devant les baguettes.
30:42Quand les bêtes étaient chétives, il ne les mettait pas, et ainsi ce qui était chétif fut pour Laban, ce qui était robuste fut pour Jacob.
30:43L'homme s'enrichit énormément et il eut du bétail en quantité, des servantes et des serviteurs, des chameaux et des ânes.

Chapitre 31     Retourner en haut

31:1Jacob apprit que les fils de Laban disaient : Jacob a pris tout ce qui était à notre père et c'est aux dépens de notre père qu'il a constitué toute cette richesse.
31:2Jacob vit à la mine de Laban qu'il n'était plus avec lui comme auparavant.
31:3Yahvé dit à Jacob : Retourne au pays de tes pères, dans ta patrie, et je serai avec toi.
31:4Jacob fit appeler Rachel et Léa aux champs où étaient ses troupeaux,
31:5et il leur dit : Je vois à la mine de votre père qu'il n'est plus à mon égard comme auparavant, mais le Dieu de mon père a été avec moi.
31:6Vous savez vous-mêmes que j'ai servi votre père de toutes mes forces.
31:7Votre père s'est joué de moi, il a changé dix fois mon salaire, mais Dieu ne lui a pas permis de me faire du tort.
31:8Chaque fois qu'il disait : Ce qui est moucheté sera ton salaire, toutes les bêtes mettaient bas des petits mouchetés; chaque fois qu'il disait : Ce qui est rayé sera ton salaire, toutes les bêtes mettaient bas des petits rayés,
31:9et Dieu a enlevé son bétail à votre père et me l'a donné.
31:10Il arriva, au temps où les bêtes entrent en chaleur, que je levai les yeux et je vis en songe que les boucs en passe de saillir les bêtes étaient rayés, tachetés ou tavelés.
31:11L'Ange de Dieu me dit en songe : Jacob, et je répondis : Oui.
31:12Il dit : Lève les yeux et vois : tous les boucs qui saillissent les bêtes sont rayés, tachetés ou tavelés, car j'ai vu tout ce que Laban te fait.
31:13Je suis le Dieu qui t'est apparu à Béthel, où tu as oint une stèle et où tu m'as fait un vœu. Maintenant debout, sors de ce pays et retourne dans ta patrie.
31:14Rachel et Léa lui répondirent ainsi : Avons-nous encore une part et un héritage dans la maison de notre père ?
31:15Ne sommes-nous pas considérées par lui comme des étrangères, puisqu'il nous a vendues et qu'il a ensuite mangé notre argent ?
31:16Oui, toute la richesse que Dieu a retirée à notre père est à nous et à nos enfants. Fais donc maintenant tout ce que Dieu t'a dit.
31:17Jacob se leva, fit monter ses enfants et ses femmes sur des chameaux,
31:18et poussa devant lui tout son bétail, - avec tous les biens qu'il avait acquis, le bétail qui lui appartenait et qu'il avait acquis en Paddân-Aram, - pour aller chez son père Isaac, au pays de Canaan.
31:19Laban était allé tondre son troupeau et Rachel déroba les idoles domestiques qui étaient à son père.
31:20Jacob abusa l'esprit de Laban l'Araméen en ne lui laissant pas soupçonner qu'il fuyait.
31:21Il s'enfuit avec tout ce qu'il avait, il partit, passa le Fleuve et se dirigea vers le mont Galaad.
31:22Le troisième jour, on apprit à Laban que Jacob s'était enfui.
31:23Il prit ses frères avec lui, le poursuivit sept jours de chemin et l'atteignit au mont Galaad.
31:24Dieu visita Laban l'Araméen dans une vision nocturne et lui dit : Garde-toi de dire à Jacob quoi que ce soit.
31:25Laban rejoignit Jacob qui avait planté sa tente dans la montagne, et Laban planta sa tente au mont Galaad.
31:26Laban dit à Jacob : Qu'as-tu fait d'abuser mon esprit et d'emmener mes filles comme des captives de guerre ?
31:27Pourquoi as-tu fui en secret et m'as-tu abusé au lieu de m'avertir, pour que je te reconduise dans l'allégresse et les chants, avec tambourins et lyres ?
31:28Tu ne m'as pas laissé embrasser mes fils et mes filles. Vraiment, tu as agi en insensé !
31:29Il serait en mon pouvoir de te faire du mal, mais le Dieu de ton père, la nuit passée, m'a dit ceci : Garde-toi de dire à Jacob quoi que ce soit.
31:30Maintenant, tu es donc parti, parce que tu languissais tellement après la maison de ton père ! Mais pourquoi as-tu volé mes dieux ?
31:31Jacob répondit ainsi à Laban : J'ai eu peur, je me suis dit que tu allais m'enlever tes filles.
31:32Mais celui chez qui tu trouveras tes dieux ne restera pas vivant : devant nos frères, reconnais ce qui est à toi chez moi, et prends-le. Jacob ignorait en effet que Rachel les avait dérobés.
31:33Laban alla chercher dans la tente de Jacob, puis dans la tente de Léa, puis dans la tente des deux servantes, et il ne trouva rien. Il sortit de la tente de Léa et entra dans celle de Rachel.
31:34Or Rachel avait pris les idoles domestiques, les avait mises dans le palanquin du chameau et s'était assise dessus; Laban fouilla toute la tente et ne trouva rien.
31:35Rachel dit à son père : Que Monseigneur ne voie pas avec colère que je ne puisse me lever en ta présence, car j'ai ce qui est coutumier aux femmes. Laban chercha et ne trouva pas les idoles.
31:36Jacob se mit en colère et prit à partie Laban. Et Jacob adressa ainsi la parole à Laban : Quel est mon crime, quelle est ma faute, que tu te sois acharné après moi ?
31:37Tu as fouillé toutes mes affaires : as-tu rien trouvé de toutes les affaires de ta maison ? Produis-le ici, devant mes frères et tes frères, et qu'ils jugent entre nous deux !
31:38Voici vingt ans que je suis chez toi, tes brebis et tes chèvres n'ont pas avorté et je n'ai pas mangé les béliers de ton troupeau.
31:39Les animaux déchirés par les fauves, je ne te les rapportais pas, c'était moi qui compensais leur perte; tu me les réclamais, que j'aie été volé de jour ou que j'aie été volé de nuit.
31:40J'ai été dévoré par la chaleur pendant le jour, par le froid pendant la nuit, et le sommeil a fui mes yeux.
31:41Voilà vingt ans que je suis dans ta maison : je t'ai servi quatorze ans pour tes deux filles et six ans pour ton troupeau, et tu as changé dix fois mon salaire.
31:42Si le Dieu de mon père, le Dieu d'Abraham, le Parent d'Isaac, n'avait pas été avec moi, tu m'aurais renvoyé les mains vides. Mais Dieu a vu mes fatigues et le labeur de mes bras et, la nuit passée, il a rendu son jugement.
31:43Laban répondit ainsi à Jacob : Ces filles sont mes filles, ces enfants sont mes enfants, ce bétail est mon bétail, tout ce que tu vois est à moi. Mais que pourrais-je faire aujourd'hui à mes filles que voici et aux enfants qu'elles ont mis au monde ?
31:44Allons, concluons un traité, moi et toi..., et que cela serve de témoin entre moi et toi.
31:45Alors Jacob prit une pierre et la dressa comme une stèle.
31:46Et Jacob dit à ses frères : Ramassez des pierres. Ils ramassèrent des pierres et en firent un monceau et ils mangèrent là, sur le monceau.
31:47Laban le nomma Yegar Sahadûta et Jacob le nomma Galéed.
31:48Laban dit : Que ce monceau soit aujourd'hui un témoin entre moi et toi. C'est pourquoi il le nomma Galéed,
31:49et Miçpa, parce qu'il dit : Que Yahvé soit un guetteur entre moi et toi, quand nous ne serons plus en vue l'un de l'autre.
31:50Si tu maltraites mes filles ou si tu prends d'autres femmes en sus de mes filles, et que personne ne soit avec nous, vois : Dieu est témoin entre moi et toi.
31:51Et Laban dit à Jacob : Voici ce monceau que j'ai entassé entre moi et toi, et voici la stèle.
31:52Ce monceau est témoin, la stèle est témoin, que moi je ne dois pas dépasser ce monceau vers toi et que toi tu ne dois pas dépasser ce monceau et cette stèle, vers moi, avec de mauvaises intentions.
31:53Que le Dieu d'Abraham et le Dieu de Nahor jugent entre nous. Et Jacob prêta serment par le Parent d'Isaac, son père.
31:54Jacob fit un sacrifice sur la montagne et invita ses frères au repas. Ils prirent le repas et passèrent la nuit sur la montagne.

Chapitre 32     Retourner en haut

32:1Levé de bon matin, Laban embrassa ses petits-enfants et ses filles et les bénit. Puis Laban partit et retourna chez lui.
32:2Comme Jacob poursuivait son chemin, des anges de Dieu l'affrontèrent.
32:3En les voyant, Jacob dit : C'est le camp de Dieu ! et il donna à ce lieu le nom de Mahanayim.
32:4Jacob envoya au-devant de lui des messagers à son frère Ésaü, au pays de Séïr, la steppe d'Édom.
32:5Il leur donna cet ordre : Ainsi parlerez-vous à Monseigneur Ésaü : Voici le message de ton serviteur Jacob : J'ai séjourné chez Laban et je m'y suis attardé jusqu'à maintenant.
32:6J'ai acquis bœufs et ânes, petit bétail, serviteurs et servantes. Je veux en faire porter la nouvelle à Monseigneur, pour trouver grâce à ses yeux.
32:7Les messagers revinrent auprès de Jacob en disant : Nous sommes allés vers ton frère Ésaü. Lui-même vient maintenant à ta rencontre et il a quatre cents hommes avec lui.
32:8Jacob eut grand peur et se sentit angoissé. Alors il divisa en deux camps les gens qui étaient avec lui, le petit et le gros bétail.
32:9Il se dit : Si Ésaü se dirige vers l'un des camps et l'attaque, le camp qui reste pourra se sauver.
32:10Jacob dit : Dieu de mon père Abraham et Dieu de mon père Isaac, Yahvé, qui m'as commandé : Retourne dans ton pays et dans ta patrie et je te ferai du bien,
32:11je suis indigne de toutes les faveurs et de toute la bonté que tu as eues pour ton serviteur. Je n'avais que mon bâton pour passer le Jourdain que voici, et maintenant je puis former deux camps.
32:12Veuille me sauver de la main de mon frère Ésaü, car j'ai peur de lui, qu'il ne vienne et ne nous frappe, la mère avec les enfants.
32:13Pourtant, c'est toi qui as dit : Je te comblerai de bienfaits et je rendrai ta descendance comme le sable de la mer, qu'on ne peut pas compter, tant il y en a.
32:14Et Jacob passa la nuit en cet endroit. De ce qu'il avait en main, il prit de quoi faire un présent à son frère Ésaü :
32:15deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers,
32:16trente chamelles qui allaitaient, avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânons.
32:17Il les confia à ses serviteurs, chaque troupeau à part, et il dit à ses serviteurs : Passez devant moi et laissez du champ entre les troupeaux.
32:18Au premier il donna cet ordre : Lorsque mon frère Ésaü te rencontrera et te demandera : A qui es-tu ? Où vas-tu ? A qui appartient ce qui est devant toi ?
32:19tu répondras : C'est à ton serviteur Jacob, c'est un présent envoyé à Monseigneur Ésaü, et lui-même arrive derrière nous.
32:20Il donna le même ordre au second et au troisième et à tous ceux qui marchaient derrière les troupeaux : Voilà, leur dit-il, comment vous parlerez à Ésaü quand vous le trouverez,
32:21et vous direz : Et même, ton serviteur Jacob arrive derrière nous. Il s'était dit en effet : Je me le concilierai par un présent qui me précédera, ensuite je me présenterai à lui, peut-être me fera-t-il grâce.
32:22Le présent passa en avant et lui-même demeura cette nuit-là au camp.
32:23Cette même nuit, il se leva, prit ses deux femmes, ses deux servantes, ses onze enfants et passa le gué du Yabboq.
32:24Il les prit et leur fit passer le torrent, et il fit passer aussi tout ce qu'il possédait.
32:25Et Jacob resta seul. Et quelqu'un lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.
32:26Voyant qu'il ne le maîtrisait pas, il le frappa à l'emboîture de la hanche, et la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.
32:27Il dit : Lâche-moi, car l'aurore est levée, mais Jacob répondit : Je ne te lâcherai pas, que tu ne m'aies béni.
32:28Il lui demanda : Quel est ton nom ? - Jacob, répondit-il.
32:29Il reprit : On ne t'appellera plus Jacob, mais Israël, car tu as été fort contre Dieu et contre tous les hommes et tu l'as emporté.
32:30Jacob fit cette demande : Révèle-moi ton nom, je te prie, mais il répondit : Et pourquoi me demandes-tu mon nom ? et, là même, il le bénit.
32:31Jacob donna à cet endroit le nom de Penuel, car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face et j'ai eu la vie sauve .
32:32Au lever du soleil, il avait passé Penuel et il boitait de la hanche.
32:33 C'est pourquoi les Israélites ne mangent pas, jusqu'à ce jour, le nerf sciatique qui est à l'emboîture de la hanche, parce qu'il avait frappé Jacob à l'emboîture de la hanche au nerf sciatique.

Chapitre 33     Retourner en haut

33:1Jacob levant les yeux, vit qu'Ésaü arrivait accompagné de quatre cents hommes. Alors, il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes,
33:2il mit en tête les servantes et leurs enfants, plus loin Léa et ses enfants, plus loin Rachel et Joseph.
33:3Cependant, lui-même passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
33:4Mais Ésaü, courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.
33:5Lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit les femmes et les enfants, il demanda : Qui sont ceux que tu as là ? Jacob répondit : Ce sont les enfants dont Dieu a gratifié ton serviteur.
33:6Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent.
33:7Léa s'approcha elle aussi avec ses enfants et ils se prosternèrent; enfin Rachel et Joseph s'approchèrent et se prosternèrent.
33:8Ésaü demanda : Que veux-tu faire de tout ce camp que j'ai rencontré ? - C'est, répondit-il, pour trouver grâce aux yeux de Monseigneur.
33:9Ésaü reprit : J'ai suffisamment, mon frère, garde ce qui est à toi.
33:10Mais Jacob dit : Non, je t'en prie ! Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, reçois de ma main mon présent. En effet, j'ai affronté ta présence comme on affronte celle de Dieu, et tu m'as bien reçu.
33:11Accepte donc le présent qui t'est apporté, car Dieu m'a favorisé et j'ai tout ce qu'il me faut et, sur ses instances, Ésaü accepta.
33:12Celui-ci dit : Levons le camp et partons, je marcherai en tête.
33:13Mais Jacob lui répondit : Monseigneur sait que les enfants sont délicats et que je dois penser aux brebis et aux vaches qui allaitent : si on les surmène un seul jour, tout le bétail va mourir.
33:14Que Monseigneur parte donc en avant de son serviteur; pour moi, je cheminerai doucement au pas du troupeau que j'ai devant moi et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez Monseigneur, en Séïr.
33:15Alors Ésaü dit : Je vais au moins laisser avec toi une partie des gens qui m'accompagnent ! Mais Jacob répondit : Pourquoi cela ? Que je trouve seulement grâce aux yeux de Monseigneur !
33:16Ésaü reprit ce jour-là sa route vers Séïr,
33:17mais Jacob partit pour Sukkot, il se bâtit une maison et fit des huttes pour son bétail; c'est pourquoi on a donné à l'endroit le nom de Sukkot.
33:18Puis Jacob arriva sain et sauf à la ville de Sichem, au pays de Canaan, lorsqu'il revint de Paddân-Aram, et il campa en face de la ville.
33:19Il acheta aux fils de Hamor, le père de Sichem, pour cent pièces d'argent, la parcelle de champ où il avait dressé sa tente
33:20et il y érigea un autel, qu'il nomma El, Dieu d'Israël .

Chapitre 34     Retourner en haut

34:1Dina, la fille que Léa avait donnée à Jacob, sortit pour aller voir les filles du pays.
34:2Sichem, le fils de Hamor le Hivvite, prince du pays, la vit et, l'ayant enlevée, il coucha avec elle et lui fit violence.
34:3Mais son cœur s'attacha à Dina, fille de Jacob, il eut de l'amour pour la jeune fille et il parla à son cœur.
34:4Sichem parla ainsi à son père Hamor : Prends-moi cette petite pour femme.
34:5Jacob avait appris qu'il avait déshonoré sa fille Dina, mais comme ses fils étaient aux champs avec son troupeau, Jacob garda le silence jusqu'à leur retour.
34:6Hamor, le père de Sichem, se rendit chez Jacob pour lui parler.
34:7Lorsque les fils de Jacob revinrent des champs et apprirent cela, ces hommes furent indignés et entrèrent en grand courroux de ce qu'il avait commis une infamie en Israël en couchant avec la fille de Jacob : cela ne doit pas se faire !
34:8Hamor leur parla ainsi : Mon fils Sichem s'est épris de votre fille, veuillez la lui donner pour femme.
34:9Alliez-vous à nous : vous nous donnerez vos filles et vous prendrez les nôtres pour vous.
34:10Vous demeurerez avec nous et le pays vous sera ouvert : vous pourrez y habiter, y circuler, vous y établir.
34:11Sichem dit au père et aux frères de la jeune fille : Que je trouve grâce à vos yeux et je donnerai ce que vous me demanderez !
34:12Imposez-moi une grosse somme, comme prix et comme présent, je payerai autant que vous me demanderez, mais donnez-moi la jeune fille pour femme !
34:13Les fils de Jacob répondirent à Sichem et à son père Hamor et ils parlèrent avec ruse, parce qu'il avait déshonoré leur sœur Dina.
34:14Ils leur dirent : Nous ne pouvons pas faire une chose pareille : donner notre sœur à un homme incirconcis, car c'est un déshonneur chez nous.
34:15Nous ne vous donnerons notre consentement qu'à cette condition : c'est que vous deveniez comme nous et fassiez circoncire tous vos mâles.
34:16Alors nous vous donnerons nos filles et nous prendrons les vôtres pour nous, nous demeurerons avec vous et formerons un seul peuple.
34:17Mais si vous ne nous écoutez pas, touchant la circoncision, nous prendrons notre fille et nous partirons.
34:18Leurs paroles plurent à Hamor et à Sichem, fils de Hamor.
34:19Le jeune homme n'hésita pas à faire la chose, car il était épris de la fille de Jacob; or il était le plus considéré de toute sa famille.
34:20Hamor et son fils Sichem allèrent à la porte de leur ville et parlèrent ainsi aux hommes de leur ville :
34:21 Ces gens-là sont bien intentionnés : qu'ils demeurent avec nous dans le pays, ils y circuleront, le pays sera ouvert pour eux dans toute son étendue, nous prendrons leurs filles pour femmes et nous leur donnerons nos filles.
34:22Mais ces gens ne consentiront à demeurer avec nous pour former un seul peuple qu'à cette condition : c'est que tous nos mâles soient circoncis comme ils le sont eux-mêmes.
34:23Leurs troupeaux, leurs biens, tout leur bétail ne seront-ils pas à nous ? Donnons-leur seulement notre consentement, pour qu'ils demeurent avec nous.
34:24Hamor et son fils Sichem furent écoutés par tous ceux qui franchissaient la porte de leur ville, et tous les mâles se firent circoncire.
34:25Or, le troisième jour, tandis qu'ils étaient souffrants, les deux fils de Jacob, Siméon et Lévi, les frères de Dina, prirent chacun son épée et marchèrent sans opposition contre la ville : ils tuèrent tous les mâles.
34:26Ils passèrent au fil de l'épée Hamor et son fils Sichem, enlevèrent Dina de la maison de Sichem et partirent.
34:27Les fils de Jacob assaillirent les blessés et pillèrent la ville, parce qu'on avait déshonoré leur sœur.
34:28Ils prirent leur petit et leur gros bétail et leurs ânes, ce qui était dans la ville et ce qui était aux champs.
34:29Ils ravirent tous leurs biens, tous leurs enfants et leurs femmes, et ils pillèrent tout ce qu'il y avait dans les maisons.
34:30Jacob dit à Siméon et Lévi : Vous m'avez mis en mauvaise posture en me rendant odieux aux habitants du pays, les Cananéens et les Perizzites : j'ai peu d'hommes, ils se rassembleront contre moi, me vaincront et je serai anéanti avec ma maison.
34:31Mais ils répliquèrent : Devait-on traiter notre sœur comme une prostituée ? Jacob à Béthel.

Chapitre 35     Retourner en haut

35:1Dieu dit à Jacob : Debout ! Monte à Béthel et fixe-toi là-bas. Tu y feras un autel au Dieu qui t'est apparu lorsque tu fuyais la présence de ton frère Ésaü.
35:2Jacob dit à sa famille et à tous ceux qui étaient avec lui : Otez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, purifiez-vous et changez vos vêtements.
35:3Partons et montons à Béthel ! J'y ferai un autel au Dieu qui m'a exaucé lorsque j'étais dans l'angoisse et m'a assisté dans le voyage que j'ai fait.
35:4Ils donnèrent à Jacob tous les dieux étrangers qu'ils possédaient et les anneaux qu'ils portaient aux oreilles, et Jacob les enfouit sous le chêne qui est près de Sichem.
35:5Ils levèrent le camp et une terreur divine tomba sur les villes d'alentour : on ne poursuivit pas les fils de Jacob.
35:6Jacob arriva à Luz, au pays de Canaan, - c'est Béthel, - lui et tous les gens qu'il avait.
35:7Là, il construisit un autel et appela le lieu El Béthel, car Dieu s'y était révélé à lui lorsqu'il fuyait la présence de son frère.
35:8Alors mourut Débora, la nourrice de Rébecca, et elle fut ensevelie au-dessous de Béthel, sous le chêne; aussi l'appela-t-on le Chêne-des-Pleurs.
35:9Dieu apparut encore à Jacob, à son retour de Paddân-Aram, et il le bénit.
35:10Dieu lui dit : Ton nom est Jacob, mais on ne t'appellera plus Jacob, ton nom sera Israël. Aussi l'appela-t-on Israël.
35:11Dieu lui dit : Je suis El Shaddaï. Sois fécond et multiplie. Une nation, une assemblée de nations naîtra de toi et des rois sortiront de tes reins.
35:12Le pays que j'ai donné à Abraham et à Isaac, je te le donne, et à ta postérité après toi je donnerai ce pays.
35:13Et Dieu remonta d'auprès de lui.
35:14Jacob dressa une stèle à l'endroit où il lui avait parlé, une stèle de pierre, sur laquelle il fit une libation et versa de l'huile.
35:15Et Jacob donna le nom de Béthel au lieu où Dieu lui avait parlé.
35:16Ils partirent de Béthel. Il restait un bout de chemin pour arriver à Éphrata quand Rachel accoucha. Ses couches furent pénibles
35:17et, comme elle accouchait difficilement, la sage-femme lui dit : Rassure-toi, c'est encore un fils que tu as !
35:18Au moment de rendre l'âme, car elle se mourait, elle le nomma Ben-Oni, mais son père l'appela Benjamin.
35:19Rachel mourut et fut enterrée sur le chemin d'Éphrata - C'est Bethléem.
35:20Jacob dressa une stèle sur son tombeau; c'est la stèle du tombeau de Rachel, qui existe encore aujourd'hui.
35:21Israël partit et planta sa tente au-delà de Migdal-Édèr.
35:22Pendant qu'Israël habitait dans cette région, Ruben alla coucher avec Bilha, la concubine de son père, et Israël l'apprit. Les fils de Jacob furent au nombre de douze.
35:23Les fils de Léa : le premier-né de Jacob, Ruben, puis Siméon, Lévi, Juda, Issachar et Zabulon.
35:24Les fils de Rachel : Joseph et Benjamin.
35:25Les fils de Bilha, la servante de Rachel : Dan et Nephtali.
35:26Les fils de Zilpa, la servante de Léa : Gad et Asher. Tels sont les fils qui furent enfantés à Jacob en Paddân-Aram.
35:27Jacob arriva chez son père Isaac, à Mambré, à Qiryat-Arba, - c'est Hébron, - où séjournèrent Abraham et Isaac.
35:28La durée de la vie d'Isaac fut de cent quatre-vingts ans,
35:29et Isaac expira. Il mourut et il fut réuni à sa parenté, âgé et rassasié de jours; ses fils Ésaü et Jacob l'ensevelirent.

Chapitre 36     Retourner en haut

36:1Voici la descendance d'Ésaü, qui est Édom.
36:2Ésaü prit ses femmes parmi les filles de Canaan : Ada, la fille d'Élôn le Hittite, Oholibama, la fille d'Ana, fils de Çibéôn le Horite,
36:3Basmat, la fille d'Ismaèl et la sœur de Nebayot.
36:4Ada enfanta à Ésaü Éliphaz, Basmat enfanta Réuel,
36:5Oholibama enfanta Yéush, Yalam et Qorah. Tels sont les fils d'Ésaü qui lui naquirent au pays de Canaan.
36:6Ésaü prit ses femmes, ses fils et ses filles, toutes les personnes de sa maison, son bétail et toutes ses bêtes de somme, bref tout le bien qu'il avait acquis au pays de Canaan, et il partit pour le pays de Séïr, loin de son frère Jacob.
36:7En effet, ils avaient de trop grands biens pour habiter ensemble et le pays où ils séjournaient ne pouvait pas leur suffire, en raison de leur avoir.
36:8Ainsi Ésaü s'établit dans la montagne de Séïr. Ésaü c'est Édom.
36:9Voici la descendance d'Ésaü, père d'Édom, dans la montagne de Séïr.
36:10Voici les noms des fils d'Ésaü : Éliphaz, le fils d'Ada, femme d'Ésaü, et Réuel, le fils de Basmat, femme d'Ésaü.
36:11Les fils d'Éliphaz furent : Témân, Omar, Çepho, Gatam, Qenaz.
36:12Éliphaz, fils d'Ésaü, eut pour concubine Timna et elle lui enfanta Amaleq. Tels sont les fils d'Ada, la femme d'Ésaü.
36:13Voici les fils de Réuel : Nahat, Zérah, Shamma, Mizza. Tels furent les fils de Basmat, la femme d'Ésaü.
36:14Voici les fils d'Oholibama, fille d'Ana, fils de Çibéôn, la femme d'Ésaü : elle lui enfanta Yéush, Yalam et Qorah.
36:15Voici les chefs des fils d'Ésaü. Fils d'Éliphaz, premier-né d'Ésaü : le chef Témân, le chef Omar, le chef Çepho, le chef Qenaz,
36:16le chef Gatam, le chef Amaleq. Tels sont les chefs d'Éliphaz au pays d'Édom, tels sont les fils d'Ada.
36:17Et voici les fils de Réuel, le fils d'Ésaü : le chef Nahat, le chef Zérah, le chef Shamma, le chef Mizza. Tels sont les chefs de Réuel au pays d'Édom, tels sont les fils de Basmat, femme d'Ésaü.
36:18Et voici les fils d'Oholibama, la femme d'Ésaü : le chef Yéush, le chef Yalam, le chef Qorah. Tels sont les chefs d'Oholibama, fille d'Ana, femme d'Ésaü.
36:19Tels sont les fils d'Ésaü et tels sont leurs chefs. C'est Édom.
36:20Voici les fils de Séïr le Horite, les indigènes du pays : Lotân, Shobal, Çibéon, Ana,
36:21Dishôn, Éçer, Dishân, tels sont les chefs des Horites, les fils de Séïr au pays d'Édom.
36:22Les fils de Lotân furent Hori et Hémam, et la sœur de Lotân était Timna.
36:23Voici les fils de Shobal : Alvân, Manahat, Ébal, Shepho, Onam.
36:24Voici les fils de Çibéôn : Ayya, Ana - c'est cet Ana qui trouva les eaux chaudes au désert en faisant paître les ânes de son père Çibéôn.
36:25Voici les enfants d'Ana : Dishôn, Oholibama, fille d'Ana.
36:26Voici les fils de Dishôn : Hemdân, Eshbân, Yitrân, Kerân.
36:27Voici les fils d'Éçer : Bilhân, Zaavân, Aqân.
36:28Voici les fils de Dishân : Uç et Arân.
36:29Voici les chefs des Horites : le chef Lotân, le chef Shobal, le chef Çibéôn, le chef Ana,
36:30le chef Dishôn, le chef Éçer, le chef Dishân. Tels sont les chefs des Horites, d'après leurs clans, au pays de Séïr.
36:31Voici les rois qui régnèrent au pays d'Édom avant que ne régnât un roi des Israélites.
36:32En Édom régna Béla, fils de Béor, et sa ville s'appelait Dinhaba.
36:33Béla mourut et à sa place régna Yobab, fils de Zérah, de Boçra.
36:34Yobab mourut et à sa place régna Husham du pays des Témanites.
36:35Husham mourut et à sa place régna Hadad, fils de Bedad, qui battit les Madianites dans les champs de Moab, et sa ville s'appelait Avvit.
36:36Hadad mourut et à sa place régna Samla, de Masréqa.
36:37Samla mourut et à sa place régna Shaûl, de Rehobot-ha-Nahar.
36:38Shaûl mourut et à sa place régna Baal-Hanân, fils d'Akbor.
36:39Baal-Hanân, fils d'Akbor, mourut et à sa place régna Hadad; sa ville s'appelait Paü; sa femme s'appelait Mehétabéel, fille de Matred, de Mé-Zahab.
36:40Voici les noms des chefs d'Ésaü, selon leurs clans et leurs lieux, d'après leurs noms : le chef Timna, le chef Alva, le chef Yetèt,
36:41le chef Oholibama, le chef Éla, le chef Pinôn,
36:42le chef Qenaz, le chef Témân, le chef Mibçar,
36:43le chef Magdiel, le chef Iram. Tels sont les chefs d'Édom, selon leurs résidences au pays qu'ils possédaient. C'est Ésaü, père d'Édom.

Chapitre 37     Retourner en haut

37:1Mais Jacob demeura dans le pays où son père avait séjourné, dans le pays de Canaan.
37:2Voici l'histoire de Jacob. Joseph avait dix-sept ans. Il gardait le petit bétail avec ses frères, - il était jeune, - avec le fils de Bilha et les fils de Zilpa, femmes de son père, et Joseph rapporta à leur père le mal qu'on disait d'eux.
37:3Israël aimait Joseph plus que tous ses autres enfants, car il était le fils de sa vieillesse, et il lui fit faire une tunique ornée.
37:4Ses frères virent que son père l'aimait plus que tous ses autres fils et ils le prirent en haine, devenus incapables de lui parler amicalement.
37:5Or Joseph eut un songe et il en fit part à ses frères qui le haïrent encore plus.
37:6Il leur dit : Écoutez le rêve que j'ai fait :
37:7il me paraissait que nous étions à lier des gerbes dans les champs, et voici que ma gerbe se dressa et qu'elle se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et elles se prosternèrent devant ma gerbe.
37:8Ses frères lui répondirent : Voudrais-tu donc régner sur nous en roi ou bien dominer en maître ? et ils le haïrent encore plus, à cause de ses rêves et de ses propos.
37:9Il eut encore un autre songe, qu'il raconta à ses frères. Il dit : J'ai encore fait un rêve : il me paraissait que le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.
37:10Il raconta cela à son père et à ses frères, mais son père le gronda et lui dit : En voilà un rêve que tu as fait ! Allons-nous donc, moi, ta mère et tes frères, venir nous prosterner devant toi ?
37:11Ses frères furent jaloux de lui, mais son père gardait la chose dans sa mémoire.
37:12Ses frères allèrent paître le petit bétail de leur père à Sichem.
37:13Israël dit à Joseph : Tes frères ne sont-ils pas au pâturage à Sichem ? Viens, je vais t'envoyer vers eux et il répondit : Je suis prêt.
37:14Il lui dit : Va donc voir comment se portent tes frères et le bétail, et rapporte-moi des nouvelles. Il l'envoya de la vallée d'Hébron et Joseph arriva à Sichem.
37:15Un homme le rencontra errant dans la campagne et cet homme lui demanda : Que cherches-tu ?
37:16Il répondit : Je cherche mes frères. Indique-moi, je te prie, où ils paissent leurs troupeaux.
37:17L'homme dit : Ils ont décampé d'ici, je les ai entendus qui disaient : Allons à Dotân; Joseph partit en quête de ses frères et il les trouva à Dotân.
37:18Il l'aperçurent de loin et, avant qu'il n'arrivât près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir.
37:19Ils se dirent entre eux : Voilà l'homme aux songes qui arrive !
37:20Maintenant, venez, tuons-le et jetons-le dans n'importe quelle citerne; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré. Nous allons voir ce qu'il adviendra de ses songes !
37:21Mais Ruben entendit et il le sauva de leurs mains. Il dit : N'attentons pas à sa vie !
37:22Ruben leur dit : Ne répandez pas le sang ! Jetez-le dans cette citerne du désert, mais ne portez pas la main sur lui ! C'était pour le sauver de leurs mains et le ramener à son père.
37:23Donc, lorsque Joseph arriva près de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, la tunique ornée qu'il portait.
37:24Ils se saisirent de lui et le jetèrent dans la citerne; c'était une citerne vide, où il n'y avait pas d'eau.
37:25Puis ils s'assirent pour manger. Comme ils levaient les yeux, voici qu'ils aperçurent une caravane d'Ismaélites qui venait de Galaad. Leurs chameaux étaient chargés de gomme adragante, de baume et de laudanum, qu'ils allaient livrer en Égypte.
37:26Alors Juda dit à ses frères : Quel profit y aurait-il à tuer notre frère et couvrir son sang ?
37:27Venez, vendons-le aux Ismaélites, mais ne portons pas la main sur lui : il est notre frère, de la même chair que nous. Et ses frères l'écoutèrent.
37:28Or des gens passèrent, des marchands madianites, et ils retirèrent Joseph de la citerne. Ils vendirent Joseph aux Ismaélites pour vingt sicles d'argent et ceux-ci le conduisirent en Égypte.
37:29Lorsque Ruben retourna à la citerne, voilà que Joseph n'y était plus ! Il déchira ses vêtements
37:30et, revenant vers ses frères, il dit : L'enfant n'est plus là ! Et moi, où vais-je aller ?
37:31Ils prirent la tunique de Joseph et, ayant égorgé un bouc, ils trempèrent la tunique dans le sang.
37:32Ils envoyèrent la tunique ornée, il la firent porter à leur père avec ces mots : Voilà ce que nous avons trouvé ! Regarde si ce ne serait pas la tunique de ton fils.
37:33Celui-ci regarda et dit : C'est la tunique de mon fils ! Une bête féroce l'a dévoré. Joseph a été mis en pièces !
37:34Jacob déchira son vêtement, il mit un sac sur ses reins et fit le deuil de son fils pendant longtemps.
37:35Tous ses fils et ses filles vinrent pour le consoler, mais il refusa toute consolation et dit : Non, c'est en deuil que je veux descendre au shéol auprès de mon fils. Et son père le pleura.
37:36Cependant, les Madianites l'avaient vendu en Égypte à Potiphar, eunuque de Pharaon et commandant des gardes.

Chapitre 38     Retourner en haut

38:1Il arriva, vers ce temps-là, que Juda se sépara de ses frères et se rendit chez un homme d'Adullam qui se nommait Hira.
38:2Là, Juda vit la fille d'un Cananéen qui se nommait Shua, il la prit pour femme et s'unit à elle.
38:3Celle-ci conçut et enfanta un fils, qu'elle appela Er.
38:4De nouveau, elle conçut et enfanta un fils, qu'elle appela Onân.
38:5Encore une fois, elle enfanta un fils, qu'elle appela Shéla; elle se trouvait à Kezib quand elle lui donna naissance.
38:6Juda prit une femme pour son premier-né Er; Elle se nommait Tamar.
38:7Mais Er, premier-né de Juda, déplut à Yahvé, qui le fit mourir.
38:8Alors Juda dit à Onân : Va vers la femme de ton frère, remplis avec elle ton devoir de beau-frère et assure une postérité à ton frère.
38:9Cependant Onân savait que la postérité ne serait pas sienne et, chaque fois qu'il s'unissait à la femme de son frère, il laissait perdre à terre pour ne pas donner une postérité à son frère.
38:10Ce qu'il faisait déplut à Yahvé, qui le fit mourir lui aussi.
38:11Alors Juda dit à sa belle-fille Tamar : Retourne comme veuve chez ton père, en attendant que grandisse mon fils Shéla. Il se disait : Il ne faut pas que celui-là meure comme ses frères. Tamar s'en retourna donc chez son père.
38:12Bien des jours passèrent et la fille de Shua, la femme de Juda, mourut. Lorsque Juda fut consolé, il monta à Timna pour la tonte de ses brebis, lui et Hira, son ami d'Adullam.
38:13On avertit Tamar : Voici, lui dit-on, que ton beau-père monte à Timna pour tondre ses brebis.
38:14Alors, elle quitta ses vêtements de veuve, elle se couvrit d'un voile, s'enveloppa et s'assit à l'entrée d'Énayim, qui est sur le chemin de Timna. Elle voyait bien que Shéla était devenu grand et qu'elle ne lui avait pas été donnée pour femme.
38:15Juda l'aperçut et la prit pour une prostituée, car elle s'était voilé le visage.
38:16Il se dirigea vers elle sur le chemin et dit : Laisse, que j'aille avec toi ! Il ne savait pas que c'était sa belle-fille. Mais elle demanda : Que me donneras-tu pour aller avec moi ?
38:17Il répondit : Je t'enverrai un chevreau du troupeau. Mais elle reprit : Oui, si tu me donnes un gage en attendant que tu l'envoies !
38:18Il demanda : Quel gage te donnerai-je ? et elle répondit : Ton sceau et ton cordon et la canne que tu as à la main. Il les lui donna et alla avec elle, qui devint enceinte de lui.
38:19Elle se leva, partit, enleva son voile et reprit ses vêtements de veuve.
38:20Juda envoya le chevreau par l'intermédiaire de son ami d'Adullam, pour reprendre les gages des mains de la femme, mais celui-ci ne la retrouva pas.
38:21Il demanda aux gens du lieu : Où est cette prostituée qui était à Énayim, sur le chemin ? Mais ils répondirent : Il n'y a jamais eu là de prostituée !
38:22Il revint donc auprès de Juda et dit : Je ne l'ai pas retrouvée. Et même, les gens du lieu m'ont dit qu'il n'y avait jamais eu là de prostituée.
38:23Juda reprit : Qu'elle garde tout : il ne faut pas qu'on se moque de nous, mais j'ai bien envoyé le chevreau que voici, et toi, tu ne l'as pas retrouvée.
38:24Environ trois mois après, on avertit Juda : Ta belle-fille Tamar, lui dit-on, s'est prostituée, elle est même enceinte par suite de son inconduite. Alors Juda ordonna : Qu'elle soit amenée dehors et brûlée vive !
38:25Mais, comme on l'amenait, elle envoya dire à son beau-père : C'est de l'homme à qui appartient cela que je suis enceinte. Reconnais donc, dit-elle, à qui appartient ce sceau, ce cordon et cette canne.
38:26Juda les reconnut et dit : Elle est plus juste que moi. C'est qu'en effet je ne lui avais pas donné mon fils Shéla. Et il n'eut plus de rapports avec elle.
38:27Lorsque vint le temps de ses couches, il apparut qu'elle avait dans son sein des jumeaux.
38:28Pendant l'accouchement, l'un d'eux tendit la main et la sage-femme la saisit et y attacha un fil écarlate, en disant : C'est celui-là qui est sorti le premier.
38:29Mais il advint qu'il retira sa main et ce fut son frère qui sortit. Alors elle dit : Comme tu t'es ouvert une brèche ! Et on l'appela Péreç.
38:30Ensuite sortit son frère, qui avait le fil écarlate à la main, et on l'appela Zérah.

Chapitre 39     Retourner en haut

39:1Joseph avait donc été emmené en Égypte. Potiphar, eunuque de Pharaon et commandant des gardes, un Égyptien, l'acheta aux Ismaélites qui l'avaient emmené là-bas.
39:2Or Yahvé assista Joseph, à qui tout réussit, et il resta dans la maison de son maître, l'Égyptien.
39:3Comme son maître voyait que Yahvé l'assistait et faisait réussir entre ses mains tout ce qu'il entreprenait,
39:4Joseph trouva grâce à ses yeux : il fut attaché au service du maître, qui l'institua son majordome et lui confia tout ce qui lui appartenait.
39:5Et, à partir du moment où il l'eut préposé à sa maison et à ce qui lui appartenait, Yahvé bénit la maison de l'Égyptien, en considération pour Joseph : la bénédiction de Yahvé atteignit tout ce qu'il possédait à la maison et aux champs.
39:6Alors, il abandonna entre les mains de Joseph tout ce qu'il avait et, avec lui, il ne se préoccupa plus de rien, sauf de la nourriture qu'il prenait. Joseph avait une belle prestance et un beau visage.
39:7Il arriva, après ces événements, que la femme de son maître jeta les yeux sur Joseph et dit : Couche avec moi !
39:8Mais il refusa et dit à la femme de son maître : Avec moi, mon maître ne se préoccupe pas de ce qui se passe à la maison et il m'a confié tout ce qui lui appartient.
39:9Lui-même n'est pas plus puissant que moi dans cette maison : il ne m'a rien interdit que toi, parce que tu es sa femme. Comment pourrais-je accomplir un aussi grand mal et pécher contre Dieu ?
39:10Bien qu'elle parlât à Joseph chaque jour, il ne consentit pas à coucher à son côté, à se donner à elle.
39:11Or, un certain jour, Joseph vint à la maison pour faire son service et il n'y avait là, dans la maison, aucun des domestiques.
39:12La femme le saisit par son vêtement en disant : Couche avec moi ! mais il abandonna le vêtement entre ses mains, prit la fuite et sortit.
39:13Voyant qu'il avait laissé le vêtement entre ses mains et qu'il s'était enfui dehors,
39:14elle appela ses domestiques et leur dit : Voyez cela ! Il nous a amené un Hébreu pour badiner avec nous ! Il m'a approchée pour coucher avec moi, mais j'ai poussé un grand cri,
39:15et en entendant que j'élevais la voix et que j'appelais il a laissé son vêtement près de moi, il a pris la fuite et il est sorti.
39:16Elle déposa le vêtement à côté d'elle en attendant que le maître vint à la maison.
39:17Alors, elle lui dit les mêmes paroles : L'esclave hébreu que tu nous as amené m'a approchée pour badiner avec moi
39:18et, quand j'ai élevé la voix et appelé, il a laissé son vêtement près de moi et il s'est enfui dehors.
39:19Lorsque le mari entendit ce que lui disait sa femme : Voilà de quelle manière ton esclave a agi envers moi, sa colère s'enflamma.
39:20Le maître de Joseph le fit saisir et mettre en geôle, là où étaient détenus les prisonniers du roi. Ainsi, il demeura en geôle.
39:21Mais Yahvé assista Joseph, il étendit sur lui sa bonté et lui fit trouver grâce aux yeux du geôlier chef.
39:22Le geôlier chef confia à Joseph tous les détenus qui étaient en geôle; tout ce qui s'y faisait se faisait par lui.
39:23Le geôlier chef ne s'occupait en rien de ce qui lui était confié, parce que Yahvé l'assistait et faisait réussir ce qu'il entreprenait.

Chapitre 40     Retourner en haut

40:1Il arriva, après ces événements, que l'échanson du roi d'Égypte et son panetier se rendirent coupables envers leur maître, le roi d'Égypte.
40:2Pharaon s'irrita contre ses deux eunuques, le grand échanson et le grand panetier,
40:3et il les mit aux arrêts chez le commandant des gardes, dans la geôle où Joseph était détenu.
40:4Le commandant des gardes leur adjoignit Joseph pour qu'il les servît et ils restèrent un certain temps aux arrêts.
40:5Or, une même nuit, tous deux eurent un songe ayant pour chacun sa signification, l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, qui étaient détenus dans la geôle.
40:6Venant les trouver le matin, Joseph s'aperçut qu'ils étaient maussades
40:7et il demanda aux eunuques de Pharaon qui étaient avec lui aux arrêts chez son maître : Pourquoi faites-vous mauvais visage aujourd'hui ?
40:8Ils lui répondirent : Nous avons eu un songe et il n'y a personne pour l'interpréter; Joseph leur dit : C'est Dieu qui donne l'interprétation; mais racontez-moi donc !
40:9Le grand échanson raconta à Joseph le songe qu'il avait eu : J'ai rêvé, dit-il, qu'il y avait devant moi un cep de vigne,
40:10et sur le cep trois sarments : dès qu'il bourgeonna, il monta en fleur, ses grappes firent mûrir les raisins.
40:11J'avais en main la coupe de Pharaon, je pris les raisins, je les pressai sur la coupe de Pharaon et je mis la coupe dans la main de Pharaon.
40:12Joseph lui dit : Voici ce que cela signifie : les trois sarments représentent trois jours.
40:13Encore trois jours et Pharaon t'élèvera la tête, et il te rendra ton emploi : tu mettras la coupe de Pharaon en sa main, comme tu avais coutume de faire autrefois où tu étais son échanson.
40:14Souviens-toi de moi, lorsqu'il te sera arrivé du bien, et sois assez bon pour parler de moi à Pharaon, qu'il me fasse sortir de cette maison.
40:15En effet, j'ai été enlevé du pays des Hébreux et ici même je n'ai rien fait pour qu'on me mette en prison.
40:16Le grand panetier vit que c'était une interprétation favorable et il dit à Joseph : Moi aussi, j'ai rêvé : il y avait trois corbeilles de gâteaux sur ma tête.
40:17Dans la corbeille du dessus, il y avait toutes sortes de pâtisseries que mange Pharaon, mais les oiseaux les mangeaient dans la corbeille, sur ma tête.
40:18Joseph lui répondit ainsi : Voici ce que cela signifie : les trois corbeilles représentent trois jours.
40:19Encore trois jours et Pharaon t'élèvera la tête, il te pendra au gibet et les oiseaux mangeront la chair de dessus toi.
40:20Effectivement, le troisième jour, qui était l'anniversaire de Pharaon, celui-ci donna un banquet à tous ses officiers et il relâcha le grand échanson et le grand panetier au milieu de ses officiers.
40:21Il rétablit le grand échanson dans son échansonnerie et celui-ci mit la coupe dans la main de Pharaon;
40:22quant au grand panetier, il le pendit, comme Joseph lui avait expliqué.
40:23Mais le grand échanson ne se souvint pas de Joseph, il l'oublia..

Chapitre 41     Retourner en haut

41:1Deux ans après, il advint que Pharaon eut un songe : il se tenait près du Nil
41:2et il vit monter du Nil sept vaches de belle apparence et grasses de chair, qui pâturèrent dans les joncs.
41:3Mais voici que sept autres vaches montèrent du Nil derrière elles, laides d'apparence et maigres de chair, et elles se rangèrent à côté des premières, sur la rive du Nil.
41:4Et les vaches laides d'apparence et maigres de chair dévorèrent les sept vaches grasses et belles d'apparence. Alors Pharaon s'éveilla.
41:5Il se rendormit et eut un second songe : sept épis montaient d'une même tige, gros et beaux.
41:6Mais voici que sept épis grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.
41:7Et les épis grêles engloutirent les sept épis gros et pleins. Alors Pharaon s'éveilla : voilà que c'était un songe !
41:8Au matin, l'esprit troublé, Pharaon fit appeler tous les magiciens et tous les sages d'Égypte et il leur raconta le songe qu'il avait eu, mais personne ne put l'expliquer à Pharaon.
41:9Alors, le grand échanson adressa la parole à Pharaon et dit : Je dois confesser aujourd'hui mes fautes !
41:10Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs et les avait mis aux arrêts chez le commandant des gardes, moi et le grand panetier.
41:11Nous eûmes un songe, la même nuit, lui et moi, mais la signification du songe était différente pour chacun.
41:12Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du commandant des gardes. Nous lui avons raconté nos songes et il nous les a interprétés : il a interprété le songe de chacun.
41:13Et juste comme il nous l'avait expliqué, ainsi arriva-t-il : je fus rétabli dans mon emploi et l'autre fut pendu.
41:14Alors Pharaon fit appeler Joseph, et on l'amena en hâte de la prison. Il se rasa, changea de vêtements et se présenta devant Pharaon.
41:15Pharaon dit à Joseph : J'ai eu un songe et personne ne peut l'interpréter. Mais j'ai entendu dire de toi qu'il te suffit d'entendre un songe pour savoir l'interpréter.
41:16Joseph répondit à Pharaon : Je ne compte pas ! C'est Dieu qui donnera à Pharaon une réponse favorable.
41:17Alors Pharaon parla ainsi à Joseph : Dans mon songe, il me semblait que je me tenais sur la rive du Nil.
41:18Voici que montèrent du Nil sept vaches grasses de chair et belles d'aspect, qui pâturèrent dans les joncs.
41:19Mais voici que sept autres vaches montèrent après elles, efflanquées, très laides d'aspect et maigres de chair, je n'en ai jamais vu d'aussi laides dans tout le pays d'Égypte.
41:20Les vaches maigres et laides dévorèrent les sept premières, les vaches grasses.
41:21Et lorsqu'elles les eurent avalées, on ne s'aperçut pas qu'elles les avaient avalées, car leur apparence était aussi laide qu'au début. Là-dessus, je m'éveillai.
41:22Puis j'ai vu en songe sept épis monter d'une même tige, pleins et beaux.
41:23Mais voici que sept épis desséchés, grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.
41:24Et les épis grêles engloutirent les sept beaux épis. J'ai dit cela aux magiciens, mais il n'y a personne qui me donne la réponse.
41:25Joseph dit à Pharaon : Le Pharaon n'a fait qu'un seul songe : Dieu a annoncé à Pharaon ce qu'il va accomplir.
41:26Les sept belles vaches représentent sept années, et les sept beaux épis représentent sept années, c'est un seul et même songe.
41:27Les sept vaches maigres et laides qui montent ensuite représentent sept années et aussi les sept épis grêles et brûlés par le vent d'est : c'est qu'il y aura sept années de famine.
41:28C'est ce que j'ai dit à Pharaon; Dieu a montré à Pharaon ce qu'il va accomplir :
41:29voici que viennent sept années où il y aura grande abondance dans tout le pays d'Égypte,
41:30puis leur succéderont sept années de famine et on oubliera toute l'abondance dans le pays d'Égypte; la famine épuisera le pays
41:31et l'on ne saura plus ce qu'était l'abondance dans le pays, en face de cette famine qui suivra, car elle sera très dure.
41:32Et si le songe de Pharaon s'est renouvelé deux fois, c'est que la chose est bien décidée de la part de Dieu et que Dieu a hâte de l'accomplir.
41:33 Maintenant, que Pharaon discerne un homme intelligent et sage et qu'il l'établisse sur le pays d'Égypte.
41:34Que Pharaon agisse et qu'il institue des fonctionnaires sur le pays; il imposera au cinquième le pays d'Égypte pendant les sept années d'abondance,
41:35ils ramasseront tous les vivres de ces bonnes années qui viennent, ils emmagasineront le blé sous l'autorité de Pharaon, ils mettront les vivres dans les villes et les y garderont.
41:36Ces vivres serviront de réserve au pays pour les sept années de famine qui s'abattront sur le pays d'Égypte, et le pays ne sera pas exterminé par la famine.
41:37Le discours plut à Pharaon et à tous ses officiers
41:38et Pharaon dit à ses officiers : Trouverons-nous un homme comme celui-ci, en qui soit l'esprit de Dieu ?
41:39Alors Pharaon dit à Joseph : Après que Dieu t'a fait connaître tout cela, il n'y a personne d'intelligent et de sage comme toi.
41:40C'est toi qui seras mon maître du palais et tout mon peuple se conformera à tes ordres, je ne te dépasserai que par le trône.
41:41Pharaon dit à Joseph : Vois : je t'établis sur tout le pays d'Égypte
41:42et Pharaon ôta son anneau de sa main et le mit à la main de Joseph, il le revêtit d'habits de lin fin et lui passa au cou le collier d'or.
41:43Il le fit monter sur le meilleur char qu'il avait après le sien et on criait devant lui Abrek . Ainsi fut-il établi sur tout le pays d'Égypte.
41:44Pharaon dit à Joseph : Je suis Pharaon, mais sans ta permission personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Égypte.
41:45Et Pharaon imposa à Joseph le nom de Çophnat-Panéah et il lui donna pour femme Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On. Et Joseph partit pour le pays d'Égypte.
41:46Joseph avait trente ans lorsqu'il se présenta devant Pharaon, roi d'Égypte, et Joseph quitta la présence de Pharaon et parcourut tout le pays d'Égypte.
41:47Pendant les sept années d'abondance, la terre produisit à profusion
41:48et il ramassa tous les vivres des sept années où il y eut abondance au pays d'Égypte et déposa les vivres dans les villes, mettant dans chaque ville les vivres de la campagne environnante.
41:49Joseph emmagasina le blé comme le sable de la mer, en telle quantité qu'on renonça à en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.
41:50Avant que vînt l'année de la famine, il naquit à Joseph deux fils que lui donna Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On.
41:51Joseph donna à l'aîné le nom de Manassé, car, dit-il, Dieu m'a fait oublier toute ma peine et toute la famille de mon père .
41:52Quant au second, il l'appela Éphraïm, car, dit-il, Dieu m'a rendu fécond au pays de mon malheur .
41:53Alors prirent fin les sept années d'abondance qu'il y eut au pays d'Égypte
41:54et commencèrent à venir les sept années de famine, comme l'avait dit Joseph. Il y avait famine dans tous les pays, mais il y avait du pain dans tout le pays d'Égypte.
41:55Puis tout le pays d'Égypte souffrit de la faim et le peuple demanda à grands cris du pain à Pharaon, mais Pharaon dit à tous les Égyptiens : Allez à Joseph et faites ce qu'il vous dira. -
41:56La famine sévissait par toute la terre. - Alors Joseph ouvrit tous les magasins à blé et vendit du grain aux Égyptiens. La famine s'aggrava encore au pays d'Égypte.
41:57De toute la terre on vint en Égypte pour acheter du grain à Joseph, car la famine s'aggravait par toute la terre.

Chapitre 42     Retourner en haut

42:1Jacob, voyant qu'il y avait du grain à vendre en Égypte, dit à ses fils : Pourquoi restez-vous à vous regarder ?
42:2J'ai appris, leur dit-il, qu'il y avait du grain à vendre en Égypte. Descendez-y et achetez-nous du grain là-bas, pour que nous restions en vie et ne mourions pas.
42:3Dix des frères de Joseph descendirent donc pour acheter du blé en Égypte.
42:4Quant à Benjamin, le frère de Joseph, Jacob ne l'envoya pas avec les autres : Il ne faut pas, se disait-il, qu'il lui arrive malheur.
42:5Les fils d'Israël allèrent donc pour acheter du grain, mêlés aux autres arrivants, car la famine sévissait au pays de Canaan.
42:6Joseph - il avait autorité sur le pays - était celui qui vendait le grain à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph arrivèrent et se prosternèrent devant lui, la face contre terre.
42:7Dès que Joseph vit ses frères il les reconnut, mais il feignit de leur être étranger et leur parla durement. Il leur demanda : D'où venez-vous ? et ils répondirent : Du pays de Canaan pour acheter des vivres.
42:8Ainsi Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas.
42:9Joseph se souvint des songes qu'il avait eus à leur sujet et il leur dit : Vous êtes des espions ! C'est pour reconnaître les points faibles du pays que vous êtes venus.
42:10Ils protestèrent : Non, Monseigneur ! Tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres.
42:11Nous sommes tous les fils d'un même homme, nous sommes sincères, tes serviteurs ne sont pas des espions.
42:12Mais il leur dit : Non ! Ce sont les points faibles du pays que vous êtes venus voir.
42:13Ils répondirent : Tes serviteurs étaient douze frères, nous sommes fils d'un même homme, au pays de Canaan : le plus jeune est maintenant avec notre père et il y en a un qui n'est plus.
42:14Joseph reprit : C'est comme je vous ai dit : vous êtes des espions !
42:15Voici l'épreuve que vous subirez : aussi vrai que Pharaon est vivant, vous ne partirez pas d'ici à moins que votre plus jeune frère n'y vienne !
42:16Envoyez l'un de vous chercher votre frère; pour vous, restez prisonniers. On éprouvera vos paroles et l'on verra si la vérité est avec vous ou non. Sinon, aussi vrai que Pharaon est vivant, vous êtes des espions !
42:17Et il les mit tous en prison pour trois jours.
42:18Le troisième jour, Joseph leur dit : Voici ce que vous ferez pour avoir la vie sauve, car je crains Dieu :
42:19si vous êtes sincères, que l'un de vos frères reste détenu dans votre prison; pour vous, partez en emportant le grain dont vos familles ont besoin.
42:20Vous me ramènerez votre plus jeune frère; ainsi vos paroles seront vérifiées et vous ne mourrez pas. - Ainsi firent-ils. -
42:21Ils se dirent l'un à l'autre : En vérité, nous expions ce que nous avons fait à notre frère : nous avons vu la détresse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous n'avons pas écouté. C'est pourquoi cette détresse nous est venue.
42:22Ruben leur répondit : Ne vous avais-je pas dit de ne pas commettre de faute contre l'enfant ? Mais vous ne m'avez pas écouté et voici qu'il nous est demandé compte de son sang.
42:23Ils ne savaient pas que Joseph les comprenait car, entre lui et eux, il y avait l'interprète.
42:24Alors il s'écarta d'eux et pleura. Puis il revint vers eux et leur parla; il prit d'entre eux Siméon et le fit lier sous leurs yeux.
42:25Joseph donna l'ordre de remplir de blé leurs bagages, de remettre l'argent de chacun dans son sac et de leur donner des provisions de route. Et c'est ce qu'on leur fit.
42:26Ils chargèrent le grain sur leurs ânes et s'en allèrent.
42:27Mais lorsque l'un d'eux, au campement pour la nuit, ouvrit son sac à blé pour donner du fourrage à son âne, il vit son argent qui était à l'entrée de son sac à blé.
42:28Il dit à ses frères : On a rendu mon argent, voici qu'il est dans mon sac à blé ! Alors le cœur leur manqua et ils se regardèrent en tremblant, se disant : Qu'est-ce que Dieu nous a fait ?
42:29Revenus chez leur père Jacob, au pays de Canaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé.
42:30 L'homme qui est seigneur du pays, dirent-ils, nous a parlé durement et nous a pris pour des espions du pays.
42:31Nous lui avons dit : Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions,
42:32nous étions douze frères, les fils d'un même père, l'un de nous n'est plus et le plus jeune est maintenant avec notre père au pays de Canaan.
42:33Mais cet homme qui est seigneur du pays nous a répondu : Voici comment je saurai si vous êtes sincères : laissez près de moi un de vos frères, prenez le grain dont vos familles ont besoin et partez,
42:34mais ramenez-moi votre plus jeune frère et je saurai que vous n'êtes pas des espions mais que vous êtes sincères. Alors je vous rendrai votre frère et vous pourrez circuler dans le pays.
42:35Comme ils vidaient leurs sacs, voici que chacun avait dans son sac sa bourse d'argent, et lorsqu'ils virent leurs bourses d'argent ils eurent peur, eux et leur père.
42:36Alors leur père Jacob leur dit : Vous me privez de mes enfants : Joseph n'est plus, Siméon n'est plus, et vous voulez prendre Benjamin, c'est sur moi que tout cela retombe !
42:37Mais Ruben dit à son père : Tu mettras mes deux fils à mort si je ne te le ramène pas. Confie-le moi et je te le rendrai !
42:38Mais il reprit : Mon fils ne descendra pas avec vous : son frère est mort et il reste seul. S'il lui arrivait malheur dans le voyage que vous allez entreprendre, vous feriez descendre dans l'affliction mes cheveux blancs au shéol.

Chapitre 43     Retourner en haut

43:1Mais la famine pesait sur le pays
43:2et lorsqu'ils eurent achevé de manger le grain qu'ils avaient rapporté d'Égypte, leur père leur dit : Retournez et achetez-nous un peu de vivres.
43:3Juda lui répondit : Cet homme nous a expressément avertis : Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.
43:4Si tu es prêt à laisser partir notre frère avec nous, nous descendrons et t'achèterons des vivres,
43:5mais si tu ne le laisses pas partir, nous ne descendrons pas, car cet homme nous a dit : Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.
43:6Israël dit : Pourquoi m'avez-vous fait ce mal de dire à cet homme que vous aviez encore un frère ? -
43:7 C'est, répondirent-il, que l'homme s'est enquis de nous et de notre famille en demandant : Votre père est-il encore vivant, avez-vous un frère ? et nous l'avons informé en conséquence. Pouvions-nous savoir qu'il dirait : Amenez votre frère ?
43:8Alors Juda dit à son père Israël : Laisse aller l'enfant avec moi. Allons, mettons-nous en route pour que nous conservions la vie et ne mourions pas, nous-mêmes avec toi et les personnes à notre charge.
43:9Je me porte garant pour lui et tu m'en demanderas compte : s'il m'arrive de ne pas te le ramener et de ne pas le remettre devant tes yeux, j'en porterai la faute pendant toute ma vie.
43:10Si nous n'avions pas tant tardé, nous serions déjà revenus pour la seconde fois !
43:11Alors leur père Israël leur dit : Puisqu'il le faut, faites donc ceci : dans vos bagages prenez des meilleurs produits du pays pour les apporter en présent à cet homme, un peu de baume et un peu de miel, de la gomme adragante et du laudanum, des pistache
43:12Prenez avec vous une seconde somme d'argent et rapportez l'argent qui a été remis à l'entrée de vos sacs à blé : c'était peut-être une méprise.
43:13Prenez votre frère et partez, retournez auprès de cet homme.
43:14Qu'El Shaddaï vous fasse trouver miséricorde auprès de cet homme et qu'il vous laisse ramener votre autre frère et Benjamin. Pour moi, que je perde mes enfants si je dois les perdre ! La rencontre chez Joseph
43:15Nos gens prirent donc ce présent, le double d'argent avec eux, et Benjamin; ils partirent et descendirent en Égypte et ils se présentèrent devant Joseph.
43:16Quand Joseph les vit avec Benjamin, il dit à son intendant : Conduis ces gens à la maison, abats une bête et apprête-la, car ces gens mangeront avec moi à midi.
43:17L'homme fit comme Joseph avait commandé et conduisit nos gens à la maison de Joseph.
43:18Nos gens eurent peur parce qu'on les conduisait à la maison de Joseph et ils dirent : C'est à cause de l'argent qui s'est retrouvé la première fois dans nos sacs à blé qu'on nous emmène : on va nous assaillir, tomber sur nous et nous prendre pour esclaves.
43:19Ils s'approchèrent de l'intendant de Joseph et lui parlèrent à l'entrée de la maison :
43:20 Pardon, Monseigneur ! dirent-ils, nous sommes descendus une première fois pour acheter des vivres
43:21et, lorsque nous sommes arrivés au campement pour la nuit et que nous avons ouvert nos sacs à blé, voici que l'argent de chacun se trouvait à l'entrée de son sac, notre argent bien compté, et nous le rapportons avec nous.
43:22Nous avons apporté une autre somme pour acheter des vivres. Nous ne savons pas qui a mis notre argent dans nos sacs à blé.
43:23Mais il répondit : Soyez en paix et n'ayez pas peur ! C'est votre Dieu et le Dieu de votre père qui vous a mis un trésor dans vos sacs à blé; votre argent m'est bien parvenu et il leur amena Siméon.
43:24L'homme introduisit nos gens dans la maison de Joseph, il leur apporta de l'eau pour qu'ils se lavent les pieds et il donna du fourrage à leurs ânes.
43:25Ils disposèrent le présent en attendant que Joseph vienne pour midi, car ils avaient appris qu'ils prendraient là leur repas.
43:26Quand Joseph rentra à la maison, ils lui offrirent le présent qu'ils avaient avec eux et se prosternèrent à terre.
43:27Mais il les salua amicalement et demanda : Comment se porte votre vieux père dont vous m'avez parlé, est-il encore en vie ?
43:28Ils répondirent : Ton serviteur, notre père, se porte bien, il est encore en vie et ils s'agenouillèrent et se prosternèrent.
43:29Levant les yeux, Joseph vit son frère Benjamin, le fils de sa mère, et demanda : Est-ce là votre plus jeune frère, dont vous m'avez parlé ? et s'adressant à lui : Que Dieu te fasse grâce, mon fils.
43:30Et Joseph se hâta de sortir, car ses entrailles s'étaient émues pour son frère et les larmes lui venaient aux yeux : il entra dans sa chambre et là, il pleura.
43:31S'étant lavé le visage, il revint et, se contenant, il ordonna : Servez le repas.
43:32On le servit à part, eux à part et à part aussi les Égyptiens qui mangeaient chez lui, car les Égyptiens ne peuvent pas prendre leurs repas avec les Hébreux : ils ont cela en horreur.
43:33Ils étaient placés en face de lui, chacun à son rang, de l'aîné au plus jeune, et nos gens se regardaient avec étonnement.
43:34Mais lui leur fit porter, de son plat, des portions d'honneur, et la portion de Benjamin surpassait cinq fois celle de tous les autres. Avec lui ils burent et s'enivrèrent.

Chapitre 44     Retourner en haut

44:1Puis Joseph dit à son intendant : Remplis les sacs de ces gens avec autant de vivres qu'ils peuvent porter et mets l'argent de chacun à l'entrée de son sac.
44:2Ma coupe, celle d'argent, tu la mettras à l'entrée du sac du plus jeune, avec le prix de son grain. Et il fit comme Joseph avait dit.
44:3Lorsque le matin parut, on renvoya nos gens avec leurs ânes.
44:4Ils étaient à peine sortis de la ville et n'étaient pas bien loin que Joseph dit à son intendant : Debout ! Cours après ces hommes, rattrape-les et dis-leur : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ?
44:5N'est-ce pas ce qui sert à mon maître pour boire et aussi pour lire les présages ? C'est mal ce que vous avez fait !
44:6Il les rattrapa donc et leur redit ces paroles.
44:7Mais ils répondirent : Pourquoi Monseigneur parle-t-il ainsi ? Loin de tes serviteurs de faire une chose pareille !
44:8Vois donc : l'argent que nous avions trouvé à l'entrée de nos sacs à blé, nous te l'avons rapporté du pays de Canaan, comment aurions-nous volé, de la maison de ton maître, argent ou or ?
44:9Celui de tes serviteurs avec qui on trouvera l'objet sera mis à mort et nous-mêmes deviendrons esclaves de Monseigneur.
44:10Il reprit : Eh bien ! Qu'il en soit comme vous avez dit : celui avec qui on trouvera l'objet sera mon esclave, mais vous autres vous serez quittes.
44:11Vite, chacun descendit à terre son sac à blé et chacun l'ouvrit.
44:12Il les fouilla en commençant par l'aîné et en finissant par le plus jeune, et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin !
44:13Alors, ils déchirèrent leurs vêtements, rechargèrent chacun son âne et revinrent à la ville.
44:14Lorsque Juda et ses frères entrèrent dans la maison de Joseph, celui-ci s'y trouvait encore, et ils tombèrent à terre devant lui.
44:15Joseph leur demanda : Quelle est cette action que vous avez commise ? Ne saviez-vous pas qu'un homme comme moi sait deviner ?
44:16et Juda répondit : Que dirons-nous à Monseigneur, comment parler et comment nous justifier ? C'est Dieu qui a mis en évidence la faute de tes serviteurs. Nous voici donc les esclaves de Monseigneur, aussi bien nous autres que celui aux mains duquel on a trouvé la coupe.
44:17Mais il reprit : Loin de moi d'agir ainsi ! L'homme aux mains duquel la coupe a été trouvée sera mon esclave, mais vous, retournez en paix chez votre père.
44:18Alors Juda s'approcha de lui et dit : S'il te plaît, Monseigneur, permets que ton serviteur fasse entendre un mot aux oreilles de Monseigneur, sans que ta colère s'enflamme contre ton serviteur, car tu es vraiment comme Pharaon !
44:19Monseigneur avait posé cette question à ses serviteurs : Avez-vous encore un père ou un frère ?
44:20Et nous avons répondu à Monseigneur : Nous avons un vieux père et un cadet, qui lui est né dans sa vieillesse; le frère de celui-ci est mort, il reste le seul enfant de sa mère et notre père l'aime !
44:21Alors tu as dit à tes serviteurs : Amenez-le moi, que mon regard se pose sur lui.
44:22Nous avons répondu à Monseigneur : L'enfant ne peut pas quitter son père; s'il quitte son père, celui-ci en mourra.
44:23Mais tu as insisté auprès de tes serviteurs : Si votre plus jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne serez plus admis en ma présence.
44:24Donc, lorsque nous sommes remontés chez ton serviteur, mon père, nous lui avons rapporté les paroles de Monseigneur.
44:25Et lorsque notre père a dit : Retournez pour nous acheter un peu de vivres,
44:26nous avons répondu : Nous ne pouvons pas descendre. Nous ne descendrons que si notre plus jeune frère est avec nous, car il n'est pas possible que nous soyons admis en présence de cet homme sans que notre plus jeune frère soit avec nous.
44:27Alors ton serviteur, mon père, nous a dit : Vous savez bien que ma femme ne m'a donné que deux enfants :
44:28l'un m'a quitté et j'ai dit : il a été mis en pièces ! et je ne l'ai plus revu jusqu'à présent.
44:29Que vous preniez encore celui-ci d'auprès de moi et qu'il lui arrive malheur et vous feriez descendre dans la peine mes cheveux blancs au shéol.
44:30Maintenant, si j'arrive chez ton serviteur, mon père, sans que soit avec nous l'enfant à l'âme duquel son âme est liée,
44:31dès qu'il verra que l'enfant n'est pas avec nous, il mourra, et tes serviteurs auront fait descendre dans l'affliction les cheveux blancs de ton serviteur, notre père, au shéol.
44:32Et ton serviteur s'est porté garant de l'enfant auprès de mon père, en ces termes : Si je ne te le ramène pas, j'en serai coupable envers mon père toute ma vie.
44:33Maintenant, que ton serviteur reste comme esclave de Monseigneur à la place de l'enfant et que celui-ci remonte avec ses frères.
44:34Comment, en effet, pourrais-je remonter chez mon père sans que l'enfant soit avec moi ? Je ne veux pas voir le malheur qui frapperait mon père.

Chapitre 45     Retourner en haut

45:1Alors Joseph ne put se contenir devant tous les gens de sa suite et il s'écria : Faites sortir tout le monde d'auprès de moi; et personne ne resta auprès de lui pendant que Joseph se faisait connaître à ses frères,
45:2mais il pleura tout haut et tous les Égyptiens entendirent, et la nouvelle parvint au palais de Pharaon.
45:3Joseph dit à ses frères : Je suis Joseph ! Mon père vit-il encore ? et ses frères ne purent lui répondre, car ils étaient bouleversés de le voir.
45:4Alors Joseph dit à ses frères : Approchez-vous de moi ! et ils s'approchèrent. Il dit : Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu en Égypte.
45:5Mais maintenant ne soyez pas chagrins et ne vous fâchez pas de m'avoir vendu ici, car c'est pour préserver vos vies que Dieu m'a envoyé en avant de vous.
45:6Voici, en effet, deux ans que la famine est installée dans le pays et il y aura encore cinq années sans labour ni moisson.
45:7Dieu m'a envoyé en avant de vous pour assurer la permanence de votre race dans le pays et sauver vos vies pour une grande délivrance.
45:8Ainsi, ce n'est pas vous qui m'avez envoyé ici, c'est Dieu, et il m'a établi comme père pour Pharaon, comme maître sur toute sa maison, comme gouverneur dans tout le pays d'Égypte.
45:9 Remontez vite chez mon père et dites-lui : Ainsi parle ton fils Joseph : Dieu m'a établi maître sur toute l'Égypte. Descends auprès de moi sans tarder.
45:10Tu habiteras dans le pays de Goshèn et tu seras près de moi, toi-même, tes enfants, tes petits-enfants, ton petit et ton gros bétail, et tout ce qui t'appartient.
45:11Là, je pourvoirai à ton entretien, car la famine durera encore cinq années, pour que tu ne sois pas dans l'indigence, toi, ta famille et tout ce qui est à toi.
45:12Vous voyez de vos propres yeux et mon frère Benjamin voit que c'est ma bouche qui vous parle.
45:13Racontez à mon père toute la gloire que j'ai en Égypte et tout ce que vous avez vu, et hâtez-vous de faire descendre ici mon père.
45:14Alors il se jeta au cou de son frère Benjamin et pleura. Benjamin aussi pleura à son cou.
45:15Puis il couvrit tous ses frères de baisers et pleura en les embrassant. Après quoi, ses frères s'entretinrent avec lui.
45:16La nouvelle parvint au palais de Pharaon que les frères de Joseph étaient venus, et Pharaon comme ses officiers virent cela d'un bon œil.
45:17Pharaon parla ainsi à Joseph : Dis à tes frères : Faites ceci : chargez vos bêtes et allez-vous-en au pays de Canaan.
45:18Prenez votre père et vos familles et revenez vers moi; je vous donnerai le meilleur de la terre d'Égypte et vous vous nourrirez de la graisse du pays.
45:19Pour toi, donne-leur cet ordre : Agissez ainsi : emmenez du pays d'Égypte des chariots pour vos petits enfants et vos femmes, prenez votre père et venez.
45:20N'ayez pas un regard de regret pour ce que vous laisserez, car ce qu'il y a de meilleur dans toute l'Égypte sera pour vous.
45:21Ainsi firent les fils d'Israël. Joseph leur procura des chariots selon l'ordre de Pharaon, et les munit de provisions de route.
45:22A chacun d'eux il donna un habit de fête, mais à Benjamin il donna trois cents sicles d'argent et cinq habits de fête.
45:23De la même manière, il envoya à son père dix ânes chargés des meilleurs produits d'Égypte et dix ânesses portant du blé, du pain et des vivres pour le voyage de son père.
45:24Puis il congédia ses frères qui partirent, non sans qu'il leur eût dit : Ne vous excitez pas en chemin !
45:25Ils remontèrent donc d'Égypte et arrivèrent au pays de Canaan, chez leur père Jacob.
45:26Ils lui annoncèrent : Joseph est encore vivant, c'est même lui qui gouverne tout le pays d'Égypte ! Mais son cœur resta inerte, car il ne les crut pas.
45:27Cependant, quand ils lui eurent répété toutes les paroles que Joseph leur avait dites, quand il vit les chariots que Joseph avait envoyés pour le prendre, alors l'esprit de Jacob, leur père, se ranima.
45:28Et Israël dit : Cela suffit ! Joseph, mon fils, est encore vivant ! Que j'aille le voir avant que je ne meure ! Départ de Jacob pour l'Égypte.

Chapitre 46     Retourner en haut

46:1Israël partit avec tout ce qu'il possédait. Arrivé à Bersabée, il offrit des sacrifices au Dieu de son père Isaac
46:2et Dieu dit à Israël dans une vision nocturne : Jacob ! Jacob ! et il répondit : Me voici.
46:3Dieu reprit : Je suis El, le Dieu de ton père. N'aie pas peur de descendre en Égypte, car là-bas je ferai de toi une grande nation.
46:4C'est moi qui descendrai avec toi en Égypte, c'est moi aussi qui t'en ferai remonter, et Joseph te fermera les yeux.
46:5Jacob partit de Bersabée, et les fils d'Israël firent monter leur père Jacob, leurs petits enfants et leurs femmes sur les chariots que Pharaon avait envoyés pour le prendre.
46:6Ils emmenèrent leurs troupeaux et tout ce qu'ils avaient acquis au pays de Canaan et ils vinrent en Égypte, Jacob et tous ses descendants avec lui :
46:7ses fils et les fils de ses fils, ses filles et les filles de ses fils, bref tous ses descendants, il les emmena avec lui en Égypte.
46:8Voici les noms des fils d'Israël qui vinrent en Égypte, Jacob et ses fils. Ruben, l'aîné de Jacob,
46:9et les fils de Ruben : Hénok, Pallu, Heçrôn, Karmi.
46:10Les fils de Siméon : Yemuel, Yamîn, Ohad, Yakîn, Çohar et Shaûl, le fils de la Cananéenne.
46:11Les fils de Lévi : Gershôn, Qehat, Merari.
46:12Les fils de Juda : Er, Onân, Shéla, Péreç et Zérah mais Er et Onân étaient morts au pays de Canaan, et les fils de Péreç, Heçrôn et Hamul.
46:13Les fils d'Issachar : Tola, Puvva, Yashub et Shimrôn.
46:14Les fils de Zabulon : Séred, Élôn, Yahléel.
46:15Tels sont les fils que Léa avait enfantés à Jacob en Paddân-Aram, en plus sa fille Dina, en tout fils et filles, trente-trois personnes.
46:16Les fils de Gad : Çephôn, Haggi, Shuni, Eçbôn, Éri, Arodi et Aréli.
46:17Les fils d'Asher : Yimna, Yishva, Yishvi, Beria et leur sœur Sérah; les fils de Beria : Héber et Malkiel.
46:18Tels sont les fils de Zilpa, donnée par Laban à sa fille Léa; elle enfanta ceux-là à Jacob, seize personnes.
46:19Les fils de Rachel, femme de Jacob : Joseph et Benjamin.
46:20Joseph eut pour enfants en Égypte Manassé et Éphraïm, nés d'Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On.
46:21Les fils de Benjamin : Béla, Béker, Ashbel, Géra, Naamân, Éhi, Rosh, Muppim, Huppim et Ard.
46:22Tels sont les fils que Rachel enfanta à Jacob, en tout quatorze personnes.
46:23Les fils de Dan : Hushim.
46:24Les fils de Nephtali : Yahçéel, Guni, Yéçer et Shillem.
46:25Tels sont les fils de Bilha, donnée par Laban à sa fille Rachel; elle enfanta ceux-là à Jacob, en tout sept personnes.
46:26Toutes les personnes de la famille de Jacob, issues de lui, qui vinrent en Égypte, sans compter les femmes des fils de Jacob, étaient en tout soixante-six.
46:27Les fils de Joseph qui lui naquirent en Égypte étaient au nombre de deux. Total des personnes de la famille de Jacob qui vinrent en Égypte : soixante-dix.
46:28Israël envoya Juda en avant vers Joseph pour que celui-ci parût devant lui en Goshèn, et ils arrivèrent à la terre de Goshèn.
46:29Joseph fit atteler son char et monta à la rencontre de son père Israël en Goshèn. Dès qu'il parut devant lui, il se jeta à son cou et pleura longtemps en le tenant embrassé.
46:30Israël dit à Joseph : Pour lors, je puis mourir, après que j'ai vu ton visage et que tu es encore vivant !
46:31Alors Joseph dit à ses frères et à la famille de son père : Je vais monter avertir Pharaon et lui dire : Mes frères et la famille de mon père, qui étaient au pays de Canaan, sont arrivés auprès de moi.
46:32Ces gens sont des bergers - ils se sont occupés de troupeaux - et ils ont amené leur petit et leur gros bétail et tout ce qui leur appartient.
46:33Aussi, lorsque Pharaon vous appellera et vous demandera : Quel est votre métier ?
46:34vous répondrez : Tes serviteurs se sont occupés de troupeaux depuis leur plus jeune âge jusqu'à maintenant, nous-mêmes comme déjà nos pères. Ainsi vous pourrez demeurer dans la terre de Goshèn. En effet, les Égyptiens ont tous les bergers en horreur.

Chapitre 47     Retourner en haut

47:1Donc Joseph alla avertir Pharaon : Mon père et mes frères, dit-il, sont arrivés du pays de Canaan avec leur petit et leur gros bétail et tout ce qui leur appartient; les voici dans la terre de Goshèn.
47:2Il avait pris cinq de ces frères, qu'il présenta à Pharaon.
47:3Celui-ci demanda à ses frères : Quel est votre métier ?, et ils répondirent : Tes serviteurs sont des bergers, nous-mêmes comme déjà nos pères.
47:4Ils dirent aussi à Pharaon : Nous sommes venus séjourner dans le pays, car il n'y a plus de pâture pour les troupeaux de tes serviteurs : la famine, en effet, accable le pays de Canaan. Permets maintenant que tes serviteurs demeurent dans la terre de Goshèn
47:5Alors Pharaon dit à Joseph : Jacob et ses fils vinrent en Égypte auprès de Joseph. Pharaon, roi d'Égypte, l'apprit et il dit à Joseph : Ton père et tes frères sont arrivés près de toi. Le pays d'Égypte est à ta disposition : établis ton père et tes frères dans la meilleure région.
47:6Qu'ils habitent la terre de Goshèn et, si tu sais qu'il y a parmi eux des hommes capables, place-les comme régisseurs de mes propres troupeaux.
47:7Alors Joseph introduisit son père Jacob et le présenta à Pharaon, et Jacob salua Pharaon.
47:8Pharaon demanda à Jacob : Combien comptes-tu d'années de vie ?
47:9et Jacob répondit à Pharaon : Les années de mon séjour sur terre ont été de cent trente ans, mes années ont été brèves et malheureuses et n'ont pas atteint l'âge de mes pères, les années de leur séjour.
47:10Jacob salua Pharaon et prit congé de lui.
47:11Joseph établit son père et ses frères et il leur donna une propriété au pays d'Égypte, dans la meilleure région, la terre de Ramsès, comme l'avait ordonné Pharaon.
47:12Joseph procura du pain à son père, à ses frères et à toute la famille de son père, selon le nombre des personnes à leur charge.
47:13Il n'y avait pas de pain sur toute la terre, car la famine était devenue très dure et le pays d'Égypte et le pays de Canaan languissaient de faim.
47:14Joseph ramassa tout l'argent qui se trouvait au pays d'Égypte et au pays de Canaan en échange du grain qu'on achetait et il livra cet argent au palais de Pharaon.
47:15Lorsque fut épuisé l'argent du pays d'Égypte et du pays de Canaan, tous les Égyptiens vinrent à Joseph en disant : Donne-nous du pain ! Pourquoi devrions-nous mourir sous tes yeux ? car il n'y a plus d'argent.
47:16Alors Joseph leur dit : Livrez vos troupeaux et je vous donnerai du pain en échange de vos troupeaux, s'il n'y a plus d'argent.
47:17Ils amenèrent leurs troupeaux à Joseph et celui-ci leur donna du pain pour prix des chevaux, du petit et du gros bétail et des ânes; il les nourrit de pain, cette année-là, en échange de leurs troupeaux.
47:18Lorsque fut écoulée cette année-là, ils revinrent vers lui l'année suivante et lui dirent : Nous ne pouvons le cacher à Monseigneur : vraiment l'argent est épuisé et les bestiaux sont déjà à Monseigneur, il ne reste à la disposition de Monseigneur que notre corps et notre terroir.
47:19Pourquoi devrions-nous mourir sous tes yeux, nous et notre terroir ? Acquiers donc nos personnes et notre terroir pour du pain, et nous serons, avec notre terroir, les serfs de Pharaon. Mais donne-nous de quoi semer pour que nous restions en vie et ne mou
47:20Ainsi Joseph acquit pour Pharaon tout le terroir d'Égypte, car les Égyptiens vendirent chacun son champ, tant les pressait la famine, et le pays passa aux mains de Pharaon.
47:21Quant aux gens, il les réduisit en servage, d'un bout à l'autre du territoire égyptien.
47:22Il n'y eut que le terroir des prêtres qu'il n'acquit pas, car les prêtres recevaient une rente de Pharaon et vivaient de la rente qu'ils recevaient de Pharaon. Aussi n'eurent-ils pas à vendre leur terroir.
47:23Puis Joseph dit au peuple : Donc, je vous ai maintenant acquis pour Pharaon, avec votre terroir. Voici pour vous de la semence, pour ensemencer votre terroir.
47:24Mais, sur la récolte, vous devrez donner un cinquième à Pharaon, et les quatre autres parts seront à vous, pour la semence du champ, pour votre nourriture et celle de votre famille, pour la nourriture des personnes à votre charge.
47:25Ils répondirent : Tu nous as sauvé la vie ! Puissions-nous seulement trouver grâce aux yeux de Monseigneur, et nous serons les serfs de Pharaon.
47:26De cela, Joseph fit une règle, qui vaut encore aujourd'hui pour le terroir d'Égypte : on verse le cinquième à Pharaon. Seul le terroir des prêtres ne fut pas à Pharaon.
47:27Ainsi Israël s'établit au pays d'Égypte dans la terre de Goshèn. Ils y acquirent des propriétés, furent féconds et devinrent très nombreux.
47:28Jacob vécut dix-sept ans au pays d'Égypte et la durée de la vie de Jacob fut de cent quarante-sept ans.
47:29Lorsque approcha pour Israël le temps de sa mort, il appela son fils Joseph et lui dit : Si j'ai ton affection, mets ta main sous ma cuisse, montre-moi bienveillance et bonté : ne m'enterre pas en Égypte !
47:30Quand je serai couché avec mes pères, tu m'emporteras d'Égypte et tu m'enterreras dans leur tombeau. Il répondit : Je ferai comme tu as dit.
47:31Mais son père insista : Prête-moi serment, et il lui prêta serment, pendant qu'Israël se prosternait sur le chevet de son lit.

Chapitre 48     Retourner en haut

48:1Il arriva, après ces événements, qu'on dit à Joseph : Voici que ton père est malade ! et il emmena avec lui ses deux fils, Manassé et Éphraïm.
48:2Lorsqu'on eut annoncé à Jacob : Voici ton fils Joseph qui est venu auprès de toi, Israël rassembla ses forces et se mit assis sur le lit.
48:3Puis Jacob dit à Joseph : El Shaddaï m'est apparu à Luz, au pays de Canaan, il m'a béni
48:4et m'a dit : Je te rendrai fécond et je te multiplierai, je te ferai devenir une assemblée de peuples et je donnerai ce pays en possession perpétuelle à tes descendants après toi.
48:5Maintenant, les deux fils qui te sont nés au pays d'Égypte avant que je ne vienne auprès de toi en Égypte, ils seront miens ! Éphraïm et Manassé seront à moi au même titre que Ruben et Siméon.
48:6Quant aux enfants que tu as engendrés après eux, ils seront tiens; ils porteront le nom de leurs frères pour l'héritage.
48:7 Lorsque je revenais de Paddân, ta mère Rachel est morte, pour mon malheur, au pays de Canaan, en route, encore un bout de chemin avant d'arriver à Éphrata, et je l'ai enterrée là, sur le chemin d'Éphrata - c'est Bethléem.
48:8Israël vit les deux fils de Joseph et demanda : Qui sont ceux-là ? -
48:9 Ce sont les fils que Dieu m'a donnés ici, répondit Joseph à son père, et celui-ci reprit : Amène-les moi, que je les bénisse.
48:10Or les yeux d'Israël étaient usés par la vieillesse, il n'y voyait plus, et Joseph les fit approcher de lui, qui les embrassa et les serra dans ses bras.
48:11Et Israël dit à Joseph : Je ne pensais pas revoir ton visage et voici que Dieu m'a fait voir même tes descendants !
48:12Alors Joseph les retira de son giron et se prosterna, la face contre terre.
48:13Joseph les prit tous deux, Éphraïm de sa main droite pour qu'il soit à la gauche d'Israël, Manassé de sa main gauche pour qu'il soit à la droite d'Israël, et il les fit approcher de celui-ci.
48:14Mais Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Éphraïm, qui était le cadet, et sa main gauche sur la tête de Manassé, en croisant ses mains - en effet Manassé était l'aîné.
48:15Il bénit ainsi Joseph : Que le Dieu devant qui ont marché mes pères Abraham et Isaac, que le Dieu qui fut mon pasteur depuis que je vis jusqu'à maintenant,
48:16que l'Ange qui m'a sauvé de tout mal bénisse ces enfants, que survivent en eux mon nom et le nom de mes ancêtres, Abraham et Isaac, qu'ils croissent et multiplient sur la terre !
48:17Cependant Joseph vit que son père mettait sa main droite sur la tête d'Éphraïm et cela lui déplut. Il saisit la main de son père pour la détourner de la tête d'Éphraïm sur la tête de Manassé,
48:18et Joseph dit à son père : Pas comme cela, père, car c'est celui-ci l'aîné : mets ta main droite sur sa tête.
48:19Mais son père refusa et dit : Je sais, mon fils, je sais : lui aussi deviendra un peuple, lui aussi sera grand. Pourtant, son cadet sera plus grand que lui, sa descendance deviendra une multitude de nations.
48:20En ce jour-là, il les bénit ainsi : Soyez en bénédiction dans Israël et qu'on dise : Que Dieu te rende semblable à Éphraïm et à Manassé ! mettant ainsi Éphraïm avant Manassé.
48:21Puis Israël dit à Joseph : Voici que je vais mourir, mais Dieu sera avec vous et vous ramènera au pays de vos pères.
48:22Pour moi, je te donne un Sichem de plus qu'à tes frères, ce que j'ai conquis sur les Amorites par mon épée et par mon arc.

Chapitre 49     Retourner en haut

49:1Jacob appela ses fils et dit : Réunissez-vous, que je vous annonce ce qui vous arrivera dans la suite des temps.
49:2 Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob, écoutez Israël, votre père.
49:3Ruben, tu es mon premier-né, ma vigueur, les prémices de ma virilité, comble de fierté et comble de force,
49:4un débordement comme les eaux : tu ne seras pas comblé, car tu es monté sur le lit de ton père, alors tu as profané ma couche, contre moi !
49:5Siméon et Lévi sont frères, ils ont mené à bout la violence de leurs intrigues.
49:6Que mon âme n'entre pas en leur conseil, que mon cœur ne s'unisse pas à leur groupe, car dans leur colère ils ont tué des hommes, dans leur dérèglement, mutilé des taureaux.
49:7Maudite leur colère pour sa rigueur, maudite leur fureur pour sa dureté. Je les diviserai dans Jacob, je les disperserai dans Israël.
49:8Juda, toi, tes frères te loueront, ta main est sur la nuque de tes ennemis et les fils de ton père s'inclineront devant toi.
49:9Juda est un jeune lion; de la proie, mon fils, tu es remonté; il s'est accroupi, s'est couché comme un lion, comme une lionne : qui le ferait lever ?
49:10Le sceptre ne s'éloignera pas de Juda, ni le bâton de chef d'entre ses pieds, jusqu'à ce que le tribut lui soit apporté et que les peuples lui obéissent.
49:11Il lie à la vigne son ânon, au cep le petit de son ânesse, il lave son vêtement dans le vin, son habit dans le sang des raisins,
49:12ses yeux sont troubles de vin, ses dents sont blanches de lait.
49:13Zabulon réside au bord de la mer, il est matelot sur les navires, il a Sidon à son côté.
49:14Issachar est un âne robuste, couché au milieu des enclos.
49:15Il a vu que le repos était bon, que le pays était agréable, il a tendu son échine au fardeau, il est devenu esclave à la corvée.
49:16Dan juge son peuple, comme chaque tribu d'Israël.
49:17Que Dan soit un serpent sur le chemin, un céraste sur le sentier, qui mord le cheval au jarret et son cavalier tombe à la renverse !
49:18En ton salut j'espère, ô Yahvé !
49:19Gad, des détrousseurs le détroussent et lui, détrousse et les talonne.
49:20Asher, son pain est gras, il fournit des mets de roi.
49:21Nephtali est une biche rapide, qui donne de beaux faons.
49:22Joseph est un plant fécond près de la source, dont les tiges franchissent le mur.
49:23Les archers l'ont exaspéré, ils ont tiré et l'ont pris à partie.
49:24Mais leur arc a été brisé par un puissant, les nerfs de leurs bras ont été rompus par les mains du Puissant de Jacob, par le Nom de la Pierre d'Israël,
49:25par le Dieu de ton père, qui te secourt, par El Shaddaï qui te bénit : Bénédictions des cieux en haut, bénédictions de l'abîme couché en bas, bénédictions des mamelles et du sein,
49:26bénédictions des épis et des fleurs, bénédictions des montagnes antiques, attirance des collines éternelles, qu'elles viennent sur la tête de Joseph, sur le front du consacré d'entre ses frères !
49:27Benjamin est un loup rapace, le matin il dévore une proie, jusqu'au soir il partage le butin.
49:28Tous ceux-là forment les tribus d'Israël, au nombre de douze, et voilà ce que leur a dit leur père. Il les a bénis : à chacun il a donné une bénédiction qui lui convenait.
49:29Puis il leur donna cet ordre : Je vais être réuni aux miens. Enterrez-moi près de mes pères, dans la grotte qui est dans le champ d'Éphrôn le Hittite,
49:30dans la grotte du champ de Makpéla, en face de Mambré, au pays de Canaan, qu'Abraham a achetée à Éphrôn le Hittite comme possession funéraire.
49:31Là furent ensevelis Abraham et sa femme Sara, là furent ensevelis Isaac et sa femme Rébecca, là j'ai enseveli Léa.
49:32C'est le champ et la grotte y comprise, qui furent acquis des fils de Hèt.
49:33Lorsque Jacob eut achevé de donner ses instructions à ses fils, il ramena ses pieds sur le lit, il expira et fut réuni aux siens.

Chapitre 50     Retourner en haut

50:1Alors Joseph se jeta sur le visage de son père, le couvrit de larmes et de baisers.
50:2Puis Joseph donna aux médecins qui étaient à son service l'ordre d'embaumer son père, et les médecins embaumèrent Israël.
50:3Cela dura quarante jours, car telle est la durée de l'embaumement. Les Égyptiens le pleurèrent soixante-dix jours.
50:4Quand fut écoulé le temps des pleurs, Joseph parla ainsi au palais de Pharaon : Si vous avez de l'amitié pour moi, veuillez rapporter ceci aux oreilles de Pharaon :
50:5mon père m'a fait prêter ce serment : Je vais mourir, m'a-t-il dit, j'ai un tombeau que je me suis creusé au pays de Canaan, c'est là que tu m'enterreras. Qu'on me laisse donc monter pour enterrer mon père, et je reviendrai.
50:6Pharaon répondit : Monte et enterre ton père, comme il te l'a fait jurer.
50:7Joseph monta enterrer son père, et montèrent avec lui tous les officiers de Pharaon, les dignitaires de son palais et tous les dignitaires du pays d'Égypte,
50:8ainsi que toute la famille de Joseph, ses frères et la famille de son père. Ils ne laissèrent en terre de Goshèn que les invalides, le petit et le gros bétail.
50:9Avec lui montèrent aussi des chars et des charriers : c'était un cortège très imposant.
50:10Étant parvenus jusqu'à Gorèn-ha-Atad, - c'est au-delà du Jourdain, - ils y firent une grande et solennelle lamentation, et Joseph célébra pour son père un deuil de sept jours.
50:11Les habitants du pays, les Cananéens, virent le deuil à Gorèn-ha-Atad et ils dirent : Voilà un grand deuil pour les Égyptiens; et c'est pourquoi on a appelé ce lieu Abel-Miçrayim - c'est au-delà du Jourdain.
50:12Ses fils agirent à son égard comme il leur avait ordonné
50:13et ils le transportèrent au pays de Canaan et l'ensevelirent dans la grotte du champ de Makpéla, qu'Abraham avait acquise d'Éphrôn le Hittite comme possession funéraire, en face de Mambré.
50:14Joseph revint alors en Égypte, ainsi que ses frères et tous ceux qui étaient montés avec lui pour enterrer son père.
50:15Voyant que leur père était mort, les frères de Joseph se dirent : Si Joseph allait nous traiter en ennemis et nous rendre tout le mal que nous lui avons fait ?
50:16Aussi envoyèrent-ils dire à Joseph : Avant de mourir, ton père a exprimé cette volonté :
50:17Vous parlerez ainsi à Joseph : Ah ! pardonne à tes frères leur crime et leur péché, tout le mal qu'ils t'ont fait ! Et maintenant, veuille pardonner le crime des serviteurs du Dieu de ton père ! Et Joseph pleura aux paroles qu'ils lui adressaient.
50:18Ses frères eux-mêmes vinrent et, se jetant à ses pieds, dirent : Nous voici pour toi comme des esclaves !
50:19Mais Joseph leur répondit : Ne craignez point ! Vais-je me substituer à Dieu ?
50:20Le mal que vous aviez dessein de me faire, le dessein de Dieu l'a tourné en bien, afin d'accomplir ce qui se réalise aujourd'hui : sauver la vie à un peuple nombreux.
50:21Maintenant, ne craignez point : c'est moi qui vous entretiendrai, ainsi que les personnes à votre charge. Il les consola et leur parla affectueusement.
50:22Ainsi Joseph et la famille de son père demeurèrent en Égypte, et Joseph vécut cent dix ans.
50:23Joseph vit les arrière-petits-enfants qu'il eut d'Éphraïm, de même les fils de Makir, fils de Manassé, naquirent sur les genoux de Joseph.
50:24Enfin Joseph dit à ses frères : Je vais mourir, mais Dieu vous visitera et vous fera remonter de ce pays dans le pays qu'il a promis par serment à Abraham, Isaac et Jacob.
50:25Et Joseph fit prêter ce serment aux fils d'Israël : Quand Dieu vous visitera, vous emporterez d'ici mes ossements.
50:26Joseph mourut à l'âge de cent dix ans, on l'embauma et on le mit dans un cercueil en Égypte.


© Les Éditions du Cerf 1997